Cisco Houston – Le folk des espaces et de la liberté

cisco houston

Cisco Houston (1918-1961) est un des grands interprètes du folk américain. Moins connu que son ami Woody Guthrie, une des plus grandes influences de ce style de musique, il n’a rien d’un chanteur de seconde zone. Son talent, ses interprétations, son héritage parle pour lui. C’est le type même du cowboy avec son troupeau de vaches ou du vagabond qui sillonne les routes. Il suffit d’un banjo ou d’une guitare et tout finira par des chansons, souvent appelée «  »Blue Grass », par les musiciens. Elles parlent surtout de liberté, de routes poussiéreuses, d’endroits charmants ou sinistres, de la vie avare ou généreuse en bons moments. Cris ou chuchotements, ils sont jetés vers les vastes plaines du sud ou résonnent en écho contre les parois des montagnes du nord.
C’est durant son enfance qu’il apprend à jouer de la guitare et à chanter perpétuant les habitudes familiales. Il souffre d’une maladie oculaire qui le rendra presque aveugle à la fin de sa vie. Il parcourt plus tard l’ouest américain, enrichissant son répertoire de nombreuses chansons entendues ici et là. Il a l’occasion de jouer avec les légendaires Leadbelly et Brownie Mc Ghee. Juste avant la guerre, il rencontre le fameux Woody Guthrie et deviendra un proche ami. Ensemble il font la promotion du syndicalisme auprès des travailleurs sur les chantiers et ailleurs. Patriote malgré tout, il s’engage dans les marines et survit à trois torpillages. Toujours en tandem avec Guthrie, ils se produisent et chantent occasionnellement. Vers la fin de la guerre, il reprend vraiment ses activités de chanteur et rejoint les Almanc Singers dans lesquels on retrouve Pete Seeger et bein sûr Guthrie. Il commence réellement à enregistrer sur le nouveau label de son ami Moses Asch, Folkways, vers la fin de la décennie. A partir de là, il accède au rang de vedette, nombreux concerts, radio, tournées. Encore relativement jeune, il meurt d’un cancer de l’estomac en 1961.
La contribution de Houston à l’avènement du folk américain est très importante, pas tellement par le nombre d’enregistrement légués, sa discographie est relativement modeste, mais par la qualité et l’authenticité. Son répertoire est essentiellement traditionnel, les grands thèmes de la vie sont abordés, comme ils peuvent l’être quand on vit là-bas, pays sans rois et châteaux conquis par les aventuriers obscurs, plus que par les grandes batailles.
Cisco Houston et Woody Guthrie sont aussi, à part un répertoire musical parfois commun et pour une part, les pères de la chanson contestataire. Ils furent surtout bien plus engagés politiquement dans le terrain que derrière un micro, comme un peu trop de leurs successeurs le feront par la suite. Ils sont maintenant des légendes et écouter leurs chansons, nous donne envie d’aller découvrir une Amérique bien différente, celle des « Pastures Of Plenty » (les pâturages d’abondance), l’une de ses chansons.

Ecouter gratuitement et télécharger Cisco Houston sur MusicMe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s