Buick et bas coutures -14- Accident

Pendant les vacances de Noël, un groupe de professeurs français vient au collège dans le cadre d’un échange France-Maroc. Mes parents ont sympathisé avec quelques-uns d’entre eux et les ont invités à venir prendre le café à la maison un dimanche après-midi. Ils sont quatre, un homme et trois femmes, et passent un moment à discuter avec mes parents autour d’un café et de petits fours.

Ma mère ne s’est pas spécialement habillée, de toutes façons elle fait toujours endimanchée, et se contente d’une robe dans les tons marrons et d’escarpins assortis.

Dans le milieu de l’après-midi, alors que nos invités envisagent de s’en aller, ma mère leur propose d’aller faire un tour dans Casablanca pour connaître un peu mieux la ville que par les visites organisées par le collège. Ils commencent par décliner ne voulant pas déranger, comme en plus ils sont quatre cela ne sera pas pratique de tenir à six dans une voiture.

Ma mère insiste en leur expliquant que cela ne les dérange pas du tout, au contraire et que pour la voiture, sa grosse Buick est tout à fait confortable pour six personnes. Devant ces arguments, ils acceptent et les voilà partis. Ne sachant pas trop quoi faire, je vais les voir s’en aller à la fenêtre.

Ma mère fait monter les trois femmes à l’arrière, s’installe au milieu de la banquette avant entre les deux hommes. Bien sûr elle relève sa robe pour s’asseoir sur son jupon rose qu’elle dévoile largement à son voisin.

Mon père commence à tirer sur le démarreur qui tourne normalement trois ou quatre fois, on sent que la voiture va bien démarrer, quand le démarreur s’interrompt en plein milieu d’un essai comme si quelque chose l’avait brutalement bloqué.

Mon père essaye encore, mais quand il tire sur le bouton cela ne fait plus rien. Je vois ma mère parler à ses invités puis se baisser pour attraper la manivelle et la donner à mon père qui descend.

Rien d’inhabituel jusque-là, ma mère plaisante avec son voisin, mais mon père semble avoir des problèmes avec la manivelle. Il la sort et la rentre plusieurs fois de la calandre, mais il n’arrive pas à la tourner, comme si elle était bloquée, elle aussi. Finalement il vient dire quelque chose aux passagers et va ouvrir le capot.

Ma mère continue de sourire quelques instants quand, tout d’un coup, elle se glisse brusquement sur la banquette pour descendre du coté conducteur et file vers l’immeuble. Quelques secondes après, j’entends la porte de l’appartement s’ouvrir et je la vois qui s’enferme dans la salle de bains. Elle y reste un bon moment, puis elle ressort en peignoir de bain pour aller dans sa chambre.

En la voyant réapparaître, je comprends ce qui lui a pris. Comme la voiture est en panne sans doute pour un moment, elle a du estimer qu’elle n’était pas assez bien habillée pour un dimanche et en a profité pour venir se changer. Elle porte maintenant un tailleur noir, ses bas noirs et des escarpins vernis, le tout complété par un petit chapeau à voilette.

Elle fait effectivement beaucoup plus habillée quand elle revient sur le trottoir. Mon père et le collègue regardent dans le moteur pendant que les trois femmes sont restée sagement assises à l’arrière. Ma mère va aux renseignements, puis remonte au milieu de la banquette. Elle n’a pas mis de jupon sous la jupe noire et dévoile très haut ses jarretelles blanches !

Finalement, mon père ne trouve pas ce qui coince dans le démarreur et la manivelle, et tout le monde descend pour pousser avec ma mère au volant. La voiture démarre vite et tout ce petit monde reprend sa place pour aller visiter Casablanca.

Un peu plus tard dans l’après-midi, je vais me laver les mains et je vois la culotte rose de ma mère sur le panier à linge. Intrigué, je la prends et je constate avec effroi qu’elle est mouillée !

Chapitre suivant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s