Promenade à la lisière des bas avec le poète

A la manière du poète, enfin j’espère un peu, promenons-nous encore une fois à la lisière des bas.

A la lisière de mes désirs

C’est une jambe sur laquelle chante un bas,

Titillant votre oeil coquin et ravi,

Il  charme vos égarements

Du talon qui brille dans un soleil d’argent,

Au pli fier  et doux,

Filant sous l’ombre des jupons

Dans la mousse des  couleurs,

Votre   regard s’enhardit,

Vers la lisière  sombre et désirée

Votre rêve se pose,

Parfum somnolant sur la fleur,

Il se prélasse dans la chaleur de son nid

La chance dans un sourire,

Vous bercera de hasards,

Promesse furtive de délices

Sous la source tiède et généreuse,

Passera  votre souffle complice,

Sur la jambe où chante un bas