Le livre événement sur le bas nylon!


Mais oui c’est le premier avril, jour du gag en forme de poisson, qui d’ailleurs tombe un vendredi cette année. Alors, il fallait que je fasse quelque chose. Ce poisson avait la forme d’un livre qui n’existe pas (encore) et croyez bien que je le regrette. Mireille Archand n’est pas plus spécialiste en histoire du vêtement que moi en physique nucléaire, la meilleure preuve, elle n’existe pas.
Merci à tous ceux qui se sont fait piéger, ce sont sans doute les plus passionnés. Je voudrais d’ailleurs voir les statistiques des moteurs de recherche pour savoir combien d’anonymes on fait la recherche ici ou là. A moi on me la fait pas, bien vrai? Quant à ceux qui ont senti cette forte odeur de poisson qui se dégageait de ce post, bravo aussi, ils avaient sûrement la date d’aujourd’hui bien en mémoire. Que l’on se rassure, à partir de maintenant, tout ce que vous lirez ici sera vrai dans la plus pure tradition de l’authenticité, jusqu’au 1 er avril 2012, bien sûr.

Depuis longtemps je l’avais imaginé, il faut croire que je n’étais pas le seul. Hier matin, j’ai en ai reçu une copie dédicacée envoyée par l’auteure qui est une fidèle visiteuse de mon blog.  Je l’ai dévoré des yeux. Plus qu’un mode d’emploi, il retrace l’histoire du bas à travers les époques. Comment il était perçu dans l’histoire, vous le découvrirez. Il prodigue des bons conseils aux personnes qui débutent, tant du côté de l’amoureux qui veut en acheter pour sa belle, que celle qui veut s’en parer en tant que débutante. Vous apprendrez comment vous y retrouver entre les mesures qui divergent d’un pays à l’autre. Savez-vous que les Japonais désignent la taille des bas par une lettre propre à leur alphabet? Les différentes manières de les nommer selon leur style sont expliqués en plusieurs langues, ainsi que le nom des coloris les plus courants.  Les sous-vêtements qui servent de support au bas sont analysés de manière objective avec les avantages et les inconvénients de chacun. L’accent est mis sur les petits trucs qui rendent le port des bas parfaitement agréable. De nombreuses photos et illustrations du dessinateur Vial, agrémentent le texte.  De plus, vous y trouverez une bibliographie exhaustive des différents livres et revues consacrés au sujet, ainsi qu’une liste de films où le bas figure dans de belles scènes. Un livre fait pour les passionnés, actuels et futurs.
Le livre est écrit par une femme, Mireille Archand, une enseignante et une historienne du vêtement à travers les âges.  C’est son premier livre. Elle avoue avoir pris un grand plaisir à l’écrire, de même qu’elle nous révèle être une inconditionnelle du bas au quotidien. Elle nous fait profiter pleinement de son expérience. Par manque de temps, mais vous pourrez lire ici dès demain,  une interview où elle parle de son livre et de sa vision de la féminité. Ne manquez pas ce rendez-vous qu’elle a bien voulu m’accorder.

upskirt 2

Eh oui, c’est le premier avril, la photo n’est pas de moi, le vedette n’existe pas, par contre le centre portugais existe bien. Ce qui est sûr c’est qu’ici vous pouvez mettre des commentaires

Catégories: Non classé