200,000 étapes sur la route du nylon


Aujourd’hui le 04 mai 2011, nous avons franchi le cap des 200,000 visites. Comme je l’avais dit dans mon post qui traitait des 100,000, je suis sur le cul et je ne puis que le répéter. Vous m’étonnez et plus encore…

Ce chiffre lancé comme ça ne veut rien dire de plus, un nombre parmi tant d’autres, l’infinité en somme, car les mathématiques donnent une bonne représentation de l’infini. J’imagine autant de paires de jambes en nylon qui se promènent sur cet infini. Si je veux bien sonder les pensées de chaque visiteur, j’ai de la peine à croire qu’il se représentait des images pieuses en parcourant le blog. Alors ces paires de jambes ont existé à un moment ou à un autre. Va savoir ce qu’il se passe quand l’imagination travaille dans quelque dimension au delà de la troisième, qui dépasse notre compréhension ou plus simplement nos connaissances.
Les mathématiques ne parlent pas d’une manière directe, elle soulignent une notion abstraite ou figurative qui a besoin de mots pour être comprise. C’est la vulgarisation, si chère à notre besoin de comprendre quand on est pas un spécialiste.

Voici quelques exemples avec notre fatidique 200,000

Si on mettait les visiteurs bout à bout, en supposant que chaque visiteur ne vienne qu’une seule fois, quelle distance couvririons nous?
Prenons une moyenne de 1,65m par visiteur, cela nous donne 200000 X 1,65m = 330000m soit 330km
A vol d’oiseau nous obtiendrons environ une distance Paris-Vichy

Supposons le même cas, un hôtel pour les loger.
Disons une chambre de grandeur moyenne de 4 m carrés, 2 personnes par chambre.
L’hôtel, dépendances comprises, aurait 250m de côté et 40 étages

Bon une petite faim? Alors pour faire simple on mangera des sandwiches et on boira de la flotte, je sais vous méritez mieux. Pour un repas il en est prévu 2 par personnes avec 100 grammes de jambon et 250 grammes de pain chacun et 5dl d’eau.
On obtient 40 tonnes de jambon et 100 tonnes de pain avec 100000 l d’eau c’est à dire environ 4 wagons citernes

Avec ces exemples vous avez compris ce que représente 200000 en vulgarisation.

Passons aux statistiques, nécessaires dans ce genre de résumé où sont allés les 200000?

Les plus consultés dans l’ordre, ici s’affichent les articles qui ont fait l’objet d’un clic, c’est celui-là qu’on veut lire et pas un autre.

1 – De la liberté aux lamentations des privés de porte-jarretelles
2 – Le mythe de la secrétaire
3 – Porter des bas, les conseils de Miss Nylon
4 – Une hôtesse de l’air avec tous ses accessoires
5- La carte de France en nylon

Les faits parlent d’eux-mêmes. On dirait que le cas des nostalgiques privés de nylon sont assez nombreux, on lit cet article un peu comme dans un miroir. La secrétaire passionne toujours les foules, c’est la femme idéale qu’on imagine portant des bas . Ceux qui arrivent à convaincre leur partenaire, se rabattent sur les conseils de Miss Nylon. L’hôtesse de l’air est aussi un sujet de curiosité, on s’imagine le même comportement que la secrétaire. Et bien sûr cette fameuse carte de France et le régions les curieuses sur le sujet.
A noter que ces articles sont aussi les articles qui figurent depuis pas mal de temps sur le blog. Ils ont donc plus de chance de figurer en tête. Dans les articles plus récents et prometteurs, le résumé de mes soirées au Showroom Cervin monte fort dans les classements. Il ne faudrait pas oublier, difficile à classer objectivement la saga « Buick et bas coutures » de mon ami Loudstart, tous chapitres rassemblés fait un score énorme.
Les articles musicaux sont bien sûr loin derrière, Brigitte Bardot, Screamin’ Jay Hawkins et Vince Taylor sont les trois les plus parcourus.

Pour arrive au premier 100000 il m’a fallu environ 17 mois, pour le deuxième 5 mois.
Les statistiques du site me donnent une moyenne par jour de:
2009 – 46 visites
2010 – 342 visites
2011 – 549 visites
Le record absolu pour une journée est de 1144 visites.

Bon arrêtons les comparaisons. Tout ceci n’a pu arriver sans votre enthousiasme. Il y a les fidèles qui occupent une place particulière, j’en ai rencontré quelques uns et je mets un visage sur leurs mots. Ce sont les vrais passionnés, ceux pour qui on a envie de continuer notre mission. Je ne nommerai personne, ils savent que ces mots s’adressent particulièrement à eux, ils sont le moteur nécessaire à la continuité. Et puis il y a les anonymes, ceux qui passent sans qu’on les voie, ils sont même l’absolue majorité. Je suppose qu’ils viennent ici parce qu’ils s’y trouvent bien et je les en remercie. Mon blog est sans doute un peu différent des autres, il aborde le fétichisme à sa manière, il ne propose pas que le contact visuel avec des images, il travaille le mental avec les mots, la suggestion déclinée de différentes manières, à la manière de. La musique est aussi là, la flamme qui alimente mes jours et mes nuits. Si ma passion pour le nylon est suffisamment grande pour que j’ai envie d’en parler, celle pour la musique me fait rêver pour lui trouver les mots qui lui conviennent. Tous les textes que j’ai écrits ici sont bercés et inspirés par une mélodie ou une autre, source à laquelle je m’abreuve pour m’en désaltérer de mots.
Voilà, j’ai choisi de vos parler ainsi de cette étape qui réjouit mon âme, à quoi servent les mots s’ils ne sont pas lus, me voilé rassuré grâce à vous?
Mes voeux pieux seraient de voir un jour toutes les jambes des dames parées de bas. Le chemin est cahoteux, parsemé de pièges redoutables. Mais j’ai choisi de le parcourir avec vous tout en vous disant:

Je vous aime!!!