Nylon paparazzi (2)

Suite des petites investigation historiques concernant des histoires ou l’on parle de bas nylons.

En novembre 1963, dans un journal local américain publié à Eugene dans l’Oregon, on pouvait lire dans une rubrique conseil tenue par Abigail Von Buren les propos suivants, plutôt marrants, émanant d’une lectrice:

Cher Abby,

Mon mari s’est abîmé le dos dans un accident il y a environ six ans. Il a porté une bande de soutien dorsal jusqu’à ce qu’il essaye un de mes vieux corsets. Je pensais qu’il plaisantait, mais ce n’était pas le cas. Il l’a porté un jour pour aller travailler et il a affirmé qu’avec, il ne s’était jamais senti aussi bien. Quand j’ai vu que c’était sérieux, je lui en ai acheté un neuf. C’était il y a deux ans et il a continué de porter le corset. Le pire dans tout cela c’est qu’il a commencé à porter des bas nylons en disant que cela aidait à tenir le corset en bas. Lors d’un examen  médical le docteur a été étonné de découvrir ces sous-vêtements. Quand je lui ai posé la question sur ce qu’il en pensait, il m’a dit que ce n’était pas ses affaires de juger les vêtements que ses patients portaient. Dois-je continuer à m’inquiéter de cela?  –  GRAND ISLAND

Chère Grand,

Il y a des corsets, sans jarretelles, pour des questions orthopédiques et qui apporteront le confort que votre mari souhaite. Et pour les bas nylons, c’est là où il a pris son pied!

L’histoire suivante me fut racontée par un collègue de travail qui vécut la guerre 39-45. Juste après celle-ci. Comme il avait de la famille en Suisse, il lui arrivait de passer la frontière en train, habitant juste de l’autre côté,  pour aller leur rendre visite. Pour les petits cadeaux, le choix était vite fait, c’était de bas nylons. Comme les Américains avaient participé à la libération de la France, ils avaient bien sûr amené avec eux tout un attirail de marchandise, des bas par exemple,  ils ne perdaient pas le côté business si cher à leur ego. Bien sûr, le nylon avait été inventé juste avant la guerre et sa commercialisation en Europe retardée pour faits d’armes. Les bas étaient vraiment recherchés. La Suisse était logée à la même enseigne, le bas nylon était une denrée plutôt rare et sans doute pas la priorité dans les échanges commerciaux quand ils existaient. Alors le collègue avait pris l’habitude d’importer en douce des bas, un peu plus faciles à trouver sur territoire français moyennant quelques bonnes adresses. L’importation de l’article n’était pas interdite en Suisse, mais soumise aux droits de douane comme objet de luxe. Bon une paire ou deux ça passait, surtout si on était une dame. Mais plus il fallait raquer et c’était autant un manque à gagner dans ce petit commerce ou dans le prix des cadeaux. Sa combine était de mettre autour de la taille une bonne vingtaine de paires de bas qu’il faisait tenir en s’enroulant s’enroulant le ventre dans une large bande de tissu. Les pochettes de bas étant plutôt minces, il n’augmentait pas trop son tour de taille de manière visible, juste un petit manque de confort personnel. De plus il gardait son manteau, ce qui n’étonnait personne, les trains étaient peu ou pas chauffés par mesure d’économie. Les yeux pétillants, il me racontait qu’avec quelques paires de bas, on pouvait passer un moment avec une dame aux moeurs accueillantes, une putaine comme il disait, sans débourser un sou de plus. Il ne s’est jamais fait attraper et je le crois bien volontiers, il était plutôt du genre malin.

Etes-vous un bon nylon paparazzi?

Dans quel film trouvons-nous cette scène?

A qui appartiennent ces jambes, passablement photographiées à l’époque, la présence de coutures n’y est sans doute pas étrangère?

Savez-vous sur quel album de hard rock se trouve cette photo? Pour vous aider signalons que cela a un rapport avec ACDC, mais je reconnais que ce n’est pas facile, chercher du côté des membres et de leur pédigrée.

Et bien sûr quelques pubs d’époque

Sans doute le seul cas où une marque de bas s’identifie à un groupe de rock.

9 réflexions sur “Nylon paparazzi (2)

    • Bravo Benoît,

      En effet c’est bien Lady Diana. Je ne sais pas si c’est avant ou après la naissance de son fils, mais je me souviens que ces photos avaient pas mal tourné dans le magazines. On la présentait comme un porteuse de bas, mais je crois que c’est plutôt une légende, enfin j’ai pas été voir dessous ses jupes.

      Bon weekend et encore bravo!

      Amitiés

      • Bonjour

        Elle portais plus des collant de la marque Wollford d’après un site . Pour le film je vote pour Papy fait de la résistance.
        Bon weekend.
        Cordialement.

  1. Angus Young aurait pu jouer au travesti, car le tailleur que porte cette « dame » est fait des mêmes rayures qui sont sur le fidèle bermuda du guitariste virtuose du groupe.

    Puisque vous parlez d’ACDC, je suis un grand fan, et j’en écoute chaque semaine, encore maintenant !

    • Ah ACDC, c’est tout à fait dans mes cordes, j’en écoute aussi. Je suis même un hard rockeux de la première heure, j’écoutais cette musique bien avant qu’elle ne soit un phénomène de mode.
      Pour en revenir à notre photo mystère, ce n’est pas sur un disque d’ ACDC qu’on la trouve. Je n’ai pas fait la relation avec les rayures, mais cette photo date d’avant l’avènement de ACDC. Par contre la connexion avec le groupe et ce disque est indéniable au niveau historique. Reste à trouver quoi et vous aurez la réponse. La mort de Bon Scott joue un rôle là-dedans.
      Pour le film ce n’est pas « Papy », mais l’époque et le sujet tournent autour
      Merci à vous

  2. Pour le film, j’aurai dit « Papy fait de la résistance », mais je doute, mais j’ai déjà vu cette scène. Cela va revenir ! .. enfin peut-être …

    merci pour le texte évocateur !

  3. Très jolie histoire encore sur les bas cette suite, ah pour les bas on ferait des folies ! Pour les questions je donne ma langue au chat, en revanche je découvre avec étonnement amusé que les Beatles avaient été associés aux bas dans la pub d’antan des pochettes, mais après tout pourquoi pas, lorsqu’on danse ils apparaissent mieux encore ! ? Et puis pochettes de bas, pochettes musicales, le tout nous en-chante ! Amitiés.

    • Merci mon cher Valmont,

      Ces bas avaient d’ailleurs des dessins qui représentaient grossièrement la tête des Beatles. Si un jour j’en trouve une paire je l’achète, mais le prix doit pas être donné, j’imagine

      Amitiés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s