Un collant accroc au polar


Oui, Carol Higgins Clark est bien la fille de. Vous ne vouliez quand même pas qu’elle fasse un livre de recettes de cuisine, non? Peut-être pas aussi douée dans l’intrigue que maman, elle nous charme quand même avec une histoire cousue de nylon « L’Accroc ».
Imaginez le pire des cauchemars, un bricoleur invente le collant indestructible. Déjà là, il faut être un peu fou, quelle idée! Songez que votre chère et tendre, qui ne porte que trop rarement des bas à votre goût, achète ce maudit collant et hop! Les prochaines années, vous verrez toujours les mêmes jambes avec le même collant. De quoi susciter des vocations tardives de travesti. Heureusement tout ça n’est qu’une histoire imaginée par une femme qui n’a sans doute pas froid aux jambes.
Miami Beach, un coin rupin des States. Entre deux ouragans se tiennent quelques congrès. Ceux qui nous intéressent particulièrement ici sont celui des entrepreneurs de pompes funèbres et celui des professionnels de la bonneterie. Au milieu de tout ça, un inventeur de collant indestructible et un détective  qui passe par là avec une paire de talons hauts, normal c’est une femme. On y suit ces aimables personnes, plus quelques autres qui le sont tout autant, sinon moins. Comme toute bonne histoire qui se passe là-bas, on y bouffe du homard à l’américaine, on y boit du café au jus de chaussette et on y parle l’anglais avec un accent nasillard en mâchant du chouine gome. Quelques tentatives de meurtre, une maison de retraite menacée par les requins, pas ceux que l’on trouve à quelques encablures de la plage, mais plutôt dans la finance. Des mannequins, des rencontres et tout et tout. Que deviennent les collants dans tout ça? Un polar qui a la couleur du ciel quand il se fâche, noir!

4 réflexions sur “Un collant accroc au polar

  1. si c’est le bouquin auquel je pense, j’ai lu ceci il y a quelques années. Très bâclé, un thriller à l’américaine, sans envergure mais l’idée de nous tenir en haleine en suivant la couture d’un nylon …

  2. Merci Gentleman W,

    Je ne sais pas si c’est celui-ci que vous avez lu, c’est possible. Je l’ai fait surtout figurer ici pour le sujet. L’histoire est bien mais sans plus. Ce n’est pas le meilleur que j’ai lu dans ce genre, mais je peux quand même le recommander comme lecture disons reposante. L’étude de l’ambiance américaine est quand même intéressante, on y trouve surtout des gens de tous les jours, pas de super héros, ni de détectives à la Rambo.
    Amitiés

  3. Bonsoir

    Entre un navet ou une rediffusion à la télé et in livre. Le choix est fait. Si le sujet est le nylon c’est nuit blanche.

    Bien à vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s