Le Boss revisite le mot bas

Bas nylon

Désigne de nos jours un objet vestimentaire qui a fait des ravages d’abord chez les dames qui s’arrachaient les premiers exemplaires, ensuite chez les hommes qui ne se lassaient pas d’admirer leur bonnes femmes qui avaient pu en arracher quelques paires à leurs camarades de ruée. Sa consommation s’étant démocratisée, il pouvait orner les jambes sous le regard admiratif de ces messieurs qui en oubliaient leur discussion politiques pour se consacrer à l’essentiel,  je la verrais bien premier ministre! Par un heureux hasard sa place dans la langue française donne le pouvoir aux joueurs d’avec les mots, une facilité pour jouer avec. Je ne résiste pas à visionner ce mot est ces expressions d’une autre manière.

Le haut du bas – Truc de voyeur

Avoir le moral bien bas – Avoir envie de mettre des bas

Faire un coup bas – Séduire en montrant ses jambes gainées de bas

Tomber bien bas – Saisir un joli spectacle avec des bas

Parler tout bas – Avoir une discussion très branchée nylon

De bas en haut – Suivre une dame qui monte un escalier en portant des bas

De haut en bas –  Femme fière qui porte des bas

Avoir des hauts et des bas – Grande femme qui porte des bas

Par le bas – Juron glamour

Bas à varice – Mélange d’une femme portant des bas qui a une mauvaise circulation sanguine et un peu économe pour les railleurs

Bas de gamme – Musicienne qui porte des bas

Bas qui file – Suivre une dame qui porte des bas et qui marche très vite

Bas de pantalon – Porter des bas sous un pantalon

A bas – Expression qu’il vaut mieux employer pour une femme que pour un ennemi

Paire de bas – Une manière de mettre un bas au pluriel

Vers le bas – Approcher une femme qui porte des bas

Bas de plafond – Visionner une danseuse de rock and roll dont la robe retombe en faisant une figure acrobatique en l’air.

Nylon bas – Expression de respect à une dame qui porte des bas

Mettre bas – Expression campagnarde pour enfiler des bas

Pointer vers le bas – Trouver émoustillant une vision de bas

Vidéos en notes parfumées (1)

En fouillant sur la Toile, on trouve parfois des choses dont on osait à peine rêver. Quelques clips que j’ai trouvés ici et là, dans tous les styles musicaux, sinon rétros. Pour moi, ils ont la valeur de pièces historiques. Alors au fil des découvertes, souvent dues au hasard, je ne peux pas résister au plaisir de vous les présenter.

Un truc que j’avais jamais encore entendu une version rockabilly de « House Of The Rising Sun » (Le Pénitencier). C’est plutôt bien réussi et c’est joué par les Memphis Riders. Superbe!

Ten Years After, groupe légendaire, était quand même une belle alchimie dominée par un fabuleux guitariste, Mr Alvin Lee. Un clip qui avait passé à la fameuse émission de l’ORTF « Bouton Rouge », filmé en studio au cours de leur interprétation du fameux « Spoonful »

Stan Ridgway, un mec que j’adore avec son bel accent ricain. D’abord chanteur et guitariste des fameux Wall Of Voodoo, il entame une carrière solo dans les années 80, ponctuée par de fameux titres comme « The Big Heat ». Le voici en Italie en 2011, sa musique est toujours aussi envoûtante.

Le répertoire de Jacques Brel a souvent été revisité avec plus ou moins de bonheur. Voici une version bien dépoussiérée d’un de ses premiers titres « Grand Jacques ». Le groupe Decibrel veut  réinterpréter Brel à sa manière. Bon départ, on verra la suite.

Ca j’avais beaucoup aimé à l’époque. Un groupe anglais produit par Tony Visconti, producteur de Bowie, aux réminiscences espagnoles, Carmen. Dans ce clip vous connaissez déjà la présentatrice...