1000 fois sur le métier à tisser le nylon tu remettras ton ouvrage

24 092015 5Ce post est un peu particulier car il est le millième sur ce blog. Mille articles, dont à peu près les 4/5 sont dédiés à ce fameux bas nylon sous toutes ses formes, le reste étant bien sûr consacré à la musique. Je me demande où j’ai été chercher tout ça, car c’est sans doute un des seuls blogs qui est plus basé sur le texte que sur la photo, bien qu’elles ne manquent pas. Je crois, et je le croirai toujours, que le défense du bas nylon passe avant tout par les mots, plus que par un million de photos que tout le monde admire, mais qui ne vont pas au-delà de la simple contemplation. Je ne sais pas combien de dames se sont mises à porter des bas suite à une visite sur mon blog, je sais pourtant qu’il y en a eu, deux, trois, dix, vingt, je ne sais pas. Chaque conversion est pour moi un sorte de victoire et même si je ne les croiserai jamais, d’autres en profiteront certainement. Un point que je tiens à préciser, pour moi le bas nylon est avant tout lié à un sens du glamour et de l’esthétique, plus que quelque chose de purement attirant sexuellement. Le nylon et ses dérivés ne m’intéressent que quand ils prennent la forme d’un bas.

La meilleure preuve à mon argumentation, c’est de lire tous les articles, oui je sais ça risque d’être long, que j’ai consacrés à ce sujet. Je n’y traite jamais les femmes en objet et je n’aime pas trop celles qui souscrivent à cet argument. Je préfère de loin celles qui portent des bas rien que pour leur plaisir, même si elles sont conscientes du pouvoir qu’ils peuvent exercer sur le mâle. C’est un libre choix qu’il faut respecter en étant bien conscient que dans la plupart des cas ce n’est pas pour nous, illustre passant, qu’elles le font. Si je peux être attiré par une femme qui porte des bas, s’il n’y a pas les chandelles, le clair de lune, une musique douce, le plaisir en sera certainement diminué. Il ne restera que le côté purement « artistique » de la chose, mais cela reste encore énorme, donc ne vous privez pas, Mesdames, de me faire admirer vos bas et jarretelles. Je vais bien sûr me balader sur les blogs des autres, et j’y laisse quelquefois un commentaire. J’essaye toujours de le faire d’une manière qui laisse entrevoir un effort de ma part pour remercier l’auteur, j’emploie alors volontiers l’humour. Je ne manque jamais de lire les commentaires posés par les visiteurs, dont certains me consternent par leurs lieux communs, c’est beau, c’est sexy, vous êtes charmante. Heureusement que je lis ces commentaires, car j’aurais risqué de mourir idiot, je n’avais pas remarqué. Ceci dit, cela fera certainement plaisir à l’auteur du blog, mais je crois savoir qu’il y en a qui se sentent un peu lésés par rapport à l’effort fourni.

Voilà, je me suis permis ce petit interlude pour vous dire que le bateau continue de voguer sur sa mer en nylon et que la fête continue.

A bientôt

24 092015 7 24 092015 624 092015 4 24 092015 3 24 092015 2 24 092015 1