Eclats de nylon et vieux papiers (10)

Eclats de nylon de jadis

29 040416 12

 

29 040416 14

 

29 040416 16

29 040416 17

29 040416 18

29 040416 19

29 040416 20

Les vieux papiers ou comment les journaux et autres nous donnent une vision de ce que furent la vie et l’actualité en d’autres temps.

Le 30 janvier 1933, un événement se produit qui ne va pas empêcher quiconque de manger sa soupe, même qu’il ne fait pas spécialement la une de la presse francophone, Hitler est élu chancelier. Ce dernier a acquis en 1932, le status de fonctionnaire d’Etat, ce qui lui confère la nationalité allemande et lui permet de briguer un poste d’élu. Avant, il était encore autrichien, bien qu’interdit en Autriche. Il trouvera un autre moyen pour y retourner.

J’ai choisi de m’attarder cette semaine sur le début des années 30, la montée du nazisme. C’est une période qui pour moi est passionnante de mon point de vue d’historien amateur. Je n’ai aucune nostalgie du nazisme, loin s’en faut, mais les périodes troubles de l’histoire sont nettement plus riches d’études que celle où elle se contente de ronronner. Et celle-là est particulièrement trouble. C’est la première fois dans l’histoire de l’humanité, pas la dernière, que l’on assiste à la montée d’une dictature, on pourrait presque dire « en direct », pour laquelle on bénéficie de documents parmi les plus intéressants, c’est à dire la presse, qu’elle soit quotidienne ou autre.

Contrairement à ce que les gens peuvent penser, Hitler n’est pas élu par le peuple, mais par le président, non pas de l’Allemagne, mais de la République de Weimar. Ce président, c’est le maréchal Hindenburg, réélu en 1932 à 84 ans, battant son rival Adolf Hitler de 6 millions de voix. Dans la réalité, les choses ne sont pas aussi simples, le parti de Hitler malgré sa défaite à l’élection présidentielle est extrêmement puissant, c’est une force avec laquelle il faut compter. Pour se donner une idée du poste de chancelier, disons que cela correspond en gros à un poste de premier ministre. A la suite de diverses intrigues politiques trop longues à développer ici, fort de la puissance de son parti, Hitler devient chancelier, même si Hindenburg déteste Hitler. Il n’a pas encore tous les pouvoirs, c’est encore le président qui dirige, mais il a le champ libre pour préparer le terrain, ce qu’il fera avec toute sa maestria diabolique. Ce n’est qu’à la mort de Hindenburg, le 2 août 1934, que le chemin devient entièrement libre. Il est le maître suprême.

Dans la presse de l’époque, on relate ici et là, les changements qui interviennent en Allemagne. On ne trempe pas la plume dans l’acide, tout au plus dans le vinaigre pour certains. On informe comme c’est l’habitude, comme on le ferait aujourd’hui de la politique d’un pays voisin, même si on est pas d’accord on fait le plus souvent comme si…

26.02.1932 – Voilà une première manifestation, le loup entre dans la bergerie

29 040416 1 26232

02.03.1933 – Plantation du décor

29 040416 2 02332

10.04.1932 – Ce n’est as encore pour cette fois, mais on peut mesurer sa force, malgré un écart de voix considérable.

29 040416 3 02332 11432

11.04.1932 – Un article assez visionnaire pour la suite. Elections pièges à cons!

29 040416 5 02332 11432 280733

31.01.1933 – Cette fois-ci, c’est bon, enfin presque, il y a encore un obstacle de 84 ans

29 040416 4 02332 11432 31133

01.02.1933 – Autre son de cloche dans un journal socialiste, qui rapporte un commentaire soviétique, le conclusion de l’article est très prophétique, mais ne sont-ils experts en matière de dictature?On pourra toujours devenir une paire d’amis plus tard… 

29 040416 11 02332 11432 010233

28.02.1933 – L’incendie du Reichstag. Une autre manière d’asseoir son pouvoir. Très probablement un mise en scène des copains à Hitler pour lui permettre d’entamer une répression qui supprimera peu à peu toutes les libertés individuelles. En tous cas, il exploitera l’événement à fond. Remarquez que le journal titre terrorisme. Dans certains contextes, on ne sait pas très bien de quel côté sont les terroristes.

29 040416 9 02332 11432 28021933

19.04.1933 – La toile se tisse. C’est la première fois que l’on parle de Oranienburg. Pour l’instant ce n’est qu’un petit camp, mais par la suite, il deviendra une administration centrale des camps de concentration

29 040416 7 02332 11432 190433

09.08.1933 – Le climat de terreur continue de s’installer

29 040416 8 02332 11432 090833

02.07.1934 – Vous l’avez bien compris, quand on veut installer une dictature, il faut avoir un pouvoir absolu et des serviteurs fidèles. Les serviteurs, il les a, mais il y a encore une ombre au tableau. Ce n’est pas le vieux maréchal Hindenburg qui se meurt, qui peut lui mettre les bâtons dans les roues. Il a une homme à ses côtés, un fidèle compagnon de route, Ernst Röhm. C’est un des très rares proches de Hitler qui le tutoie. En 1934, il est à la tête des S.A. un corps d’armée de 400 000 hommes, dite des chemises brunes, qui peut encore changer la donne et dont Hitler avait surtout besoin quand il n’était pas encore au sommet. C’était le service d’ordre chargé d’asticoter les opposants. Même si Röhm est un antisémite et aussi un homosexuel, il est certainement un peu plus proche du peuple et il ne manque pas de le faire savoir, à travers quelques prises de becs avec Hitler. L’entourage d’Hitler le persuade que c’est un conspirateur et ce dernier n’a pas trop besoin d’être poussé pour voir des conspirateurs partout. Il décide de décimer les S.A. en éliminant ses cadres, dont la plupart sont en vacances en ce début d’été 1934, vacances d’ailleurs commandées par Hitler. Nous en arrivons à cette fameuse Nuit des Longs Couteaux dans le nuit du 29 au 30 juin. De véritables opérations de commando ont lieu à travers l’Allemagne pour arrêter ou exécuter les chefs S.A., Röhm est arrêté et tué le 2 juillet.

Après cela, la voie sera définitivement libre. Mais n’oublions pas qu’un régime politique qui assassine ses opposants ou supposés tels, n’ira jamais vers une démocratie avec des gens à peu près heureux. Le suite le prouvera largement avec des millions de morts. 

29 040416 6 02332 11432 020734

29 040416 6 02332 11432 020734 2

 03.07.1934 – Prenons maintenant un journal qui se veut très à gauche. Il relate les événements à sa manière et se veut moins complaisant et aussi plus cru. On fait ouvertement allusion à l’homosexualité de Röhm, ce qui est à lire entre les lignes dans la plupart des autres journaux. Hitler est au courant des particularités de son ami, le journal fait aussi allusion à des procès intentés à certains journaux qui faisaient mention de cela, quand Hitler cherchait le chemin du pouvoir absolu. Il conclut que la justice est une notion vague, interprétée selon le bord où l’on se trouve. 

29 040416 10 02332 11432 030734

07.07.1934 – Un peu plus tard dans la semaine – On pourrait presque mettre le commentaire de l’article dans la rubrique humour. Mais d’une autre manière la vie continue, on se donne les apparences d’un gouvernement normal.

29 040416 21 070734

 Même journal, même jour, un peu plus loin. Cette fois-ci c’est de l’humour mais… 1934!

29 040416 22 070734

2 réflexions sur “Eclats de nylon et vieux papiers (10)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s