Eclats de nylon et vieux papiers (13)

Eclats de nylon de jadis et tornades

20 042216 6 20 042216 7 20 042216 8 20 042216 12 20 042216 14

Les vieux papiers ou comment les journaux et autres nous donnent une vision de ce que furent la vie et l’actualité en d’autres temps.

Les phénomènes naturels ont toujours excité la curiosité des foules, surtout quand ils se produisent chez le voisin. Sous nos latitudes tempérées, ils sont rarement violents bien que depuis quelques années, il semble y avoir une palpable augmentation. Comme j’habite depuis très longtemps la même région, je l’ai constaté personnellement. Les orages d’aujourd’hui sont nettement plus violents que ceux d’autrefois, le vent en particulier, qui souffle avec une certaine fureur, alors que c’était rarement le cas quand j’étais enfant. Nul n’est prophète en son pays, je m’en suis rendu compte avec un copain météorologue de métier. Il m’a affirmé, et c’est vrai, qu’un phénomène nuageux qui se produit pendant les orages et que j’ai observé des centaines de fois, était un spectacle rare ailleurs et presque uniquement localisé au coin ou j’habite. Il a lui-même consacré une étude approfondie sur ce cas.

20 042216 15

Le phénomène météo le plus violent connu sur terre reste la tornade. Elles peuvent se produire n’importe où, mais les Etats-Unis connaissent de loin le plus grand nombre de cataclysmes de ce genre. C’est fortuitement que l’on a découvert comment cela fonctionnait, si l’on peut dire. Un observateur passant dans une région dévastée par une tornade constata que les arbres couchés avaient la pointe tournée vers le nord, alors que plus loin, elle était tournée vers le sud. Il en déduisit que cela avait été produit par quelque chose qui tournait comme une toupie, l’idée de tornade était née. Il est connu maintenant qu’il s’agit de vents contraires qui se rencontrent et s’enroulent sur eux-mêmes et provoquent une aspiration sur le sol, comparable à un aspirateur. La largeur d’une tornade peut aller de quelques dizaines de centimètres à des centaines de mètres. Par contre la tornade elle-même se déplace relativement lentement contrairement aux vents qui tournent dans son entonnoir à des vitesses de plus de plus de 400 kilomètres heure pour les plus violentes. La trajectoire d’une tornade est très fantaisiste, n’obéissant à aucune règle précise. Aux USA, les états situés au centre sont appelés « couloir des tornades », c’est l’endroit du pays ou le phénomène se produit le plus souvent. Il arrive aussi que cela se produise sur la surface de l’eau comme la mer ou un lac. Dans ce cas on parle d’une trombe marine. C’est le même principe, mais nettement moins dangereux, car il ne fait qu’aspirer de l’eau. Exceptionnellement  des bateaux qui pourraient se trouver sur son passage seraient en danger. 

Voir une tornade était quelque chose de plutôt rare et qui pouvait être dangereux. Jusqu’à récemment on devait se contenter de quelques photos et pire encore pour les documents filmés. Les témoignages photographiques des dégâts qu’elles peuvent causer étaient par contre très abondants. Depuis l’avènement des caméras vidéo portables, le spectacle est filmé assez fréquemment et on peut se faire une bonne idée à quoi cela ressemble.

La presse locale dans nos contrées se contentait de relayer quelques informations brutes venues principalement des Etats Unis. Tout au plus, le lecteur apprenait qu’il peut exister ailleurs des phénomènes atmosphériques dont il ne connaissait pas l’existence.

Sans plus de commentaires, une photographie montre les dégâts causés par une tornade.

20 042216 1

Un article parle d’une autre tornade. En réalité, l’article est sans doute mal rédigé ou mal informé. Il laisse penser que c’est une seule et même tornade qui a causé tous ces dommages. Dans la réalité, quand les conditions sont favorables, il peut y avoir simultanément plusieurs tornades. Dans les années 70, on en a recensé plus de 160 en une nuit sur plusieurs états. Il est aussi couramment admis que la vie d’une tornade n’excède pas une vingtaine de minutes pour les plus violentes.

20 042216 2

Comme je le disais plus haut, les tornades peuvent se produire n’importe où. Voici ce qui est arrivé à la ville de Cambrai en 1950. Notez que l’article parle d’une tornade, mais il ne fait pas mention du tourbillon visible propre à une vrai tornade. Le terme est sans doute un mot générique employé à tort. Ici on parle plus volontiers d’un cyclone ou d’un ouragan.

20 042216 3

Etre victime d’une tornade ne fait pas toujours perdre le sens de l’humour.

20 042216 4

Un truc qui ne date pas d’aujourd’hui – Sans doute avec-vous reçu une fois ou l’autre un mail qui faisait appel à vous pour récupérer une somme d’argent bloquée quelque part pour diverses raisons, moyennant une avance en espèces de votre part pour frais ou autres, somme que vous ne reverrez jamais, pas plus que la somme juteuse qui vous est promise en dédommagement. Un journal suisse, en 1922, fait part à ses lecteurs d’un truc qui ressemble fortement à ce genre d’arnaque. On a beau être en 1922 et ne pas avoir Internet, l’imagination est déjà là. 

20 042216 5

3 réflexions sur “Eclats de nylon et vieux papiers (13)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s