Nylon vintage en couleur

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la photographie en couleur est presque aussi vieille que l’invention de la photographie elle-même. C’est même avant la seconde moitié du 19ème siècle que les premiers résultats sont obtenus. Cependant, le travail pour obtenir une épreuve qui tienne compte de  la reproduction plus ou moins exacte des couleurs originales est énorme et long. Il faudra pratiquement un siècle pour que son utilisation soit accessible à l’amateur standard et peu disposé à dépenser une certaine somme pour l’acquisition du matériel. Ce n’est guère qu’avec l’apparition de la pellicule inventée par Kodak au début des années 30 que l’on pourra s’adonner à ce plaisir. Il faudra encore attendre une bonne vingtaine d’années pour qu’il devienne plaisir populaire, tout en restant encore relativement onéreux, entre achat de la pellicule et tirages sur papier.

Je me souviens, puisque j’ai vécu cette époque, que la couleur restait plutôt réservée avec une certaine parcimonie pour des événements marquants, comme un mariage. De plus, il fallait encore avoir un appareil photo digne de ce nom pour obtenir une photo de bonne qualité qui résiste à l’épreuve du temps. Comparativement à aujourd’hui, un appareil capable d’obtenir ce résultat pouvait coûter dix fois le prix d’un modèle digital actuel et équivalent en qualité. C’est dire que tout un  chacun ne pouvait accéder à ce genre de loisirs, c’était plutôt réservé au professionnel ou à l’amateur averti.

La photo coquine ne fut de loin pas toujours en couleurs, même dans les années 50 ou 60, quand elle s’est démocratisée. Elle reste encore plutôt rare, mais elle existe. Dater une photo d’époque avec certitude est un exercice auquel les anciens arrivent sans doute avec un indice de réussite plus élevé qu’un jeune qui n’était pas né à une certaine époque. Il y a beaucoup de photos actuelles qui se veulent, se recommandent du vintage, la pin-up ciblée années 50 en est un bon exemple, mais le spécialiste va rapidement discerner l’authentique du reproduit, aussi bien fait soit-il. La matériel utilisé, les objets du décor, les visages, sont autant d’indices qui parlent pour ou contre. De même, il y a dans certains films qui montrent des scènes de bas nylons, des anachronismes concernant la lingerie portées par les dames qui ne correspondent pas à l’époque où est censée se dérouler l’histoire. 

Voici une petite sélection de photos vintage que je classe comme authentiques, extraites de toute une ribambelle de photos glanées à gauche et à droite.

29 010216 11

29 010216 20 c

29 010216 13

29 010216 14

29 010216 15

29 010216 20 b

29 010216 17

29 010216 18

29 010216 19

29 010216 20

2 réflexions sur “Nylon vintage en couleur

  1. Toutes ces photos me font penser aux revues Folies de Paris Hollywood que je lisais en cachette à mon adolescence et m^me après

    • Merci Daniel,

      Oui en effet, je crois que cette revue a hanté pas mal de rêveries d’adolescents et je ne suis pas le dernier à l’avoir parcourue. Honnêtement on s’intéressait pas trop aux textes!
      Bien à vous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s