Eclats de nylon et vieux papiers (20)

Les vieux papiers ou comment les journaux et autres nous donnent une vision de ce que furent la vie et l’actualité en d’autres temps.

Aujourd’hui on a tendance à admettre que la population vieillit, que la moyenne d’âge augmente. Par curiosité j’ai voulu savoir ce qu’il en était avant. Pour avoir une comparaison, j’ai pris un journal local et j’ai relevé tous les avis mortuaires parus au mois de juillet 1903. Il est évident que la mort de Pierre Dupont n’allait faire l’objet d’une parution dans un journal national, on se cantonnait à la région où il avait vécu. Je n’ai gardé que la partie qui mentionne les causes du décès avec l’âge, faisant abstraction de toutes les autres indications. Petite surprise en les consultant, à l’époque il était courant de mentionner l’heure de la mort. Pour le reste, le faire-part n’est pas bien différent de celui qui l’on peut lire aujourd’hui. On peut constater que l’âge du décès est plus étalé que maintenant. Il y a de très jeunes et moins jeunes enfants, chose plus rare aujourd’hui sauf accidents, mais aussi des gens qui atteignent un âge respectable, donc vieillir en ces temps-là n’était pas chose impossible. Par contre, la fourchette entre 40 et 60 ans est la plus représentée. Il est clair que les progrès de la médecine a une part importante dans la hausse de l’espérance de vie, on a des moyens de combattre la maladie de manière bien plus efficace. Mon grand-père maternel est mort en 1911 d’une simple pneumonie, maladie parfaitement guérissable maintenant, tout juste si votre toubib va vous donner un arrêt maladie prolongé pour cela. La tuberculose était alors une maladie redoutable, même si elle n’a pas complètement disparue aujourd’hui, on peut en guérir, au pire avoir une espérance de vie presque normale si on la soigne bien.

24 011416 1

Si j’ai choisi le mois de juillet 1903, ce n’est pas tout à fait pas hasard, le 1 juillet c’est le départ du premier Tour de France. On est encore loin de l’enthousiasme qu’il peut susciter de nos jours. Un petit article du Figaro fait mention de ce premier départ.

24 011416 3

Trois semaines après toujours dans le Figaro, le résultat est différent, la course doit avoir pris de l’ampleur et surtout suscité un engouement populaire. L’article est assez long et on attribue les prix. Si vous ne savez pas qui fut le 1er vainqueur, vous l’apprendrez. On notera aussi l’apparition de Petit-Breton, un nom qui vous dira quelque chose si vous êtes un fendu des Brigades du Tigre.

24 011416 5

24 011416 31

Sur cette photo prise l’année de sa victoire sur le Tour, on voit Garin avec une clope à la bouche. Ca c’est des sportifs! Ce ramoneur de métier, les poumons encrassés par la suie et le goudron du tabac mourut à l’âge de … 85 ans!

Dans l’édition du même jour, un très célèbre comique de l’époque, Dranem, écrit à la rédaction en réponse à un article paru sur lui. Ce même artiste est l’interprète d’une rengaine que l’on pouvait entendre lors du passage du Tour, pour autant qu’un gramophone soit disponible, c’est celle-ci:

La presse satirique existe déjà en 1903, l’Assiette au beurre en est un des exemples les plus populaires. Le journal a l’habitude de se concentrer sur un fait d’actualité et d’ouvrir à ses dessinateurs caricaturistes les pages du journal et d’épingler qui de droit. Le 10 août 1903, un enchaînement de circonstances dramatiques provoque la mort de plus de 80 personnes par brûlures et surtout asphyxie à la station Couronnes dans un moyen de transport nouveau pour Paris: le métro. Depuis sa mise en service en 1900, on déplore déjà plusieurs incidents, ce qui fait déjà grincer les dents des plus sceptiques sur les conditions de sécurité. La semaine suivante, le journal satirique se fend d’un numéro qui, malgré l’ampleur du drame, respecte son idéologie: la satire. 

Extraits 

24 011416 15

24 011416 8

24 011416 9

24 011416 10

24 011416 11

24 011416 13

24 011416 14

2 réflexions sur “Eclats de nylon et vieux papiers (20)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s