Nylon paparazzi (27)

29 080316 9

Les articles sur le bas nylon ne sont pas une exclusivité des journaux européens. De l’autre côté de l’océan, on en parle aussi, d’autant plus que c’est une invention américaine. Voici quelques extraits de journaux qui en parlent, ils sont principalement canadiens ce qui nous permet aussi d’avoir des textes en français. Bien que politiquement il s’agisse de pays assez différents, le style de vie y est quand même un peu le même. Ce que ressent la femme canadienne n’est sûrement pas éloigné de sa cousine en matière de mode.

Commençons du côté de New York, de la pub qui vante la bas nylon d’après guerre.

29 080316 6

30 080316 17

Suivons par un autre article en anglais, mais côté canadien. En 1946, le trou laissé par la pénurie de bas nylons s’estompe. Rappelons que le nylon est strictement réservé à l’effort militaire, le Canada est aussi un pays qui combat avec les Alliés, mais pour le nylon, on peut imaginer que les Américains se servent les premiers. Le spectre de la guerre s’éloigne et on peut consacrer le nylon à la fabrication des bas et un tas d’autre choses, ici et là. Les yeux des dames le guettent et les mains des homme aussi. Il y a un trou à combler et il faut rattraper le retard. Cet article fait le point sur la situation et on s’attend un peu à une ruée sans en être très sûr. Pour ceux qui ne lisent pas l’anglais c’est brièvement résumé, mais je me suis attardé sur le trait d’humour du dessinateur qui met ces dames sur la ligne de départ avec un pistolet à la main, comme dans une couse d’athlétisme, avec la fameuse phrase: à vos marques prêt…

29 080316 8

30 080316 16

Une publicité qui rappelle, si besoin en est, que le bas nylon annonce son grand retour

29 080316 7

30 080316 15

Cinq ans après, on sent que la pénurie fait partie des souvenirs. Tant et si bien que les Anglais accordent des crédits nylons. Aux travestis?  C’est ce que l’on pourrait penser si on ne lit que le titre de l’article.

29 080316 4

30 080316 14

Un article intéressant, qui commente le pouvoir d’achat d’un canadien avec un travail rétribué à un 1 dollar 50 de l’heure. Ce qui doit sans doute constituer un salaire décent à cette époque au Canada. Si je l’ai choisi, c’est qu’il fait justement mention du bas nylon. Alors on peut comparer maintenant avec ce que vous gagnez et le prix qu’il faut payer maintenant pour un paire de bas nylon authentiques. Mesdames à vos calculettes! 

29 080316 5

30 080316 13

Bien qu’ancien cet article pourrait rester d’une certaine actualité. Il explique comment on peut se procurer une brochure qui vous permettra de faire des poupées avec vos vieux bas nylons. Inutile d’écrire, je crois que la maison n’existe plus. 

29 080316 2

30 080316 12

Une pub

29 080316 3

30 080316 11

On commence à parler d’un nouveau bas, le bas extensible. C’est une sorte de teste consommateur made in 1955. 

29 080316 1

30 080316 18

Et pour terminer une petite vidéo

2 réflexions sur “Nylon paparazzi (27)

    • Merci Gentlemanw,

      Entre connaisseurs, c’est toujours un plaisir de partager. Dommage que parfois ces archives sont en état moyen. Je m’efforce de les restituer au mieux. Il y en aura d’autres.

      Amitiés nylon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s