Eclats de nylon et vieux papiers (26)

Eclats de nylon, faits et méfaits 

29-090916-7

29-090916-10

29-090916-11

29-090916-12

29-090916-13

Les vieux papiers ou comment les journaux et autres nous donnent une vision de ce que furent la vie et l’actualité en d’autres temps.

29-090916-3

Le mot apache évoque pour moi immédiatement deux choses, les Indiens au Far West et un rock instrumental enregistré par les Shadows. Avec un peu de réflexion, une troisième image me vient à l’esprit, celui des bandes qui écumaient Paris aux alentours des années 1900. Ce n’est pas une légende, semblables bandes ont réellement existé. Elles ont même acquis une certaine célébrité, mêlée de curiosité et de crainte. La crainte est justifiée, car ce ne sont pas vraiment des gens avec lesquels il faut se frotter, ni même rencontrer par hasard, surtout si on a l’allure d’un bourgeois avec le portefeuille bien garni. S’il fallait trouver une icône à ce fait de société, on peut sans hésitation lui associer un nom resté assez célèbre celui de Casque d’Or, rapport à sa chevelure, alias Amélie Elie de son vrai nom.

Elle n’avait rien pour devenir une célébrité, c’est le hasard de la vie et des mauvaises rencontres qui leui permit de devenir une célébrité. Encore adolescente, elle se retrouve à la rue et finit dans la prostitution. Balancée entre amants et souteneurs, ce fut la rivalité entre deux d’entre eux qui la conduit à la célébrité. Ils ont pour nom François Dominique Leca et Josepf Pleigneur dit Manda, ce sont des chefs de bande liés aux Apaches. Commence alors un western dans les rues de Paris, autour de la personnalité de Casque d’Or, dont les deux hommes revendiquent l’amour, sinon la possession à des fins mercantiles. Les bandes s’affrontent dans une véritable guerre, il ne manque que les tranchées. Finalement, les deux hommes sont arrêtés, tout d’abord Manda et quelques mois après Leca, en 1902. Ils seront, comme c’est l’habitude à l’époque, condamnés et déportés au bagne de Cayenne, ils ne reverront jamais la France.

29-090916-2

En ce mois de mai 1902, la France est secouée par un événement qui a lieu bien loin d’elle, à la Martinique pour être plus précis. Le 8 mai, une gigantesque éruption volcanique secoua l’île et la Montagne Pelée, faisant 30000 morts. L’émotion est intense et occulte un peu l’actualité nationale. Mais à la fin du mois, le procès annoncé de Manda, dans lequel viendra témoigner Casque d’Or suscite une intense curiosité. Tout le monde veut la voir, eh oui il n’y a pas la télé, et elle est désormais célèbre. Voici dans Le Figaro, du 31 mai, son témoignage au procès, raconté par un journaliste. (Cliquer pour une meilleure vue et lire gauche/doite et haut/bas)

29-090916-1

Casque d’Or profitera de sa célébrité pour gagner quelque argent, tout en inspirant une nuée de de chansons et de pièces de théâtre, et en racontant ses souvenirs. Elle finit par se marier en 1917, mais sa gloire était déjà derrière elle. Elle mourut anonymement en 1933, âgée de 55 ans. 

Ce fut le film de Jacques Becker en 1952, avec Simone Signoret, qui fit renaître sa légende. Depuis, on associe volontiers son visage à celui de la vraie Casque d’Or. Mais force est de constater que l’actrice est bien séduisante que son modèle. Il faut aussi garder à l’esprit que le mythe a été, en partie, construit par les journalistes. La célébrité tient parfois à peu de choses, c’est dans l’air du temps de chaque époque.  

Partouzes à Bruxelles en… 1882!

On sait par les historiens que les cours royales n’étaient pas épargnées par les moeurs libérales. Enfin comme c’était le roi qui décidait en dernier ressort, il pouvait aisément décider de la suite à donner à l’affaire. Mais malheureusement pour les amateurs, l’apparition d’un semblant de démocratie et la liberté de la presse causa grand tort à ces braves gens surmenés par les affaires courantes et une libido qui ne demandait qu’à s’exprimer. Comme vous le lirez dans l’article publié dans Les Drames Illustrés, une certaine dame X habillait la journée les épouses et déshabillait le soir les maris. Et les frites dans tout cela?

29-090916-4

Jeux interdits avant le film de René Clément, sacrés garnements! (Faits Divers Illustrés 1905)

29-090916-5

Source Gallica, BNP, DP

7 réflexions sur “Eclats de nylon et vieux papiers (26)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s