Bas nylons et coquineries 1933

 

A quoi pouvait ressembler ce que l’on pouvait considérer comme une revue que l’on pouvait qualifier d’osée en 1933 ?

Difficile de savoir ce que le passant pouvait penser pour lui donner ce qualificatif, mais les tentatives existaient, on pourrait même dire qu’elles ont toujours existé. La grande différence, c’est celles qui circulaient sous le manteau et celles qui étaient accessibles sans se rendre dans une rue sombre en donnant un mot de passe à un individu louche et en sortant une grosse liasse de billets. Une des tentatives, disons officielles, pour obtenir un semblant de légalité fut une revue appelée « Audaces » dont le premier numéro sortit en 1933, mais qui ne dura quelques numéros.

Evidemment il ne faut pas s’attendre à voir un film porno sous forme de roman photo, mais tout au plus quelques gentilles (pour aujourd’hui) images un rien dénudées. Agrémenté de quelques textes plutôt sages et informatifs, voire de quelques histoires drôles qui n’auraient certainement pas pu figurer dans un bulletin paroissial, le journal ne manque pas d’un certain désir de faire de l’artistique dans ses photographies. Certaines sont même des petites perles de sage coquinerie.

Je vous en ai extrait quelques unes qui, ma foi, ne me semblent pas déplaisantes, évidemment la qualité d’impression étant celle de la reproduction de documents d’époque…