Le Boss bosse sur les bosses

Voici la dame qui déambule dans la rue, celle qui pénètre dans le bar ou celle qui vient vers vous pour un tendre rendez-vous. Il se peut aussi qu’elle soit assise ou allongée sur un divan. Qu’importe la pause. Même si sa tenue n’a rien rien de remarquable, entendez par là qu’elle ne porte pas un tailleur griffé Christian Dior, elle porte ce qui la rend féminine, un jupe, une robe, mais Dieu merci pas de pantalons. Mais gageons qu’elle s’habille avec goût, elle est de celles qui ont l’élégance naturelle.  Si vous êtes un amateur de bas, nul doute que votre regard se perdra sur la jupe de la dame à la recherche de votre Graal. Ce dernier est si peu de choses, un signe tangible que la personne porte des bas. Une bosse, un relief, et voilà votre regard qui s’illumine. Selon les circonstances, très visible ou à peine perceptible, il vous fait déjà rêver sur les mille attraits qui vous sont destinés ou seulement soumis à votre vision faisant naître en vous autant de regrets.
Pénétrons dans l’imaginaire de la femme. En ces temps où porter des bas, c’est un peu repartir à la conquête de la féminité, il y a celles  qui l’assument pleinement. Oui, je porte de bas, c’est visible et alors? D’autres, moins téméraires, hésitent. Oui, je veux bien porter des bas, c’est mon secret, alors je veux qu’il le reste. Je ne souhaite pas sortir dans la rue ainsi vêtue, même si personne n’en sait rien. De chaque choix personnel découlera la conclusion visible ou non. Bien sûr, la préférence masculine ira sans doute vers l’option visible, diable le spectacle est séduisant, mais restons sages. Pensons que si c’est une inconnue, la visibilité n’est très certainement pas une invitation. Allons un peu plus loin, je fais appel à vous messieurs, si vous étiez partie prenante, que votre compagne porte des bas dans ses sorties, alors visible ou invisible? J’en vois qui hésitent déjà, la question est grave et mérite réflexion.  Avouons que le comportement le plus galant, c’est de laisser le choix à l’intéressée, conscient ou non.
Maintenant à savoir si ce petit indice révélateur angoisse ou laisse la femme indifférente, c’est une question à laquelle je laisse les porteuses de bas répondre. Quelle que soit leur avis, il est de toute manière respectable et je m’en voudrais d’influencer une tendance ou l’autre. Je prends l’image au vol quand elle se présente, juste cela et rien de plus.
Ces considérations ne sauraient se passer de quelques illustrations.  Alors je suis parti en chasse et j’ai ramené quelques trophées, si l’on peut dire Pour respecter les images de la personne, si d’aventure c’était involontaire,  je n’ai gardé que la section révélatrice.  Comme dans un certain guide, on pourrait leur attribuer des étoiles, ça je vous laisse faire. Entre la chose que l’on soupçonne et celle nettement visible, il y a tout un monde et je crois bien que je ne suis pas le seul à l’explorer. Je suis parfois  un peu un voyeur de l’imaginaire, je préfère ce que l’on devine à ce que l’on voit.
















11 réflexions sur “Le Boss bosse sur les bosses

  1. perso j’aime deviner cette petite chose qui se dessine sous un vêtement . d’ailleurs mon épouse ni prenait même plus attention lorsqu’elle sortait

    • Merci Bruno,

      Tout à fait d’accord avec vous et votre épouse. Je crois qu’il y a bien d’autres choses qui sont regardées par certaines personnes. Bien des femmes ne font pas attention à un string qui dépasse d’un pantalon, alors que certains hommes y voient une attirance sexuelle, je connais des cas. Observez le regard des hommes quand une femme passe et vous devinerez sans doute ce qui les fait frémir. Le bosse d’une jarretelle apparente est le signe q’une femme porte des bas et pour moi personnellement j’ai plus envie de la féliciter, de la remercier d’être féminine, que de l’importuner. D’ailleurs il semble que votre épouse n’a pas eu de problèmes particuliers en ne prenant pas de précautions à ce niveau là. Evidemment on peut toujours tomber sur un gros lourd.
      Bien à vous

  2. Bonjour, je suis tout à fait de votre avis. Je préfère, et de loin, apercevoir que voir. Cela est tellement plus ‘jouissif’ d’imaginer ce qui se cache sous une jupe ou robe…..mais j’avoue que c’est extrêmement rare dans ma province et je le regrette infiniment!!!!

    • Merci l’Ami,

      Si vous êtes comme moi habitant de la campagne, il est vrai que j’ai presque autant de chance de voir cela qu’une météorite tombe dans mon jardin. Mais le spectacle n’est est que plus plaisant quand il s’offre à nous. Mais bon on ne peut pas tout avoir, la tranquillité, l’air pur, et des voisins qui vous saluent et discutent le bout du gras avec vous. Cela a aussi un certain charme. Evidemment si la voisine mets des porte-jarretelles à sécher sur un fil les jours de lessive. Mais ne rêvons pas trop…
      Bien à vous

  3. j ai remarquer qu une femme qui porte des bas ne marche pas comme les autre leur comportement n est plus le mémé leur maniéré de sa soire leur démarche son toute différente elle plusse de classe d une qui porte ses foutu collant.bien a vous chris un grand amateurs de toute cette belle lingerie de ma jeunesse

    • Merci Chris,

      Oui vous avez parfaitement raison, la démarche est très souvent différente. Encore faut-il être un connaisseur pour le remarquer. Mais je ne doute pas de votre coup d’oeil d’espert.

      Bien à vous

  4. Bonjour à tous…

    ah ah ah ah ah !!!! Que les choses sont bien dites.
    D’ordinaire les femmes dans leur majorité adorent se mettre en valeur. Mais concilier élégance et pudeur et discrétion, eh bien , ça semble leur poser problème pour certaines d’entre elles. Tout suggérer sans rien montrer. L’érotisme joue un peu parfois sur cette note.
    Ca m’amène à ce regretté grand coquin de feu-Benny Hill ! Il restera bien sûr inoubliable dans ses « gauloiseries ». Rires. Lutiner les jeunes infirmières courts vêtues et les policières en porte-jarretelles de Sa Majesté… quel programme. Il savait rester correct tout en amusant ses fans. C’était la clé de la réussite de son jeu. Et dans la vie quotidienne, un grand monsieur généreux et accessible, parait-il . La TV devrait nous repasser ses meilleurs sketchs.
    Peter Pan.

    • Merci Peter,

      J’adore Benny Hill, il a bien mené sa barque de rire. C’est assez inégal, mais il y a parfois de grands moments tout à fait inventifs. On retrouve un peu ce que Chaplin était capable de faire dans ses films. En tous cas sa légende fait de lui un bonhomme tout à fait simple et généreux. Il habitait avec sa mère, puis seul dans un simple petit appartement et il est mort en solitaire et célibataire, Il parlait le français assez bien parait-il.
      Bonne soirée

  5. Bonsoir Mr Boss,

    Eh oui, lui qui avait fait rire des millions de personnes à travers le monde s’est éteint dans l’anonymat le plus complet et c’est sa femme de ménage qui le découvrit, inanimé, le lundi suivant. Le sort est parfois curieux.
    Le grand Mickaël l’admirait et le rencontra peu avant sa disparition.
    Il commença sa carrière comme comédien dans les années 1950. Je me souviens avoir vu ses sketchs à la TV à l’automne 1978, le Dimanche sur FR3 dès 20 heures. Son fameux « Benny Hill Show ». Excellent.
    Je crois qu’il avait avoué s’être inspiré du jeu comique de Chaplin au départ.
    Sa voix française qui le doublait est celle du comédien Roger Carel (voix de Astérix, en dessins animés, entre autres). Une voix qui cadrait bien avec son personnage, d’ailleurs. Une autre manière de mettre en valeur les femmes… En tout bien tout honneur.
    Bonne soirée. Peter Pan.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s