Bas nylons et vinyles à l’envers

Allons faire un petit voyage vers des artistes encore dans beaucoup de mémoires. Laissons les tubes et grands succès de côté. Attardons-nous plutôt sur ces chansons une peu secondaires, un peu oubliées, rangées dans un coin des souvenirs. Vous verrez que ce n’est pas si mal.

Les Zombies, l’un des grands groupes des sixties avait dans son répertoire pas mal de titres originaux, certains sont d’excellents crus. Ici un extrait de leur album « Begin Here »

Les Kinks, au moins aussi géniaux que les précédents. Leurs débuts montrent des titres assez basiques, avec un brin de sauvagerie. Parmi une flopée, l’un des meilleurs.

Les High Numbers, c’est bien sûr les Who à leurs débuts. Belle illustration sur la peine qu’avaient les débutants à composer des titres originaux. Le titre ici « I’m The Face » en un pompage pas trop discret de « Got Love If You Want It » de Slim Harpo dont le groupe connaissait certainement l’existence, sinon de l’original, du moins dans les reprises des Yardbirds ou des Kinks. Bien évidemment les paroles sont différentes.

Le premier gros succès des Yardbirds est bien entendu « For Your Love ». C’est une chanson plutôt calme. Mais lors de leur apparition au Richmond Blues Festival en 1965, ils interprètent une version beaucoup plus « sauvage ». C’est déjà la période Jeff Beck qui a remplacé Clapton.

Pour le compte du label Immediate naissant, John Mayall et Eric Clapton se retrouvent pour un puissant titre composé par Mayall qui passera assez inaperçu « I’m Your Witchdoctor ». On y sent le vent de la pop music qui commence à souffler.

Que les fan de Led Zeppelin en prennent de la graine, « Whole Lotta Love » a été mis en forme 4 ans avant par les Small Faces, via un titre de Muddy Waters. La preuve…

Le Spencer Davis Group avec Stevie Winwood et un slow-blues gros comme une montagne.

Dave Clark Five, des réels rivaux des Beatles sur le plan USA, enregistrèrent une bonne douzaine d’albums entre 1964 et 1970, pour la plupart avec des titres originaux. C’est dire si l’on peut espérer y trouver quelques trucs pas trop mal foutous. En voici un pas si mal que ça.

Les Troggs restent pour moi un groupe qui avait un fort potentiel d’originalité et de classe dans les titres secondaires placés en face B ou dans les albums. Un de ces grands classiques de la relative obscurité sur leur premier album.

Passons aux Moody Blues première époque, un obscur des chez obscur et une de ces chansons dont je ne saurais pas vraiment dire pourquoi j’aime ça. Enfin j’aime quand même bien les harmonies vocales.

Procol Harun, troisième 45 tours de leur carrière, biens moins connu que le fameux premier tube. Vous pouvez poser la question à tous ceux qui adorent « Whiter Shade Of Pale », rares sont ceux qui connaissent celui-ci. Il est vrai que c’est un peu moins accessible, mais ce n’est de loin une chanson faite dans la facilité. Quand j’ai envie d’écouter le groupe, ce titre revient immédiatement dans mon esprit.

Et les Beatles ? Ce n’est de loin pas la plus connue, et pourtant si charmante…

4 réflexions sur “Bas nylons et vinyles à l’envers

  1. Bonjour M. BOSS,
    Des titres secondaires qui n’ont rien à envier à certains titres plus connus.
    Après les High Numbers qui sont devenu les Who, EPISODE SIX, vous connaissez sûrement, j’aime beaucoup cette reprise de Here There and Everywhere :

    2 membres de ce groupe Ian Gillan et Roger Glover sont partis en 1969 pour rejoindre Deep Purple.
    « For no One  » chanson des Beatles composée par Paul McCartney sur la fin d’une relation amoureuse, inspirée de celle qu’il mène à l’époque avec Jane Asher,.
    Chanson très aboutie musicalement avec des instruments pas courant : Clavicorde, et Cor d’harmonie , à écouter sans modération.
    Bon week-end
    cooldan

    • Hello Cooldan,

      Ah bien sûr je connais Episode Six et son histoire, il me manque d’ailleurs toujours le EP français dont je n’ai jamais pu trouver une copie en bon état, alors je carbure à la réédition.
      En effet, j’adore « For No One », que je pourrais même préférer à d’autres titres plus connus. C’est une petite perle très intimiste.
      Bon week-end

  2. Hello M. Le Boss,
    J’ai dû pas mal galérer pour trouver une copie du EP Français d’Episode Six !
    mais j’ai pu me l’acheter à un prix raisonnable et en très bon état, il faut de la patience et de la chance,.
    Bonne semaine
    cooldan

    • Hello Cooldan,

      Oui c’est un question de patience. Je l’ai vu une ou deux fois, mais état moyen et surtout prix exagéré par rapport à l’état.

      Bonne soirée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.