Bas Nylons et un homme qui voit les choses d’en haut

Les spéléologues ne seront sans doute pas d’accord, mais la Terre vue d’en haut, ça a de la gueule. Pour voir cela et se faire une idée de ce que l’on pouvait apercevoir, l’avion fut un moyen qui compta passablement. Encore fallut-il que des pilotes ou des passagers se donnent la peine de prendre des clichés. Un pilote suisse, Walter Mittelholzer (1894-1937), s’illustra particulièrement dans ce domaine. Formé comme pilote militaire, il monta une compagnie d’aviation civile. En 1926, parti de Zürich le 7 décembre, il rallie la ville du Cap au cours d’un périple qui dure 77 jours en 23 escales. Le vol est d’une longueur de 14850 kilomètres, mais surtout une aventure hasardeuse qu’il est le premier à tenter et à réussir. En décembre 1929, il est le premier à survoler le Kilimandjaro. Dans les années 30, il est un des premiers instructeurs de la célèbre compagnie Swissair. Il fonde une annexe de cette compagnie Swissair Photo AG, qui se destine à offrir et à diffuser des photos aériennes au public. Même s’il meurt prématurément dans un accident d’alpinisme, il laisse un énorme héritage de plus de 18000 photos, qui recouvrent des domaines variés, mais surtout la photographie aérienne, ce qui ne l’empêche pas d’en réaliser depuis le sol. Petite promenades parmi son captivant héritage.

Walter Mittelholzer, en uniforme militaire de l’aviation militaire suisse, devant son avion qui ressemble plus à une poussette munie de roues, qu’à un 747.

Jerusalem en 1934.

Pafäffikon, près de Zürich, 1920.

Niamey, au Niger en 1930. C’est alors une colonie française. Au milieu gauche, la maison du gouverneur.

Le canal de Suez en 1934.

Ouagadougou en 1930 ou début 1931, dans ce qui était la Haute Volta, maintenant Burkina Faso.

L’actrice alors assez célèbre, Liane Held, pose en 1935 devant un appareil Swissair. Elle mourut à 105 ans en 2000, ayant vécu sur 3 siècles.

Un visage connu, celui de Hailé Sélassie, le Négus en 1934.

Une vue de Jerusalem, 1934.

Survol de Postdam, 1933.

Montagnes enneigées en Perse/Iran, 1925.

Porte de la ville de Téhéran, 1925.

Bateau sur une rive du Golfe Persique, 1925.

Approche du Kilimandjaro, 1930.

Berlin, 1933, le calme avant la tempête.

L’oasis de El Kantara dans les massif des Aurès en Algérie, 1928.

Les ruines romaines de Timgad en Algérie, 1928.

Marchands dans une rue de Tunis, 1928.

Deux représentant de l’ethnie Massaï au Kenya, 1930

Une rue Buschir en Iran, 1925, avec probablement deux légionnaires français en képis blancs.

Femmes soudanaises, 1930. Pour les prétendants c’est mieux que le catalogue de La Redoute.

Le Bourget, vers 1932, il m’aurait étonné de ne pas s’aventurer dans le coin.

Sources Wikimedia Commons. DP.