Bas nylons et chose sauvage

La chanson que nous allons survoler aujourd’hui a deux particularités. La première est d’avoir été un tel succès pour un artiste que l’on croit que c’est lui qui l’a créée. La seconde est de marquer un tournant dans l’orientation des paroles des messages transmis. Jusque-là, les textes de la plupart des chansons à tendance sentimentale racontent des histoires d’amours heureux ou malheureux. Avec celle qui nous intéresse, la sexualité y fait une apparition plus débridée, à double sens . On sort d’une certaine routine propre aux pays anglo-saxons, où les choses sont dites en douceur. En comparaison à la même époque (1965), la France est déjà moins pudibonde sur ce thème, certaines chansons de Brassens sont franchement libertines. On peut penser au « Gorille » qui date déjà de 1952, c’est presque déjà une vieillerie. Les Rolling Stones ont enregistré Satisfaction » en 1965, c’est une des chansons qui a balisé la route. Dans les paroles, on peut très bien interpréter cette satisfaction que Mick Jagger n’arrive pas a atteindre par une frustration d’ordre sexuel, bien que les mots n’y font pas directement allusion. En 1965, un groupe américains les Wild Ones, via le compositeur Chip Taylor, enregistre l’original de la création qui nous intéresse « Wild Thing ». Ce sera un bide complet, jusqu’à ce qu’elle soit récupérée par les Troggs six mois plus tard. Elle deviendra un hit international avec de nombreuses premières places, notamment aux USA, plutôt rageur pour les créateurs surtout que leur version ne démérite pas. La mode du texte à connotation sexuelle est lancée, les Troggs confirmeront peu après cette tendance avec « I Can’t Control Myself » encore plus évocateur. Dans ce genre d’exercice, il paraît presque normal que de nombreux  enfants de « Wild Thing » voient le jour, phonographiquement parlant. Nous allons donner le biberon à quelques uns d’entre eux.

 

 

La version originale des Wild Ones, 1965

La version des Troggs. Une des rares chansons rock où l’on peut entendre un solo d’ocarina.  Clip en playback, 1966

Une reprise R&B par les Capitols, 1966

Senator Bobby, une parodie très drôle ou Bill Minkin imite Bob Kennedy, frère de l’autre, 1967

Sur l’autre face, même principe avec une imitation du sénateur Everett McKinley, 1967

La version de Jimi Hendrix à Monterey, où il brûle sa guitare, 1967

Marsha Hunt, belle reprise, 1971

Version live par les Runaways,  groupe entièrement féminin,1977

Siouxsie Sioux, icône du punk, enregistre une version dézinguée aux paroles retravaillées,  un duo sous le nom de Creatures, 1981

Version d’Amanda Lear, avec qui cous reconnaîtrez, sexy! 1987

Par les Divinyls, groupe australin, 1993

Une version « sportive »

Une version en live des Troggs, sans Reg Presley décédé en 2013, mais avec Brian May (Queen), 2014

2 réflexions sur “Bas nylons et chose sauvage

  1. Bonjour M. Boss,
    En 1966 j’avais 12 ans et comme bon nombre de titres et groupe de cette époque (dont les Beatles…..LOL) , j’ai rattaché les wagons un peu plus tard et c’est plus les reprises qui m’ont fait faire un retour en arrière sur ce titre phénoménal qui me mettrait presque en transe quand je l’écoute tellement ça me prend aux tripes .
    bonne semaine
    cooldan

  2. Hello Cooldan,
    AH vous aimiez les Beatles ? Tiens ça m’étonne !
    Plus sérieusement, j’avais aimé ce titre dès sa sortie. A défaut de me procurer le EP, j’avais mis la main sur un compilation « Made In England » chez Philips où on pouvait trouver les deux premiers hits des Troggs. Par la suite, j’ai amplement complété ma collection, je dois avoir tous les albums originaux en 1966 et 2000, j’ai tours été assez fan.
    Mais il est vrai que les premières années sont exceptionnelles et « Wild Thing » un monument.
    Bonne semaine

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.