En passant

Bas nylons et un célèbre barbu vu d’ailleurs

*****

Le fameux et énigmatique Landru a fait couler beaucoup d’encre, c’est le moins que l’on puisse dire. Les affaires criminelles ont toujours passionné les foules, de la concierge aux conversations de bistrot, chacun à son avis. Après la guerre 14-18 quand éclata l’affaire, tous les regards se tournent vers Paris. Il est de bon ton de trouver le personnage odieux, mais dans le secret des pensées, il n’en va pas toujours ainsi. Certains en mal d’expériences enchanteresses avec la femme, le considèrent comme un héros. Il se trouva quand même 4000 âmes qui votèrent pour lui aux élections qui se déroulèrent lors de l’affaire. Même en regard des médias assez dispendieux de l’époque, il n’y a guère que la presse qui peut relier les faits auprès du public, tout le monde avait fait sa connaissance. Sorte de feuilleton, ni radiophonique, ni télévisé, tout le monde ou presque avait envie de connaître un nouvel épisode de l’histoire. J’ai déjà parlé de lui ailleurs, mais si je reviens sur cette histoire, c’est pour l’aborder un peu d’une autre manière. J’ai bien entendu relu la presse de l’époque, mais j’en ai extrait les commentaires d’un chroniqueur qui voit la chose avec ses yeux. Je considère qu’une presse bien démocrate doit donner la parole à ses lecteurs et faire appel à un ou des éditorialistes éclairés, chose qui manque cruellement dans les feuilles de choux d’aujourd’hui.

Voici ces chroniques parues sur un journal local et les diverses réflexions que l’affaire inspira à celui qui signait sous le pseudonyme de Margillac entre fin 1920 et 1921. A la fin, vous trouverez un article marrant qui découle de cette histoire, mais qui prend une saveur particulière quand on sait que c’est peut-être un journaliste qui prétendait avoir un avis de « spécialiste » sur Landru et ses victimes.

***

***

***

***

***

***

***

Et pour terminer, lisez cet article, tout le monde n’est pas Landru qui veut.

Sources Gallica, BNP, DP

2 réflexions sur “Bas nylons et un célèbre barbu vu d’ailleurs

  1. Bonjour M. Boss,
    Voilà deux chroniques que vous nous faites découvrir qui valent qu’on s’y attarde, même si il faut les mettre dans le contexte de l’époque.
    La deuxième correspond un peu à l’arroseur arrosé …..sublime !
    Bonne fin de semaine
    cooldan

    • Hello Cooldan,

      J’adore exhumer ces vieilleries, c’est toujours instructif. La dernière vaut son pesant de cacahuètes !
      Bonne semaine

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.