En passant

Bas nylons et une traversée d’océan

Avant l’avènement de l’aviation, New York était presque un lieu incontournable pour les émigrants. Il existe bien entendu d’autres ports, mais les bateaux de passagers qui venaient d’ailleurs avaient comme principal lieu d’accostage cette célèbre ville. Les endroits réservés aux immigrants qui désiraient faire du pays leur nouvelle patrie devaient passer par un officie d’immigration, qui pouvait les accepter ou les refouler. Les arrivants étaient pour la plupart des gens à la recherche de travail, quelquefois avec un contrat de travail en poche, ce qui facilitait les démarches. A partir de 1892, on déposait les passagers à Ellis Island qui devint pendant plus de 60 ans, le premier lieu du contact avec le sol américain. Avant d’accoster, ils pouvaient admirer la fameuse statue symbole de la liberté. Dans les années 20, New York était déjà une ville tentaculaire, bâtie surtout en hauteur, mais aussi très étendue. On pouvait marcher dans une rue droite pendant des heures, sans en voir la fin. C’était sans doute un des premiers sujets d’étonnement pour les arrivants. A défaut d’y aller, la photographie permettait déjà d’en avoir une idée. C’est ce que nous allons faire avec une série d’images datant des années entre 1912 et 1936, le New York d’il y a pas mal de temps

1920 –  Rapatriement de 130 corps de soldats américains, décédés en France pendant la guerre 14-18

1920 – Woolworth building

1936 – Délassement sur un toit

1932 – En remontant l’Hudson

1923 – Match de boxe Criqui – Kilbane

1920 – La bourse et la banque Morgan

1926 – Equitable Building

1920 – Taxi side car

1919 – Le roi des Belges Albert Ier acclamé par les écoliers à Central Park

1913 – Terminus à New York

1912 – Incendie de l’Equitable, maison d’assurances

1927 – Voiture Peugeot

Sources Gallica, BNP, DP

 

4 réflexions sur “Bas nylons et une traversée d’océan

  1. Bonjour M. Boss,
    Je suis allé à New-York en 1996, en son centre se trouve Manhattan, un arrondissement densément peuplé faisant partie des principaux centres commerciaux, financiers et culturels du monde. Ses sites incontournables comprennent des gratte-ciel comme l’Empire State Building et l’immense Central Park juste en face du Dakota building où s’est fait assassiné John Lennon, un monument sur le sol lui est dédié à central park, toujours couvert de fleurs !!
    RIP john ! Les tours du World Trade Center étaient encore là ….j’y suis monté d’ailleurs ! ….triste lieu..2977 victimes .
    Bon week end malgré ce mauvais souvenir
    cooldan

    • Hello Cooldan,

      Je n’ai jamais mis les pieds en Amérique, a part la musique et les paysages, je n’aime pas trop leur style de vie et surtout pas la bouffe. Mes relations avec l’Amérique se sont toujours limitées aux musiciens, j’y ai deux ou trois potes.
      Je me souviens très bien de l’assassinat de John Lennon, je n’avais jamais imaginé qu’une telle chose puisse arriver. Je me souviens aussi du WTC, j’étais au boulot et un de mes collègues était au téléphone et son correspondant lui a annoncé la nouvelle. Mon collègue a dit : « Si c’est vrai, moi je suis la reine d’Angleterre ». J’avais un doute, j’ai alors « réquisitionné » la radio d’une ouvrière qui avait fini son service pour écouter les infos et ai prié mon collègue de réserver un place dans le prochain avion pour l’Angleterre.
      Bon dimanche.

  2. Bonjour Mr Cooldan,
    Bonjour Messieurs,

    New-York pour son berceau de la réussite et Paris pour le symbole du romantisme et des amoureux sont les deux destinations les plus prisées par les touristes du monde entier. Les Etats-Unis sont devenus l’Eldorado pour des millions de gens, leur dernière chance pour réussir.
    Jusqu’avant la 2GM, New-York faisait partie des cinq plus grandes métropoles du monde, avec Paris.
    Tout est démesuré dans ce pays neuf. Les gratte-ciels me rappellent l’épisode de « le Gendarme à New-York » avec l’inoubliable Louis De Funès. Je n’y suis jamais allé personnellement.
    Fut un temps où la France administrait le quart du territoire actuel des Etats-Unis , soit 17 états regroupé sous le nom de « Louisiane ». Mais la politique…
    L’emplacement actuel de N-Y fut découvert pour la première fois au 16è siècle par Verrazzano, le navigateur officiel de notre roi François 1er. qui le baptisa alors
    « Nouvelle-Angoulême », en l’honneur de son souverain.
    Puis, vinrent au 17è. siècle les Hollandais avec Peter Minuit qui acheta aux tribus locales l’île de Man-ha-ttan, qui était leur zone de chasse pour une vingtaine de florins à peine, pour y fonder la « Nouvelle-Amsterdam »..
    Ensuite ce fort, délimité par l’actuel quartier de Wall Street ( la Rue du Mur) fut occupé au 18è.siècle par les Britanniques en guerre qui le renommèrent « New-York » , pour le duc d’York, leur général en chef. Et l’on connaît depuis le rayonnement de cette métropole et le rôle qu’elle a joué dans le monde…
    Bon WE. Peter.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.