En passant

Bas nylon et un rocher avant le rock

*****

Toujours au moyen de la photographie, remontons le temps de plus d’une centaine d’années, vers 1905. Je ne sais pas si vous avez un endroit qui incarne pour vous la futilité d’un monde dans lequel nous ne faisons que passer, mais je crois que j’en tiens un, Monaco. Endroit que je devine charmant, mais où je ne suis jamais allé. Quand je l’affirme, c’est uniquement un jugement visuel. Comme j’aime à la dire : c’est un rocher qui baigne dans une mer aux reflets d’argent. Il n’en reste pas moins que c’est un paysage que l’on pourrait penser posé sur un écrin. Excepté une urbanisation intensive, ce tout petit pays a quand même su garder un charme qui lui est propre. Pour certains c’est juste une illusion, un rêve qui se perd comme les nuages à l’horizon. Pour d’autres, c’est un peu comme ce millionnaire qui sort sa boussole de sa poche, et constate que l’aiguille indique la direction de Monaco. Depuis plus d’un siècle et demi, les dollars se dépensent là avec plus de plaisir que dans n’importe quel autre endroit du monde. Ce fut le trait de génie. Sur des terres incapables de nourrir, ne serait-ce que le souverain en place, on planta une espèce de blé qui a la particularité de ne mûrir que dans les banques. C’est l’endroit « bling bling » par excellence. On y montre ses belles bagnoles, même ses fesses, on y joue les généreux avec cette fausse générosité qui est l’apanage des vrais riches. On donne mais il faut que cela se remarque. En participant à un repas de charité, on récolte une somme d’argent qui est à peine plus que ce que les invités ont payé pour s’asseoir à la table. S’ils avaient directement donné la somme sans venir, le résultat aurait été presque identique, ah oui mais on ne les aurait pas vu frimer, c’est là tout le problème. Et puis, il y a toujours cette attirance vers les têtes couronnées, serrer la main d’une princesse ou lui parler, ce n’est pas comme serrer celle de sa concierge en lui demandant si elle a reçu du courrier. C’est le seul état au monde où le souverain ne peut pas pencher la tête de côté de peur qu’elle ne dépasse la frontière, je vous dis. Du côté de la famille princière, c’est assez cool, le bon prince Albert est plutôt un mec qui paraît assez simple, sûr que si je le croisais et que je le salue, il en ferait de même. Il aime les Scorpions, le groupe de hard rock pas la bestiole, c’est tout dire. Il a bien entendu ses détracteurs, mais celui  qui n’en a pas doit vivre sur une île déserte. Est-on plus heureux si l’on vit à Monaco ?
C’est la question que l’on pourrait poser à tous les personnages que l’on voit sur les photographies que je vous propose. Ils ne sont plus de ce monde, les photos datant du début du 20ème siècle pour la plupart et quelques unes du premier quart. C’est aussi un des charmes de Monaco, l’endroit a été tellement photographié qu’il n’est pas difficile d’en trouver d’anciennes que l’on a jamais vues. Entre silhouettes immobiles sur la photographie, paysages et lieux privés, Monaco rappelle toujours qu’il existe. Et même 120 ans après, cela n’a guère changé, sauf que les photos sont maintenant digitales.

8 réflexions sur “Bas nylon et un rocher avant le rock

  1. Bonsoir Mr Boss,

    Personnellement, la cité du Rocher évoque pour moi le circuit automobile de F1, l’un des plus étroits en surface, et le fameux Musée Océanographique fondé par le grand-père de l’actuel Prince Albert, qui finança les expéditions du Cdt Cousteau.
    Sinon, l’histoire de sa fondation remonte au milieu du Moyen-Age par le seigneur Grimaldi au 13 è. siècle, je crois, et fut érigée en Principauté, comme celle d’Andorre, située dans les Pyrénées. Andorre, elle, est dirigée conjointement par l’évêque d’Urgel et notre Président de la République. Son territoire actuel fut déjà reconnu par Charlemagne, au 8è. siècle.
    Deauville, sur la manche, La Baule sur l’Atlantique et Monaco sur la Méditerranée: le tiercé gagnant en somme. Bon voyage à tous.
    Bon WE. Peter Pan.

    • Hello Peter Pan,

      Le Musée Océanographique est sans doute une des belles choses à voir à Monaco. Albert 1er reste un des plus prestigieux régnants de Monaco. D’après ce qui j’en sais, il était plus intéressé par la science et la mer. Son rôle de prince était secondaire, bien qu’il prit des positions politiques courageuses assez en avance sur son temps. Petit rectificatif, il est l’arrière grand-père de l’actuel prince.
      Bonne semaine

  2. Bonjour à tous,
    Curieux cette histoire pour Andorre, tout ça pour sécuriser leur besoin en eau ?? Depuis le changement de tracé de la frontière entre Andorre et la France, la commune catalane de Porta a perdu 24 hectares de sa superficie totale… sans le savoir. Une « annexion » andorrane négociée à Paris qui a tout de même surpris les élus locaux. Le bornage officiel a eu lieu en juillet..
    Bon dimanche
    cooldan

    • Hello Cooldan,
      Je n’ai jamais mis les pieds à Andorre. Mon seul « voyage » dans cet endroit fut un pur hasard. Alors qu’une nuit j’étais commandant de garde à l’armée, j’avais un transistor à disposition. Recherchant un poste qui diffusait de la musique, je suis tombé sur ce poste. Pendant le jour via les ondes moyennes, il était complètement inaccessible, la nuit les ondes se propagent différemment. Elle a cessé d’émettre en 1981, ce qui ne nous rajeunit pas.
      La guerre de l’eau sera un des enjeux du futur, vous verrez.
      Bonne semaine

  3. Bonjour Mr Cooldan,

    En effet, j’ai vu cette nouvelle aux infos il y a une quinzaine de jours environ.
    Embarrassant constat pour les élus locaux. Il a du dansé de joie Monsieur le Maire !!! Ah la politique…
    En politique, les échanges ou tracés modifiés ont eu lieu par le passé.
    Ainsi, Louis XIV a échangé la ville actuelle de Pinerolo (ancien Pignerol) dans le Piémont italien, alors forteresse (où furent enfermés Fouquet et le mystérieux
    Homme au Masque de Fer) avec la ville de Barcelonnette sur la crête des Alpes pour en fixer la frontière commune aux deux pays.
    Dans son vaste dessein politique, le Roi-Soleil a pratiqué la « politique des Réunions » dont celle de Strasbourg en particulier, qui fut critiquée par certains de ses collaborateurs.
    Autres temps…
    Bon WE. Peter Pan.

  4. Bonsoir, M. Peter Pan et M. Boss,
    Ce que je comprends surtout pas c’est que M. Macron est président de la République Française et co-Prince d’Andorre , donc au moins, et c’est la moindre des choses, la commune de Porta aurait dû être concertée ….les petits sont toujours les dindons de la farce .
    bonne soirée
    cooldan

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.