An voeux-tu en voila !

Voici la nouvelle année heureux fripons que vous êtes. Une année de plus, c’est un souci en moins, il n’y a plus à se demander comment elle finira, vous le savez maintenant. La nouvelle, il faudra la parcourir pas à pas, mais d’un pied qui s’affranchit des obstacles comme l’explorateur coupe les lianes dans la jungle d’une main qui ne saurait trembler, même s’il  en est à sa vingt-septième tasse de café. Méprisez les peaux de bananes qui ne manqueront pas s’étaler sournoisement sur le trottoir de la vie quotidienne, l’avenir ne saurait s’accommoder d’une jambe dans le plâtre. Regardez d’un oeil distrait votre feuille d’impôts, ce ne sont que quelques chiffres griffonnés à la hâte par un percepteur à l’affût et avide de sensations calculées d’avance, vous êtes mathématiquement pur. Persévérez dans l’erreur de manière continue en récitant cette petite phrase :  » Oh raison funèbre tu n’assisteras pas à la mort de mes plaisirs erronés ». Soyez philosophes, le pain sans levain ne saurait se hisser plus haut que la méprisable crêpe que vos voisins aiment tant citer en parlant de vous. Avant de vous quitter, je vous souhaite des Everests de bonheur et de réussites dont je ne doute pas un instant, vous gravirez les pentes d’une corde alerte et sûre qui se moquera des vos prédécesseurs ayant tenté l’ascension et que vous regarderez chuter d’un oeil expert.

BONNE ET HEUREUSE ANNEE !

Mais encore…

Cette année ce n’est pas sûr, mais il se pourrait qu’il vous arrive des choses que vous n’attendiez pas. Vous ne me croyez pas, alors lisez !
Boirez-vous de la pisse de tyrannosaure ?
En principe non, mais pensez que depuis que la Terre existe, nous avons toujours la même eau. Bien qu’il en reste des quantités énormes, un peu s’est évaporée, mais aucune nouvelle eau n’est apparue. C’est le cycle perpétuel, évaporation, pluie, rivières, lacs, mer. Cela fonctionne en principe bien, mais il se peut qu’ici ou là, il y eu comme un bug. Imaginons un de ces monstre préhistorique faisant son petit pipi, cela devait quand même représenter quelques litres surtout s’il avait bu de la bière. Tout a vraiment disparu, mais n’en est-il pas resté quelques gouttes au fin fond d’un grotte qui par hasard aurait refait surface? A votre place je me méfierais.

Etes-vous en expansion ?
C’est bien connu, la matière est constituée surtout de vide, vous savez ces espaces qui se trouvent entre les atomes et les molécules, mais qui par miracle font que nous sommes en réalité  d’apparence solide, rien que du fait que ces espaces minimes sont espacés et communiquent entre eux.  Mais qui vous dit que selon la théorie de l’expansion de l’univers, qui en principe affirme que ce dernier grandit, ces espaces resteront toujours identiques ? Ils peuvent s’écarter, mais s’ils le font tous en même temps, on y verra rien, sans même nous douter qu’il y a 10000 ans la Terre était bien plus petite que maintenant et que nous mesurions cinq fois moins, mais comme le mètre qui nous sert à mesurer a subi la même influence, on ne le remarque pas. On peut y aller gaiement et pendant longtemps, il y a de la place dans l’univers, il semble même qu’il est infini. Et l’inverse ? C’est pareil, vous avez déjà un coeur battre ? Il se gonfle et ensuite se dégonfle, du moins c’est simplement résumé. Et si notre univers était justement le coeur  de quelque chose de très grand en train de battre ? Peut-être qu’un jour on verra la frontière de  notre univers pour remarquer qu’il y en a un autre juste à côté. Les espaces entres les atomes, cela vous rappelle quelque chose ? Et si tout à coupe en notre 2020, notre géant faisait sa crise cardiaque ? Pas très rassurant tout ça…

Serez-vous à l’étroit ?
On vous propose une maison de 95 mètres carrés au Texas, vous acceptez ? Oui ? Bravo ! Ce que l’on ne vous a pas dit c’est que le gouvernement mondial a décidé de regroupe tous les habitants de la Terre dans le seul état du Texas. En collant les maisons les unes aux autres, c’est possible d’offrir une telle maison à chaque citoyen terrestre en limitant la construction au Texas. Mais Trump n’est pas d’accord, il trouve que ça fait désordre. Il a mis ses meilleurs chercheurs pour étudier une solution plus simple. Ils ont trouvé qu’en empilant les humains les uns sur les autres, cela ferait un cube de moins de 2,5 km de côté. Autrement, méfiez-vous quand vous lisez les annonces immobilières.

Aimez-vous les jeux vidéo ?
Toute personne sensée a réfléchi une fois sur sa présence dans ce monde, pourquoi sommes-mous ici plutôt qu’ailleurs, pourquoi faisons-nous ceci plutôt que cela, quelle est la raison derrière tout cela ? La philosophie et la science s’intéressent à ces questions depuis des siècles, sans nous fournir de certitudes, tout au plus chaque réponse apporte des dizaines de nouvelles questions. Une de ces réponses est la croyance religieuse. C’est d’un abord assez simple. Il y a quelqu’un là-haut qui n’en fait qu’à sa tête et qui dirige tout, ainsi pas besoin de trop se casser la nénette,  tout est sa volonté. Pendant des siècles, ce fut assez facile de le faire croire, car peu de gens avaient un bagage suffisant pour le contredire et étaient dans une parfaite ignorance culturelle. En y regardant d’un peu plus près, on constate que chaque culture a vénéré un dieu sensiblement différent, et que même à l’intérieur de ces courants, on ne se gênait pas pour remettre en question ce qui avait été dit précédemment. Les découvertes scientifiques mirent en doute ces croyances, sauf pour ceux qui ne doutent de rien. Par exemple, on a du admettre que la Terre n’était pas le centre de l’univers, ce que plusieurs religions affirmèrent pendant des siècles. Partager une croyance, c’est un peu faire comme si on écoutait un discours politique. Un habile politicien va vous raconter une tas de bobards, mais il suffit qu’il glisse à l’intérieur de son discours deux ou trois choses qui vous parlent, pour que vous trouviez son discours intéressant. Ce sont ces choses là que vous allez capter et non le reste, même s’il a dit des énormités juste à côté. La complexité du monde qui nous entoure nous apparaît de plus en plus complexe sur le fil des découvertes qui justement répondent à certaines questions que nous nous posions, mais nous font découvrir d’autres questions. Il y a un siècle, nous ne savions presque rien de la relativité, des trous noirs, qu’il n’y avait pas de canaux sur Mars, ou que l’on puisse poser un jour le pied sur la Lune. Alors quelques petits malins envisagent aujourd’hui d’autres pistes pour nous trouver une raison de notre présence ici. Tout autour de nous, tout n’est qu’apparences, nous avons l’impression d’exister, mais tout cela peut se résumer à un joueur en train de jour sur une gigantesque plateforme de jeux vidéo dans lequel nous figurons les personnages qu’il manipule. Oui c’est Sim City à l’échelle cosmique, nous sommes programmées pour construire des villes virtuelles, pour rouler sur les routes de ces mêmes villes, pour faire la guerre et j’en passe. Peut-être cette année, il en aura marre de jouer et nous disparaîtrons. Alors pensez aux victimes que vous allez faire en débranchant votre console.

Prêt pour l’arrêt du carrousel ?
Vous êtes en train de conduire votre bagnole décapotable, vous roulez à cent à l’heure et soudain un imbécile vous coupe la priorité et vous lui foncez dedans. Il va se passer quoi exactement? Votre bagnole va stopper net, mais vous si vous n’avez pas attaché votre ceinture, vous allez être projeté dans les airs, c’est une loi physique. Sans vous en rendre compte, si vous êtes en France, vous êtes dans un véhicule qui se déplace à environ 1100 km heure. Ce véhicule c’est la Terre. Vous savez qu’elle tourne, donc qu’elle bouge. Pour une raison inconnue, elle s’arrête brusquement de tourner. Vous devinez ce qui va arriver ? En bien exactement la même chose que si vous étiez dans votre bagnole, vous serez projeté onze fois plus violemment dans les décors, de quoi faire une belle tache rouge sur le mur qui se trouvait par hasard juste à côté, ou si vous êtes bien arrimé à quelque chose, c’est la maison derrière vous qui va venir à votre rencontre. Je vous fais grâce des tsunamis ou de l’eau qui va déborder du barrage qui se trouve  500 mètres en amont de votre maison. Tout n’est pas perdu, il existe au moins un moyen de s’en tirer facile. Comme vous n’ignorez pas que la Terre fait un tour sur elle-même en à peu près 24 heures, que vous soyez au Pôle Nord où à l’Equateur, votre vitesse de déplacement dans l’espace ne sera pas la même. A l’Equateur elle est de plus de 1600 km à l’heure et au Pôle Nord quasi nulle. Si vous êtes exactement sur l’axe de rotation de la Terre, vous vous déplacerez juste de quelques centimètres. Au moment ou la Terre s’arrêtera de tourner, vous ne sentirez… rien ! Donc si vous avez la trouille, allez planter votre tente exactement ou près de l’axe de rotation, nord ou sud c’est égal. Le problème c’est que l’on ne sait pas si la rotation terrestre s’arrêtera un jour et quand. Pendant que vous êtes là-bas, profitez pour huiler un peu cet axe, on ne sait jamais.

Aurez-vous bon goût ?
Avec un peu de malchance, vous pourrez attraper une maladie qui s’appelle la synesthésie. Rassurez-vous c’est moins grave qu’un cancer généralisé, mais c’est assez déconcertant. Elle existe sous plusieurs formes et vous en souffrez peut-être sans le savoir. L’un de ses formes les plus étonnantes est un mélange des sens. Par exemple, quand vous avez quelqu’un en face de vous, vous allez le trouver, beau, moche, sympa, con, et autres. Chez certaines personnes, ces défauts et qualités sont remplacés par des sensations de goût. Tel ou telle personne aura dans sa bouche le goût de fraise, de poire, de banane, ou carrément celui d’une dune sauce aux morilles.. Cette personne se liera par exemple avec celles qui lui évoquent un goût de fraise et détestera celles qui ont celui de poire. Il existe des tas de formes de cette maladie dont la plupart sont très bénignes. Puisque je suis atteint d’une de ces formes, je peux vous en parler en connaissance de cause. Dans mon cas c’est la synesthésie numérique. Elle consiste à placer dans l’espace mental, les nombres dans un endroit spécifique et selon une suite qui forme des dessins dans l’espace. Par exemple pour moi, les 30 premiers nombres forment une spirale à partir de 1 et de quarts de cercles de 9 heures à midi à partir de 30. A partir de 100, je refais des spirales de  101 à 130  et des quarts de cercles jusqu’à 200. et ainsi de suite. Plus les nombres sont grands plus ils sont éloignés dans l’espace. D’autres personnes feront un peu différemment, elles mettront des couleurs sur les nombres, ou ces nombres seront dans une parfaite colonne verticale, elle lèveront presque la tête pour penser un grand nombre. Mais il semblerait selon des études récentes que ces troubles, plus une anomalie neurologique qu’une vraie maladie, sont profitables dans certains cas et facilitent la vie. Les personnes souffrant de symptômes de la maladie d’Alzheimer s’en sortent mieux quand il s’agit de se débrouiller dans la vie de tous les jours, d’autant plus que ces manifestations sont très souvent présentes depuis l’enfance. Rassurez-vous, vous ne finirez pas à l’asile psychiatrique.

Aimerez-vous le fast food addict  ?
C’est peut-être déjà le cas. Supposons que vous mangez des carottes râpées, une salade aux tomates, ou du chou-fleur à la polonaise. Il se passe quoi ? Vous mangez jusqu’à plus faim et vous estimez que vous avez fait un bon repas. Votre corps vous enverra le signal qu’il est satisfait de vos services et que vous pouvez aller faire la sieste sans problèmes. A l’apéro chez le voisin, il y a des chips, vous commencez d’en grignoter quelques unes et pour finir le paquet y passe. Vous voilà devenu une probable victime de l’industrie alimentaire. Pour vous vendre un paquet de chips et vous inciter de continuer d’en acheter, l’industrie alimentaire a fait autant de calculs que la Nasa pour envoyer une fusée dans la Lune. Le principe est de provoquer une addiction en dosant savamment les trucs qui vont déclencher une sensation de bien être dans votre cerveau, tout en lui faisant croire qu’il faut que vous mangiez encore. Notre corps a besoin de sel et de sucre, c’est une certitude puisqu’il en contient et qu’il faut compenser les pertes. Seulement entre quelques grammes de sucre ou de sel nécessaires, et les dizaines de grammes qu’on vous fait avaler dans la bouffe industrielle, il y a de la marge. Le principal piège est de faire fondre rapidement dans la bouche ce que vous ingurgitez, afin que votre cerveau pense que vous n’avez presque rien dans votre bouche, il va attendre la suite. Certains chercheurs vont plus loin, ils affirment que la nourriture industrielle serait en partie responsable d’une diminution du QI qui a tendance à s’amplifier depuis que de nombreuses personnes adoptent cette manière de se nourrir. Faites le test en mangeant une chips industrielle et une chips faite maison, vous verrez que la première se transformera rapidement en bouille, tandis que celle faite maison restera compacte, il vous faudra la mâcher pour qu’elle parvienne au même stade. Faites manger normalement un enfant pendant cinq ans en le nourrissant avec du fait maison, emmenez-le une fois au Macdo et vous aurez de fortes chances pour qu’il vous demande d’y retourner et qu’il boude définitivement les trois étoiles dans le Michelin. Pour manger de la merde et trouver cela bon, c’est comme dans la magie, il y a forcément un truc. Bon appétit !

 

Et ce sera tout pour ce début d’année que je vous souhaite encore belle et harmonieuse !

Sources Gallica, BNP, DP.

2 réflexions sur “An voeux-tu en voila !

  1. Hello M. Boss,
    En attendant tout ça qui est fort juste en soi ,
    Pour cette nouvelle année, je vous souhaite :
    2 fois plus de joie
    0 souci
    20 tonnes de bonnes nouvelle !
    cooldan

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.