En passant

Bas nylons et toujours l’écran

 

*****

Suites de ces petites vidéos de l’Ina, c’est toujours un régal.

Le cours du milieu…

Pinard obligatoire…

Maxi commentaires pour mini-jupes…

 

Le rosbif, c’est plus facile é manger qu’à parler…

Quartier rupin…

La jeunesse devenue vieille…

Rends-moi mes bretelles et mes chaussettes, oui, oui, c’est dans le clip !

Ca n’existe pas…

Une grande dame de la chanson avec qui j’ai passé une soirée merveilleuse il y a quelques années. R.I.P. Anne, je ne t’oublierai jamais!

*****

2 réflexions sur “Bas nylons et toujours l’écran

  1. Bonjour,
    Un régal en ces moments de confinement
    Merci pour ces vidéos de l’INA.
    Regrets aussi pour Anne Vanderlove même sans l’avoir rencontrée, une voix inoubliable
    Bonne fin de semaine
    cooldan

    • Hello Cooldan,
      Par les temps qui courent, quelques sourires ne font pas de mal.
      Pour Anne Vanderlove, j’y suis allé un peu au culot. Comme elle venait donner un concert pas trop loin de chez moi, je lui ai écrit que j’étais un admirateur et que je souhaitais la rencontrer. Comme je savais qu’elle était assez littéraire, je le lui ai demandé dans un texte bien torché. Comme atout, je lui ai parlé d’un pote musicien qu’elle connaissait aussi. A mon étonnement, elle a accepté et m’a donnez rendez-vous dans l’après-midi vers 3 heures. Nous nous somme retrouvés et avons passé le reste en conversations surtout musicales, elle connaît très bien le folk, et nous avons mangé ensemble. Elle a même refusé que je paye et m’a filé son dernier cd, son bouquin, et dédicacé quelques disques que j’avais amené. De même, j’avais un place réservée juste devant la scène. Elle m’a raconté pas mal d’anecdotes sur sa carrière, ses hauts et ses galères. Je lui narré une anecdote qui la concernait indirectement. Il y a une chanson d’elle assez peu connus qui s’appelle « Les Enfants Tristes ». Je l’adore et je l’écoute de temps en temps. Quand ma femme était enceinte de notre premier enfant, j’avais écouté cette chanson et je me suis dit que ce ne serait jamais le cas des miens, du moins en cause je moi. Je lui ai raconté l’histoire, elle m’a regardé et m’a dit qu’elle serait heureuse si c’était le cas. Honnêtement, je crois avoir tenu parole.
      C’était une femme très chaleureuse, très simple et aussi une grande fumeuse.
      Pour moi, ‘est un souvenir inoubliable et un coup de poker réussi.
      Bon week-end

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.