En passant

Bas nylons et l’affiche bien

*****

Plus que la peinture, j’ai toujours été un fan de l’affiche. La création n’est pas très différente, elle revient à la vision de l’artiste. Sauf que l’affiche n’est pas à destination unique, elle est créée pour être diffusée avec diverses intentions, dont la première est d’attirer le regard du passant afin de l’informer de quelque chose. En général, la publicité à but commercial se taille la part du lion, mais elle peut aussi être placardée dans un seul but d’information, par exemple des consignes à respecter. Attirer l’oeil est une chose, mais une fois celui-ci posé sur l’affiche, il faut encore l’inciter à ce qu’il adhère à ce que propose l’affiche, surtout si cela concerne l’achat d’un produit ou l’inviter à se rendre à tel ou tel endroit. On peut y arriver par les mots, mais en petite quantité, ou susciter une sorte de rêverie ou de bien être en analysant ce qui lui est proposé. Il y a un tas de techniques qui sont possibles, la meilleure reste celle qui vous fera diriger votre regard spécialement vers l’une d’entre elles quand elle est un peu perdue au milieu d’un étalage d’affiches. J’ai constaté dans un journal local, une entreprise qui proposait ses services avec une publicité un peu perdue parmi d’autres publicités dans le pages pubs du journal. La technique volontaire ou non était très efficace. Regardez le dessin ci-dessous.

Vous aurez sans doute posé en premier votre regard sur le carré posé sur un angle. C’est la présentation adoptée par l’entreprise. Perdue dans une page où les autres publicités sont présentées dans des carrés ou rectangles alignés normalement, celle-là attirera plus que probablement votre attention quand vous tournez la page. C’et simple efficace et sans l’usage d’aucune couleur.

Voilà une affiche que j’avais réalisée pour les livres du Boss. On y retrouve l’idée du carré qui est mise en valeur par le « 50 Nuances ». Vous passez à côté de l’affiche et ce blanc attirera votre regard, même si vous n’y prêtez pas particulièrement attention. La dame qui est en gros plan vous suggère que ce n’est pas de la pub pour le bulletin paroissial, on devine de quoi cela parle, La dame à droite en ombres et lumières rappelle ce côté un peu mystérieux de la femme qui porte des bas nylons. Pour la dame de gauche, c’est un peu la même chose, elle vous regarde, mais une partie de son visage est caché par sa chevelure. Par contre, on voit très bien qu’elle porte des bas, elle vous tend un piège, a vous de découvrir lequel. Le reste est purement une présentation pour attirer le lecteur. Deux textes brefs destinés en haut à la femme pour l’inciter à porter des bas, et celui du bas destinés à l’homme pour lui rappeler une vérité qu’il doit connaître ou vouloir découvrir. Les titres sont la balance nécessaire à rendre le texte visible. Vous pouvez cliquer sur la photo pour l’agrandir, mais je vous signale que la photo est en basse résolution sur le blog, un petit flou peut apparaître. Initialement elle est d’un format 42 X 29,7 cm.

Mais trêve de blabla, allons regarder une série d’affiches qui concernent une idée précise, celle de la fête. Jadis, elle avait une grande importance, les distractions étaient beaucoup plus rares. Maintenant, on fait la fête pour un oui ou un nom. Aujourd’hui, il est plus rare de faire appel à un artiste pour concevoir une affiche illustrée par un dessin. On ne réalise plus que des affiches pour de grands événements, un carnaval de grande importance, un festival, une grande exposition, un film, par exemple. Pour le autres, on aura recours à de la simple affiche créée par PAO.  Ces affiches datent de la fin du 19éme siècle jusque vers 1930. Tout y est, certaines font même appel à un érotisme discret, chose qui n’était concevable que sur une peinture ou une affiche. On peut cliquer chaque image pour la rendre plus lisible.

4 réflexions sur “Bas nylons et l’affiche bien

  1. Hello,
    Superbe série …on se régal à détailler toutes ces affiches, le moindre détail est surprenant, et on peut y revenir plusieurs fois, et re-découvrir quelque chose.
    de nouveau
    Merci
    Bonne fin de semaine
    cooldan

    • Hello Cooldan,
      C’est en effet riche en symbolique et en détails. Même si elles n’atteignent pas, même de loin, le prix de certains tableaux, j’imagine que certaines se vendent à des bons prix.en édition originale. Enfin pour moi c’est quand même bien les pochettes de disques qui m’ont fait devenir collectionneur.
      Bon week-end

  2. Bonjour Messieurs,

    Oui, l’Affiche est un art à lui tout seul.
    Il a connut son âge d’or quant la télé était à ses tous premiers balbutiements et encore….
    De grands noms de la Peinture ont signé certaines de ces réalisations. Fin 19è.- début 20è. siècle, c’est l’époque des cabarets à Paris puis en province. On célèbre la joie de vivre sur la toile. Lautrec entre autre a réalisé un certain nombre d’ œuvres en rapport avec le milieu des plaisirs noctambules. C’est vrai: c’est un plaisir pour les yeux de les parcourir. Elles sont un peu à caractères allégorique pour fêter ce qui le sel de la vie: le rire, le bon vin, la fête…
    Une vraie visite de musée. Merci.
    Bonne fête de Pentecôte. Amicalement. Peter.

    • Hello Peter,
      Merci. Je montrerai d’autres affiches dans de futurs articles, les sujets ne manquent pas.Il est vrai que c’est un régal.
      Bon week-end et bonnes fêtes de Pentecôte.

Répondre à Peter Pan Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.