En passant

Bas nylons et un autre garage

*****

Suite de l’exploration des séries « Pebbles » et du garage punk. Vous pouvez voir ici un descriptif concernant ce mouvement musical ici et écouter la chronologie consacrée aux trois premiers albums de la série. Dans ce post, j’ai omis volontairement le volume 4 qui n’est pas à proprement par du garage punk, mais de la surf music. Il présente une sélection d’artistes assez connus dans ce style, mais qui explore quelques titres un peu oubliés de leur discographie. Nous entamons donc ce post avec le volume 5.

Little Phil & The Night Shadows – The Way It Used To Be

The Gentlemen-It’s A Cry’n Shame

Escapades – I Tell No Lies

The Fe Fi Four Plus 2 – I Wanna Come Back From The World Of LSD

The Satyrs – Yesterday’s Hero

Yesterday’s Children – Wanna Be With You

State Of Mind – Move

Le volume 6 de la série « Pebbles » est consacré à l’Angleterre. On trouve aussi comme aux USA, des artistes qui enregistrèrent dans des conditions un peu différentes, mais dont le résultat est assez semblable. La différence réside surtout que l’Angleterre est moins vaste territorialement et les petits labels beaucoup plus rares. Ce sont surtout des obscurités enregistrées et publiées par des grands labels. On sent l’influence des chanteurs noirs américains dont on exploite le répertoire. 

The Fairies – Anytime At All

David John & The Mood – Bring It To Jerome

The Wheels – Road Block

The Rats – Spoonful

The Betterdays – Here ‘Tis

Le volume sept reprend les obscurités américaines.

The Dovers – She’s Not Just Anybody.

Sunday Funnies – A Pindaric Ode

The Craig – I Must Be Mad

The Denims – White Ship

The Heard – Stop It Baby

Hysterics- Everything’s There

 

*****

2 réflexions sur “Bas nylons et un autre garage

  1. Bonjour M. Boss,
    Je ne suis pas trop aux faits avec ces « Galets » ….je préfère les « Pierres qui roulent »
    mais j’ai faits de belle découvertes grâce à vous !…..Merci
    Bonne semaine
    cooldan

    • Hello Cooldan,

      Pour moi, cette série « Pebbles » est toujours très emblématique. Je ne suis pas le seul à l’avoir appréciée. On retrouve pas mal de reprises faites par des groupes et autres à partir de 1980. J’avais étonné Rod Demick qui a fait partie des Wheels dont on retrouve ici « Road Block », très inspiré des Them, en lui posant la question si c’était bien lui dans le groupe. Il a rigolé en disant que oui et m’a demandé comment je connaissais le groupe. En fait, je connaissais le groupe depuis longtemps en sachant que les Shadows Of Kinght avaient repris leur « Bad Little Woman », mais c’est grâce aux Pebbles que j’ai entendu quelque chose d’eux pour la première fois. La ressemblance avec les Them n’est pas fortuite car Van Morrison a été brièvement leur chanteur et saxophoniste quand ils étaient encore en Irlande. Ils ont aussi eu en commun le même producteur, Tommy Scott.Par la suite Rod Demick a joué avec une multitude de musiciens et chanteurs, en concert, en studio. Je l’ai connu dans une première mouture du retour des Yardbirds dans les années 1990.
      Bonne semaine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.