En passant

Bas nylons et et garage du coin

*****

Pour changer un peu et en alternance, nous allons explorer une série de garage punk qui s’appelle « Mindrocker ». Elle fut publiée dans les années 1980. C’est en quelque sorte une concurrente des « Pebbles » et autres. C’est le label Line qui édita la série. Elle est un peu moins sélective dans les obscurités, explore aussi d’autres styles voisins. Alors, attendez-vous d’en écouter. On y trouve aussi des noms plus connus. Toutefois, cela reste une appréciation subjective, car pour le simple passant à une ou deux exceptions près, tous les noms, le classement dans un style précis, ne lui diront rien. La qualité sonore est de très haut niveau, on a sans doute recherché les meilleures bandes à disposition. Voici la suite volume 3 et 4

Volume 3

The Charlatans – The Shadows Knows. Un groupe qui a acquis une certaine légende sur la scène de San Francisco. On y trouve notamment Mike Wilhelm qui fera partie des Flamin’ Groovies version Chris Wilson. Comme je le connais, j’avais amené le seul album original qu’il existe d’eux pour que Wilhelm me le signe. Malheureusement il était absent lors du concert où j’ai revu Chris Wilson.

The Shades – Ballot Bachs. Un instrumental assez basé sur « Psychotic Reaction » des Count Five

The Mc Coys – Don’t Worry Mother. Célèbres pour « Hang On Sloopy », le groupe décide d’aller un peu plus à la recherche d’un style un peu moins commercial. Voici un des résultats. C’est une composition du guitariste Rick Derringer, future légende de cet instrument.

The Myddle Class – Ce titre composé par le célèbre duo Gerry Goffin et Carole King est plus connu par la version des Electric Prunes, mais ici c’est l’original.

The Next Five – He Stole My Love

The Everpresent Fullness – Doin’ A Number

The Balloon Farm – A Question Of Temperature. Ce succulent titre qui avait tout pour faire un hit, il existe aussi sur une très rare publication française en single. Repris plus tard par Lords Of The New Church avec Stiv Bators.

The Shags – Hide Away

The Fifth Order – Today (I Got A Letter)

The Gray Things – Charity

Volume 3

The Moving Sidewalks – 99th Floor. Celui-là et les suivants, c’est pour les fans de ZZ Top. En effet, vous trouverez quelques titres de ce groupe dont Bill Gibbons fut le guitariste, on ne devine pas trop le personnage, mais il est bien là et il compose. Il existe un album du groupe enregistré en 1968. Inutile de vous préciser le prix d’une copie originale.

Need Me

Every Night A New Surprise

The Great Believers – Comin’ Up Fast (Part 1)

The Scotty McKay Quintet / The Train Kept A-Rollin’. Selon les bruits qui circulent, Jimmy Page aurait joué par contumace le solo de guitare sur ce titre qui figure aussi dans la discographie des Yardbirds. En fait, ne pouvant être présent, il l’aurait ajouté sur le bande qui lui fut transmise et renvoyé le tout à l’expéditeur. Ce qui est sûr, c’est que le principal intéressé n’a jamais démenti.

A-440 – Torture

Johnny Winter – Birds Can’t Row Boats. Encore un de ces disques que l’on découvre avec émerveillement dans ces compilations. Johnny Winter n’a pas eu un succès immédiat, loin s’en faut. On trouve ce titre connecté à son nom en deux versions avec exactement le même playback. L’une où il chante personnellement avec des paroles différentes, parfois titré « Spiders Of The Mind » dans les compilations, et celui-ci chanté par on ne sait trop qui, avec d’autres paroles. Enregistré en 1966 dans un style très folk-rock, cette rare version est un régal. J’avoue que j’ai écouté  ce titre des centaines de fois et je n’ai pas l’intention d’arrêter.

The Things – I Don’t Believe It

The Stoics – Enough Of What I Need

The Pandas – Walk

The Bad Roads – Blue Girl. Ce titre est devenu un classique incontournable des amateurs de garage punk.

Amos Boynton & The ABCs – The Ballad Of Bertha Glutz

Satori – Time Machine. Un titre précurseur qui est la face B de « 1000 Micrograms Of Love », un 45 tours d’une rareté qui frise le surnaturel.

*****

4 réflexions sur “Bas nylons et et garage du coin

  1. Hello M. Boss,
    Toujours de bonnes surprises ….et tout comme vous j’aime beaucoup le titre de Johnny WINTER …voilà une bonne semaine musicale qui commence grâce à vous.
    Bonne journée
    cooldan

  2. Hello Cooldan,
    J’avais découvert ce Winter pour la première fois dans une autre compilation « Acid Visions » parue un peu avant. Quand je faisais de la radio il y a bien longtemps, comme nous étions en direct, j’avais fait un concours avec ce disque, il fallait deviner de qui il s’agissait et répondre avant la fin de l’émission. J’ai été honnête, j’ai passé la version où Winter chantait. Malgré tout personne n’a trouvé.
    A part ça, je suis toujours fou de ce titre.
    Bonne semaine

  3. Hello M. Boss,
    Confidences pour confidences, je ne pense pas que j’aurais trouvé dans l’instanté si j’étais tombé sur votre émission radio.
    Bonne semaine
    cooldan

    • Hello Cooldan,
      Il m’est quand même arrivé un truc marrant avec la radio. J’étais dans un magasin en train de parler avec le vendeur quand un mec m’a demandé si j’étais l’animateur de l’émission, il avait reconnu ma voix !
      Bonne suite de semaine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.