En passant

Bas nylons et des dégâts

*****

Une chose dont mous avons tous été témoins dans notre vie : un accident.  Il y a une centaine d’années et plus, cela existait déjà, ce n’est pas une invention moderne. Au 19ème siècle, l’accident a pris un autre visage. Le phénomène s’est considérablement amplifié avec l’apparition des machines, et plus spécialement celles que l’on peut qualifier de moyens de transports. Avant, on parlait d’accident de cheval, de char, de diligence, ou encore celui qui est propre à l’imprudence d’une personne comme tomber dans un précipice. A la Belle Epoque, l’accident de voiture à moteur commença à être une phénomène observable relativement fréquemment, impliquant parfois un piéton, l’homme contra la machine. L’apparition de la photographie permit à un simple quidam possédant un appareil, d’immortaliser en quelque sorte un fait qui sort un peu de l’ordinaire. La presse s’en fit le relais, quand un événement particulier et si possible spectaculaire se produisait, elle envoyait sur place un reporter afin d’alimenter les pages du journal avec quelques photos de l’événement. En fouillant, les archives de presse, on remarque qu’elles sont très abondantes, elles vont du banal fait divers à la grande catastrophe. S’il fallait en faire une sorte d’inventaire pour le début du 20ème siècle, dans les premières places on trouverait surtout les accidents de chemin de fer, relativement assez nombreux et souvent très spectaculaires, les accidents de véhicules à moteur, de cheval, animal encore assez présent dans la vie courante sous divers emplois. Les photos de phénomènes météorologiques, tempêtes, inondations, accidents industriels genre explosions, accidents de bateaux pour autant qu’ils soient près de côtes ou sur un fleuve, sont plus rares mais existent aussi. Voici une série de photos d’accidents durant le premier quart du 20ème siècle. Ce sont des photos de presse, donc elles furent publiés dans les journaux.

6 réflexions sur “Bas nylons et des dégâts

  1. Bonjour M. Boss,
    Le choc des photos (le poids des mots) comme disait (et dit toujours) un magazine bien connu.
    Pour les deux accidents de chute de cheval …il fallait être là au bon moment !!!
    Bonne fin de semaine
    cooldan

    • Hello Cooldan,
      Oui elles sont assez le coup de chance, surtout avec leurs antiques appareils. C’est plus facile aujourd’hui avec nos téléphones. J’ai eu il y a 50 ans une caméra super 8, quel cirque pour faire 3 minutes de film. Aujourd’hui on sort son téléphone et on envoie à Hollywood !!!
      Mais j’ai quand même une certaine passion pour les vieilles photos. Dans les brocantes ou les puces, il m’arrive souvent d’acheter des vieux livres dédiés à la photographie. On y trouve des merveilles.
      Bon week-end

      • Bonjour Messieurs,

        Triste souvenirs mais vestiges d’une autre époque où l’absence de mécanisation n’empêchait pas les drames de la circulation. Jusqu’à Mr Niepce, les évènements étaient fixés dans la mémoire collective par le biais de la peinture.
        Une aubaine pour les professionnels de l’information que sont les documentalistes et autres « détectives du passé ». Mes confrères de l’INA doivent nager en plein bonheur. Rires. Saisir l’instant sur pellicule au moment opportun relève d’une chance inouïe.
        Amicalement. Peter.

      • Hello Peter,
        Il y a un autre avantage, se rappeler de la binette que nous avions il y a un certain nombre d’années.
        Bonne semaine

  2. Hello M. Boss,
    Moi aussi j’ai connu la caméra Super 8 ….3 minutes de film qu’il fallait après relier avec la colleuse et à la projection ça pouvait casser , j’avais même un système qui reliait mon film avec mon mini k7 philips pour sonoriser le tout, mais quel bordel !, excusez moi le terme !!!
    Bon weekend

    • Hello Cooldan,
      En effet, ça me rappelle quelques souvenirs rigolos et un sac de jurons ! La seule chose positive, c’est que j’ai un bout de film avec mon père, seul témoignage mouvant, et celui d’un copain que j’avais filmé quelques secondes en faisant des essais avec ma caméra et qui s’est tué peu après dans un accident. J’avais donné l’extrait à sa famille pour leurs archives familiales.
      Bonne semaine

Répondre à cooldan Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.