Bas nylon et garage dans la tempête

*****

Je viens de voir que Gerry Marsden, guitariste et chanteur de Gerry et les Pacemakers, vient de décéder à l’âge de 78 ans. Alors un petit hommage avec un truc qui a bercé toute mon adolescence. R.I.P. Gerry !

*****

Autre compilation du label EVa The Finest Hours Of U.S. 60’s Punk 1983 qui contient quelques perles.

The Mourning Reign – Satisfaction Guaranteed. Devenu un grand classqiue du genre.

The Mourning Reign – Our Fate.

Bare Facts – Bad Part Of Town.

Bare Facts – Georgiana. Celui-là je l’ai écouté quelques centaines de fois.

Precious Few – The Train Kept A’ Rollin’. Bonne reprise de ce standard.

Precious Few – I Don’t Mind. Reprise de James Brown.

T.C. Atlantic – Faces.  Aussi devenu un grand classique.

T.C. Atlantic – Mona.

The Apollos – That’s The Breaks.

The Apollos – Target Love.

The Sands – Open Your Eyes.  Un pompage de « Pushin Too Hard » des Seeds.

The Sands – Can’t Find A Way.

The Blacks And Blues – Come To Me.

he Blacks And Blues – Byle Bye Baby.

The Mystic Tide – Mystic Eyes. Je vous ai déjé présenté ce très intéressant groupe dans une autre sélection.

The Mystic Tide – Mystery Ship.

The Rising Storm – Je peux dire qu’en musique ce groupe est une de mes grand regrets, vous verrez pourquoi. Leur histoire commence un peu par la banale histoire d’étudiants qui « font » de la musique dans la ville d’Andover, Massachusetts. Mais ils sont plutôt doués et en 1967, ils enregistrent un album très prometteur sur un petit label local, « Calm Before The Rising Stormn ». On ne peut pas dire qu’il se rue dans les charts mais petit à petit une sorte de légende se construit autour de lui, légende qui ira en s’amplifiant parmi les fondus du garage punk. Il est composé de bonnes et d’excellentes reprises, accouplées à de nombreux originaux de bonne facture. Les études se poursuivent et se terminent après ce coup d’éclat Ils marquent un arrêt mais ne désertent jamais réellement le monde de la musique, et se réunissent comme des anciens combattants. Ils sortent un nouvel album en 1983 et 1999, tout en se produisent occasionnellement. Ils sont encore en activité aujourd’hui. En 1983, quand Eva a réédité cet album, je suis parti au plafond en l’écoutant en boucle. Mon grand regret, c’est qu’en 2007, ils venaient pour la première fois en Europe. Via le management des Yardbirds qui m’a informé qu’ils faisaient la première partie d’un concert en Hollande, j’ai pu entrer en contact avec eux car un concert était prévu sur Paris. J’avais une invitation, un des membres, Tony Thompson le chanteur et guitariste pour être plus précis, m’avait envoyé un mail. Mais le concert n’a jamais eu lieu pour une histoire à la con. Voilà pour les regrets. Mais pour le plaisir voici quelques titres de cet album.

50 ans après…

I’m Coming Home, un original et un des titres phares de l’album.

Baby Please Don’t Go. Très belle reprise du classique Big Joe Williams / Them.

The Rain Falls Down. Titre original.

Frozen Laughter. Titre original.

She Loved Me. Titre original.

Mr Winf. Reprise d’un titre d’un groupe du même style mais peu connu, les Rockin Ramrods.

Don’t Look Back. Reprise du titre phare des Remains.

In The Midnight Hour. Reprise du titre de Wilson Pickett.

*****

2 réflexions sur “Bas nylon et garage dans la tempête

  1. Bonjour M. Boss,
    Eh oui, Liverpool n’est pas connu que par le Beatles mais aussi par son club de Foot …ANFIELD ROAD, lors de plusieurs voyages dans cette ville j’ai eu l’occasion de le visiter et la chanson des Gerry and the Pacemakers raisonnait dans ma tête à ce moment là….ça vous prend aux tripes !
    Bonne semaine
    cooldan

    • Hello Cooldan,
      Je n’ai jamais mis les pied à Liverpool, mais je désespère pas. Avec la mort de Gerry Marsden, c’est encoure un coin d’adolescence qui part. C’est un groupe qui revient assez régulièrement dans mes écoutes, cela n’a pas la magie des Beatles, mais certains titres sont très plaisants. Il ne reste que le pianiste encore en vie et il aura bientôt 80 ans. Dire que pour nous é l’époque c’était déjà des vieux, C’est marrant, j’ai vu Gene Vincent en 1967, pour moi c’était presque un grand-père et il avait à peine plus de 30 ans. A cet âge, je n’étais même pas encore marié. Maintenant c’est plutôt l’inverse, c’est les gens de mon âge que je trouve plutôt ringards. Certains de mes copains d’école sont de vieux cons et je n’hésite pas à le leur faire savoir. De Gaulle disait que la vieillesse était un naufrage, eh bien ils ont coulés depuis longtemps !
      Bonne suite de semaine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.