En passant

Inventaire musical à la Prévert (24)

Poursuivons notre exploration des sixties suisses.

The Four Shakers – Groupe instrumental de Genève qui exista de 1962 à 1968 Ils furent après les Aiglons le groupe instrumental le plus populaire du côté de la Suisse francophone. Mais leur notoriété franchit plus péniblement les frontières du pays, malgré des  parutions en Italie et au Japon et des concerts en France. Ils furent signés par Philips qui publia 3 EP’s  dont le dernier ne figure qu’en pressage suisse, le plus rare. Ils jouèrent un tour pendable à leurs rivaux, les Relax. Sur leur premier EP figure une reprise de « Natacha » composée par un membre des Relax, Gérald Matthey. Leur version est plus proche du style Shadows, avec seulement des guitares, contrairement à celle des Relax où il y a de l’orgue. Elle se vendit beaucoup plus que l’autre, aidé par la popularité du groupe et aussi une promotion plus visible. Le disque des Relax est difficile à dénicher, tandis que celui des Four Shakers est, toute proportion gardée, presque courant dans les foires aux collectors. A part cette « reprise », les reste de leur répertoire n’est fait que de titres originaux plutôt du genre intéressants pour les fans d’instrumental et de Shadows. Sur le troisième EP figurent deux titres vocaux. A leur séparation, certains membres furent impliqué occasionnellement dans d’autres formations et le soliste, Daniel Nicollin, remonta en 2008 un groupe de tribut aux Shadows. Voici quelques titres, du moins ceux qui sont visibles sur Youtube. Un CD de compilation a été publié en 2004.

Premier EP 1963

Natacha.

Ecclesia.

Canon.

Spleen.

Second EP 1964.

Convoi.

O’Casey Ranch.

Fiesta.

La Vallée Des Adieux. Comme je n’ai pas trouvé l’original voici une reprise par Giorgio Zizzo, très proche du son original.

Le Petit Prince – Voilà un personnage qui occupe une place particulière dans la musique yéyé, made in Switzerland. Comme beaucoup de jeunes, il voulait devenir chanteur. Doué d’une assez belle voix, il passa du rêve à la réalité en se faisant remarquer par le fameux Ken Lean. Agé d’une dizaine d’années, il devient une vedette. Claude François le parraine, Sur le moment ça l’aide passablement, avant de subir un retour de manivelle. Il enregistre son premier disque en 1963, « C’est Bien Joli D’Etre Copains », il en existe une version où il est accompagné par les Aiglons. Le titre devient très populaire et on parle de lui dans Salut les Copains. Les disques suivants sont aussi couronnés d’un certain succès, surtout celui où il chante en duo avec Frank Alamo. Sa discographie n’est pas ridicule si on se place du point de vue yéyé, comparé à ce que les « grands » faisaient. Largué peu élégamment par Claude François  en pleine tournée (voir son témoignage plus bas), il est aussi confronté à une mue de sa voix. Il enregistre un dernier disque en 1968 et disparaît de la circulation. Il vécut assez mal son passage à l’anonymat mais retrouva une certaine stabilité dans une secte religieuse. Aujourd’hui, apparemment apaisé, il vit toujours et pousse parfois la chansonnette sur sa chaîne Youtube.

1963 – C’est Bien Joli D’Etre Copains, chanson originale.

1963 – C’est Pas Drôle. Une composition de Jean-Jacques Debout.

1964 – Chante Avec Moi. En duo avec Frank Alamo.

1964 – Ma Princesse.

1964 – Evy Aime Jerry. Adaptation d’un titre de Donna Lynn de 1963. C’est un pendant féminin américain du Petit Preince.

1964 – Tout Sauf Une Rose.

1968 – MRs Brown. Son dernier disque, reprise de « Mrs Brown You Got A Lovely Daughter » d’Herman’s Hermits.

*****

Documents.

Le Petit Prince en 2018, raconte l’histoire avec Claude François.

Quelques années plus tard à la tv suisse.

Un enregistrement en public où il chante « Dis-Lui » avec Claude François.

Les Etoiles Filantes – C’est l’exemple type d’un groupe local qui essaya et parvint à enregistrer un disque. Un EP paru sur le label Jaccoud en 1966, dont cela doit être la seule publication. Il s’agit de l’initiative du propriétaire d’un magasin de disques et de sono dans la ville de Fribourg, avec un groupe originaire du coin. C’est un disque évidemment très rare avec des titres en anglais et en français, mais tous originaux dans un style soft beat. Je ne sais absolument ce que ce groupe est devenu, mais j’en ai trouve un extrait.

Something.

******

2 réflexions sur “Inventaire musical à la Prévert (24)

  1. Bonjour M. Boss,
    On a tous entendu ou lu des témoignages sur les colères de Claude François, cependant je connaissais pas cette histoire avec le Petit Prince !
    Ceci-dit cela ne m’étonne pas ! et n’arrange rien à l’image que j’avais de Claude François.
    Bonne semaine
    cooldan

  2. Hello Cooldan,
    Je crois aussi que France Gall n’en disait pas que du bien. L’histoire telle que la raconte le Petit Prince illustre bien le personnage. Mais on peut aussi dire merci à Monty pour qu’il en parle. De ces plus ou moins grandes vedettes, j’en ai croisé pas mal de près ou de loin. C’est très inégal, du petit con au mec très sympathique en passant par le mec tout simple. Et ce n’est pas forcément les plus grandes vedettes qui sont le moins sympathique. Je dois reconnaître, même s’il n’est pas dans la liste des chanteurs que je collectionne, Sacha Distel était un mec très simple, souriant, cordial. J’ai aussi bien aimé Moustique, un mec très nature, assez déconneur, mais on pouvait parler avec lui comme si on se connaissait depuis toujours. Chez les chanteuses, j’ai un super souvenir d’Anne Vanderlove, très cool, généreuse, et bonne connaisseuse en musique. Je ne citerai pas les « mauvais », il y en a un spécialement que j’ai dans le nez, et c’est un mec qui avait plutôt la fraternité en thème dans ses chansons. Je suis tombé d’un peu haut et je n’étais pas le seul. Par contre côté anglophone, je n’ai fait que des belles rencontres et même de solides amitiés qui durent depuis longtemps. Se faire servir le café par des légendes de la musique, il n’y a que chez eux que l’on trouve cela.
    Bonne suite de semaine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.