En passant

Bas nylons et garage à Corpus Christi

*****

Suite de l’exploration du label français Eva.

Ce n’est pas le moindre mérite du label Eva de nous avoir proposé des obscurités dont peu de gens avaient entendu parler en France. Il faut rendre une justice à un certain Monsieur, Hans Kesteloo, qui possédait l’une des plus belles collections en garage punk au monde. Il réside en Hollande. Il collabora intensivement avec le label en fournissant, et en puisant dans sa collection, un palliatif quand les bandes originales étaient introuvables. On imagine aussi facilement qu’il fut l’instigateur de nombreuses rééditions pour ces obscurités. Il est aussi le fondateur de la radio web « Beyond The Beat Generation » qui ne diffuse 24/24 que du garage sixties et du psychédélique, un régal pour les afficionados dans mon genre. Cette radio existe toujours, je vous mettrai le lien en bas de l’article.
Liberty Bell est un groupe originaire de Corpus Christi au Texas, ils furent signés par l’excellent label Cee-Bee lié à J-Beck records basé à Houston où l’on retrouve aussi des groupes assez connus comme les Bad Seeds ou Zakary Thaks (le chanteur de Liberty Bell fut aussi celui de Zakary Thaks. Le Texas fut un des états très prolifique au niveau musical durant les sixties, il l’est encore aujourd’hui, mais pour des musiques différentes. Liberty Bell est encore un de ces groupes qui dut se contenter d’une réputation locale. Certains le considèrent comme une version texane des Yardbirds, mais qui ne ressemble pas à quelqu’un quand il porte un manteau et un chapeau vu à 50 mètres. La discographie est intéressante, car pas mal de titres originaux furent créés, preuve que le groupe avait un potentiel créatif certain. Voici cet album qui est une compilation des enregistrements en 1697-68. Il y a un titre que je n’ai pas trouvé, la face A du single sous le nom de Kubla Khan.

The Nazz Are Blue. Reprise des Yardbirds.

For What You Lack.

Al’s Blues.

Thoughts And Visions.

Naw, Naw, Naw.

Reality Is The Only Answer.

I Can See (1st Version).

Big Boss Man. Reprise de Jimmy Reed.

That’s How It Will Be.

Something For Me.

Look For Tomorrow.

Recognition.

Eveline Kaye.

I Can See (2nd Version).

Out In The Country. Face B single sous le nom de Kubla Khan.

***

PERLES DE GARAGE HORS DU TEMPS

Une sélection de titres garage arbitraire.

The Evil – Always Runnin’ Around – Florida 1967.

The Barons – Come To Me – Texas 1967.

The Enchanted Forist – It Don’t Mean A Thing Anymore – Californie 1967.

LA STATION DE RADION BEYOND THE BEAT GENERATION

*****

2 réflexions sur “Bas nylons et garage à Corpus Christi

  1. Bonjour M. Boss,
    Liberty Bell excellent avec de belles créations originales ce qui ne gâche rien !
    comme quoi le Texas ce n’est pas toujours ce que l’on croit .
    Bonne semaine
    cooldan

    • Hello Cooldan,
      Encore une fois on ne peut que remercier ce label pour nous avoir fait redécouvrir de belles choses, surtout avant les autres.
      Bonne fin de semaine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.