En passant

Bas nylons et un garage qui rock

*****

Paru en 1983, toujours par le label français Eva spécialiste de ce genre du choses, l’album nous rappelle aux bons souvenirs d’un groupe pratiquement inconnu chez nous, les Rockin’ Ramrods ou Ramrods (rien à voir avec le groupe instrumental au tournant des sixties). Tout au plus, les observateurs avaient pu remarquer ce nom dans les compilation Pebbles, collé à leur titre le plus légendaire « She Lied » (avril 64 prototype punk)), qui possède quelques réminiscences de « Glad All Over » de Dave Clark Five. C’est l’archétype même du groupe confronté au système musical américain, le succès peut se conjuguer au niveau national, d’un état, d’une localité. Il faut un peu grimper l’échelle, on passe rarement directement à l’échelon du haut sans franchir les autres. La réputation du groupe, s’arrêta surtout au premier échelon, celui de la ville de Boston, mais elle fut assez considérable. Cela permit aux archéologues musicaux de mettre quelques ossements dans le musées musicaux, afin que l’on se rappelle de leur existence. Le groupe exista de 1963 à 1971. En quelque sorte victimes de la Beatlemania, ils succombent et enregistrent pour leur troisième single deux compositions des Beatles, deux titres qui firent surtout le bonheur de la concurrence « I Wanna Be Your Man » (Rolling Stones) et « I’ll Be On My Way » (Billy J. Kramer & The Dakotas). Si le groupe se permit quelques reprises, une grande parie de leurs singles sont des originaux. Voici cet album qui réunit tous les singles entre 1963 et 1967.

Play It – 1966
I Wanna Be Your Man – 1964
The Girl Can’t Help It – 1964
Got My Mojo Working – 1966
Jingle Call – 1963
Tears Melt the Stones – 1965
Crying In My Room – 1965
Mary Mary – 1967
Indian Giver – 1963
I’ll Be On My Way – 1964
She Lied – 1964
Mister Wind – 1966
Wild About You – 1965
Don’t Fool With Fu Manchu – 1965
Flowers in My Mind – 1965
Bright Lit, Blues Skies – 1966

PERLES DE GARAGE HORS DU TEMPS

Une sélection de titres garage arbitraire.

The U S Britons – I’ll Show You A Man
The Word D – Today Is Just Tomorrow’s Yesterday.
The Briks – It’s Your Choice

2 réflexions sur “Bas nylons et un garage qui rock

  1. Bonjour M. Boss,
    Les Rockin’Ramrods sont excellents, énormément de compositions originales , ils leur manquaient peut être cette étincelle pour sortir du lot , un peu trop pour moi dans le moule de l’époque .
    Bonne semaine
    cooldan

    • Hello Cooldan,
      A chances égales, ceux qui ont la petite étincelle réussissent mieux que les autres et ceux qui ont le feu risquent d’entrer dans l’histoire. Mais je dis bien à chances égales, tous n’en ont pas bénéficié.
      Bonne semaine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.