En passant

Bas nylons et garage à Hollywood

La label Eva n’a pas consacré uniquement ses rééditions à compiler du psychédélique, de la pop, ou du garage punk. Pour une petite part, il s’est aussi intéressé au rock and roll, pas tellement le rock and roll des fifties, mais dans une version plus moderne à travers les sons sixties.
Vers 1965, le rock and roll est déjà quelque chose d’un rien ringard, mais il a encore des amateurs et quelques irréductibles futurs nostalgiques. Quelques gloires du rock des pionniers sont mortes et les autres poursuivent leur chemin tant bien que mal, même en se tournant vers d’autres styles, quelquefois avec un certain bonheur. A partir de 1968, il y a eu une vague de revival, on redécouvre les pionniers et des groupes un peu parodiques entrent en scène, comme Sha Na Na ou Flash Cadillac et & Continental Kids. Entre les deux, rares furent les artistes qui parvinrent à se hisser dans les charts américains en se réclamant des pionniers. Une des rares exceptions fut Bobby Fuller Four. Ce groupe originaire du Texas mais qui s’épanouit en Californie a visiblement voué une grande admiration à Buddy Holly, un des grands créateurs du rock and roll. Comme vous le savez peut-être, le groupe qui l’accompagnait s’appelait les Crickets. A la mort accidentelle de Buddy Holly, le groupe tenta de survivre à la mort de Holly, il continuent d’enregistrer avec un certain talent. En 1960, ils publient un disque qui ne rencontre pas franchement le succès. Il contient un titre original « I Fought The Law » écrit par Sonny Curtis remplaçant de Buddy Holly à la guitare. C’est ce titre que Bobby Fuller et son équipe reprennent, et cette fois c’est un succès. Il entre dans le top ten US en 1966 et se classe même en Angleterre. Il fera aussi plus tard partie du répertoire des Clash. Il est aussi connu en France via l’adaptation de Claude François « J’ai Joué Et J’ai Perdu ». London France publiera un très rare EP avec le titre, il figure parmi le 100 premiers disques que j’ai possédés, j’étais fou de ce truc. Ils renouvellent en partie le succès avec un autre titre de Buddy Holly « Love’s Made A Foll Of You ». L’histoire s’arrête un peu là, car le 18 juillet 1966, Bobby Fuller est retrouvé mort dans sa voiture, les circonstances sont encore aujourd’hui peu claires.
La publication Eva reprend des titres rares ou des versions alternées. On remarque que c’est encore du rock and roll, mais avec un son bien plus « 1966 », même dans les reprises ou les imitations de Buddy Holly.
Dans la mesure du possible, j’ai mis les versions alternées, dans le cas de « I Fought The Law », la chanson figure dans les deux versions. Sinon vous entendrez la version la plus courante, mais la différence est parfois minime. Le tube de Bobby Fuller figure dans le classement établi par la revue Rolling Stone parmi les 500 plus grandes chansons de l’histoire de la musique.

Not Fade Away
Guess We’ll Fall In Love
Rock House
A New Shade Of Blue
Keep On Dancing
King Of The Beach
I Fought The Law
I Fought The Law – version alternative
Keep On Knocking
Think It Over
It’s Love, Comme What May
Nervous Breakdown
Baby My Heart
Love’s Made A Fool Of You
Love’s Made A Foll Of You, clip tv US
Medley: Louie Louie/Farmer John/Jenny Lee

Bobby Fuller Four – London 10179, publié en France 1966, meilleure enchère sur Ebay 390 euros.

Titres figurant sur le EP sauf  » I Fought The Law  » et  » Love’s Made A Fool Of You  » déjà présentés ci-dessus. pas de doute on est bien en 1966.

Little Annie Lou
Don’t Ever Let Me Know

PERLES DE GARAGE HORS DU TEMPS
Une sélection de titres garage arbitraire.

The Choab – Why Am I Alone, New Mexico, 1965
The Fortune Seekers – Why I Cry, California, 1966
It’s Us – Don’t Want Your Lovin’, New Jersey, 1967

2 réflexions sur “Bas nylons et garage à Hollywood

  1. Bonjour M. Boss,
    J’avais lu que Bobby Fuller avait été tabassé à mort et asphyxié à l’essence dans sa voiture sur le parking de sa résidence californienne. ???
    ça rigolait pas en ce temps là !!
    Bonne semaine
    cooldan

    • Hello Cooldan,
      Oui en effet c’est la version généralement admise, on a même parlé d’un suicide, mais j’y crois pas trop. Une vengeance pour une histoire de fesse ? Je pense qu’on ne saura jamais le fin mot.
      Bonne semaine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.