En passant

Bas nylons et garage toujours austral

Suite de notre voyage dans les garages australiens. Les spécialistes identifieront quelques reprises qui viennent des USA et de l’Angleterre, et aussi qu’un de ces groupes a eu une publication française en EP.

MA SELECTION DE CET ALBUM

The Pleazers – Hurtin’ All Over

Australia 1966

The Purple Hearts – Just A Little Bit (1966)

Throb – I Need You (1965)

The Clefs – I Can Only Give You Everythin (1966)

Vyt and The World – Why Do I Cry (1966)

Laurie Wade’s Cavaliers – To Win Your Love (1965)

Derek’s Accent – Ain’t Got No Feeling (1966)

Tony Worsley & The Blue Jays How Can It Be (1966)

Tony Cole – Beat It (1967)

The Cherokees – I’ve Gone Wild (1967)

Ray Columbus & The Art Collection – Kick Me (1967)

The Loved Ones Everlovin’ Man (1966)

Machine Gun Kelly’s Rejects – I’m Going Back (1967)

The Others – Why Can’t She Be Mine (Inédit)

The Twilights – I’m Not Talking

Dans d’autres articles je vous présente des productions françaises qui eurent le privilège d’être publiés au format EP, c’est à dire quatre titres par disque, un phénomène typiquement français qui n’a pas vraiment un équivalent ailleurs pour les fifties et les sixties. Il en existe des milliers. Mais le 45 tours single existe aussi, souvent pressé en quantités moindre et surtout destiné à la promotion et pour les jukeboxes. Ceci perdura tout au long de la vogue du EP qui commença à décliner à partir de 1967. La publication en single devint la règle, sauf des exceptions de plus en pus rares. Pour certains artistes, ils sont devenus un objet de recherche par les collectionneurs, encore plus s’ils sont présentés dans une pochette avec une photo. les fans d’Hallyday connaissent bien la chose. Mais que ce soit avant, pendant, ou après 1967, quelques publications atteignent parfois de jolies sommes.

Velvett Fogg, c’est ce groupe qui en 1969 eut l’idée de réenregistrer en pop un titre qui avait conquis le monde entier quelques années plus tôt, le fameux instrumental « Telstar » par les Tornados. C’est le seul single du groupe qui publia la même année un superbe album de psychédélique anglais qui est aussi leur seule et unique album. L’un des membres du groupe, Tony Iommi, partit pour fonder Black Sabbath avec qui vous savez. Le single publié en France, est le seul qui est emballé dans une pochette. A noter que les titres ne figurent pas sur l’album.

Velvett Fogg – Pye 45 PV. 15310, publié en 1967, meilleure enchère sur Ebay 46 euros.

Telstar’ 69

Owed To The Dip

Lady Caroline – Un des superbes titres de l’album.

Toujours la même chanson

Il est rare qu’une chanson ne soit jamais reprise si elle a eu un peu de succès. Quand on est lassé d’une version, il peut s’avérer plaisant d’en écouter une autre. Il arrivé même que l’on soit étonné par une reprise à laquelle on se s’attendait pas ou encore découvrir le créateur de la version originale. dont on ignore complètement l’existence. C’est un jeu où je me défends très bien. Alors selon ce principe, je vous propose en premier la version originale, en second une reprise française, et en troisième une autre version, que vous ne connaissez pas forcément.

The Yardbirds – Happenings Ten Years Time Ago

Ramon Pipin – Les Happenings De Mes 18 Ans

Space Negros – Happenings Ten Years Time Ago