En passant

Bas nylons et vinyles en fusion (9)

Les Cramps, groupe emblématique apparu au tournant des années 80, est une sorte de machine à remonter le temps, tout en lorgnant vers le futur. Ils puisent leur inspiration dans le rockabilly, le psychédélique, le garage, avec une prédilection pour ce qui est déjanté, décadent, et un peu trash. Pour ceux qui avaient 15 ans 1980 et qui kiffaient le groupe, ce fut pour eux l’occasion d’aller voir avant ce qui se passait quand papa écoutait de la musique. Bien sûr le punk est passé par là, et les vieilleries prennent un nouvel air qui les projette vers le futur. Nombre de leurs reprises s’identifient maintenant via leur interprétation. Mais ils ne font pas que des reprises, il y a aussi des originaux qui parsèment leurs albums.
A partir de 1986, une série de compilations « Born Bad » revisitent presque tout ce que les Cramps on fourré dans leur discographie au fil du temps, mais aussi dans des reprises qu’ils jouent sur scène, et bien entendu des titres qui 10 ou 20 ans avant sonnaient déjà comme du Cramps. Ces compilations, d’abord éditées sur disques pirates, sont un régal absolu pour ceux qui en ont marre de Radio Nostalgie version fast-food. Elles contiennent des obscurités, mais aussi des noms et des titres très connus, mais n’est pas une inspiration pour les Cramps qui veut, il y a un petit côté d’inspirateur agréé.

Commentaires sur ce volume 3 – Il fait aussi une part assez belle belle aux obscurités venues du rockabilly. Mais nous y trouvons aussi les Trashmen avec « Surfin’ Bird » précédés par deux titres des Rivingtons, justement les titres qui ont inspiré les Trashmen pour leur fameux titre, un des premiers authentiquement punk bien avant son avènement. Parmi les artistes connus, Jack Scott immortalisé à jamais avec son slow « My True Love », ici dans un titre plus rock. Et puis, il y a aussi Jett Powers qui scandalisera un peu l’Angleterre en perdant son pantalon sur scène, sous le nom de P.J. Proby. Entre chauves-souris et loups-garous, c’est un joyeux mélange.

Kip Tyler & His Flips – Jungle Hop

The Busters – Bust Out

Jett Powers – Go Girl Go

The Riptides – Machine Gun

The Rivingtons – Mama-Oom-Mow-Mow

The Rivingtons – Birds the Word

The Trashmen – Surfin’ Bird

Andre Williams – Bacon Fat

Andre Williams – Jail Bat

The Frantics – Werewolf

Del Raney’s Umbrellas – Can Your Hossie Do The Dog

Jack Scott – The Way I Walk

Andy Starr – Give Me A Woman

Herbie Duncan – Hot Lips Baby

Documents

Hasil Adkins

Quelques années plus tard, Jack Scott et son très bon pour la drague

P.J. Proby sur scène en 1966 revisite West Side Story

La France n’a pas le monopole du disque de collection. Il existe ailleurs et même dans des quantités qui peuvent laisser la France loin derrière. Il n’y a pas de formule magique pour qu’un disque devienne un collector. Un des critères pour qu’il le devienne, c’est la rareté multipliée par son attrait pour les collectionneurs. Parmi les artistes, il faut distinguer ceux qui arrivent à franchir la porte du collectionneur, certains ne le sont peu ou pas, d’autres s’installent volontiers dans les discothèques personnelles. Ces critères sont très subjectifs, mais il est certain qu’il y a des disques qui atteignent des fortunes et d’autres dont on a de la peine à se débarrasser pour des sommes très modiques. Des artistes inconnus peuvent avoir des publications qui s’arrachent à prix d’or, tandis que des célébrités sont boudées par les collectionneurs. Nous allons nous promener régulièrement parmi certains de ces collectors internationaux dont vous ne soupçonnez peut-être pas l’existence, mais qui sont souvent des pièces qui se négocient à bon prix. Pour les albums je me contenterai d’un ou deux exemples et pour le reste l’intégralité des titres si disponibles sur Youtube. Vous ferez certainement des découvertes.

UK 45 tours – The Pharoahs

En Allemagne dans les années 50/60 de nombreux artistes anglophones allaient distraire les GI’s, les Beatles en sont un exemple connu. Mais il arrivait aussi que les soldats mettent la main à la pâte. Ce fut le cas pour les Pharoahs, un quintet vocal noir composé uniquement de militaires en service. Dans le style doo wop, ils enregistrèrent un EP qui ne fut publié qu’en Angleterre. Il contient la reprise du célèbre standard « The White Cliffs Of Dover » et trois titres originaux. Si vous n’avez jamais vu ce disque, rassurez-vous, moi non plus.

UK 1958 – The Pharoahs – Decca – DFE 6522. Meilleure enchère sur Ebay 1240 euros

The White Cliffs Of Dover

Broken Heart, Crying Eyes

Shirley / Parting

Toujours la même chanson

Il est rare qu’une chanson ne soit jamais reprise si elle a eu un peu de succès. Quand on est lassé d’une version, il peut s’avérer plaisant d’en écouter une autre. Il arrivé même que l’on soit étonné par une reprise à laquelle on se s’attendait pas ou encore découvrir le créateur de la version originale. dont on ignore complètement l’existence. C’est un jeu où je me défends très bien. Alors selon ce principe, je vous propose en premier la version originale, en second une reprise française ou autre, et en troisième une autre version, que vous ne connaissez pas forcément.

Ray Charles – Hit The Road Jack (1961)

Richard Anthony – Fiche Le Camp Jack (1961)

Jerry Lee Lewis – Hit The Road Jack (1964) Une deux versions qui existent.

2 réflexions sur “Bas nylons et vinyles en fusion (9)

  1. Hello M. Boss,
    Entre chauves souris (sans coronavirus, car pas prouvé) et loups garous, j’aime tout !
    Richard Anthony « Fiche le camp Jack » pour une fois la traduction est bien faite et la reprise excellente …elle a d’ailleurs fait un tabac en France
    bonne semaine
    cooldan

    • Hello Cooldan,
      J’ai eu la version de Richard Anthony bien avant l’autre. Ce titre est de loin, celui de Ray Charles le plus écouté sur Youtube, des centaines de millions. C’est un titre qui balance bien,
      Bonne semaine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.