En passant

Bas nylons et vinyles en fusion (19)

La présentation de cette série se trouve ici

Commentaires pour ce volume 2 – Suite de cette passionnante compilation principalement dédiée à l’Angleterre de la seconde moitié des sixties. Nous avons notre lot d’inconnus, mais certains noms ne le sont pas tout à fait. Quelques uns sont entrés dans la légende. Gary Walker (and the Rain) est célèbre, il fut le batteur des très réputés Walher Brothers et avant celui des Standells. Il connut quelques succès avec ce groupe. Il y a aussi les Deviants qui deviendront un des groupes plus prisés de l’underground anglais. Les Uglies contiennent dans leur rangs le futur Steve Gibbons, il sera un très prisé guitariste. Les Poets et Fleur De Lys ne sont pas non plus de parfaits inconnus. Les ‘N’ Betweens sont bien sûr les futurs célèbres Slade. Notons aussi la présence d’un groupe français les Goths, bien connu des collectionneurs.

V.A. – The Perfumed Garden Box – Past & Present Records – PAPRBOX007 – UK

Kult – No Home Today

Eyes – When The Night Falls

Poets – Baby Don’t You Do It

Ace Kefford Stand – For Your Love

Rupert’s People – Reflections Of Charles Brown

Thane Russal & Three –  Security

Deviants – I’m Coming Home

Fleur De Lys – Liar

Kult – Mister Number One

‘N’ Betweens – You Better Run

Ugly’s – I See The Light

Glen Athens & The Trojans – Let Me Show You How

Gary Walker & The Rain – Francis

Les Goths – Turn Over

Drag Set – Day & Night

Fleur De Lys – Mud In Your Eye

Accent – Red Sky At Night

Documents

Now We’re Thru, une rare apparition des Poets à la télévision

La France n’a pas le monopole du disque de collection. Il existe ailleurs et même dans des quantités qui peuvent laisser la France loin derrière. Il n’y a pas de formule magique pour qu’un disque devienne un collector. Un des critères pour qu’il le devienne, c’est la rareté multipliée par son attrait pour les collectionneurs. Parmi les artistes, il faut distinguer ceux qui arrivent à franchir la porte du collectionneur, certains ne le sont peu ou pas, d’autres s’installent volontiers dans les discothèques personnelles. Ces critères sont très subjectifs, mais il est certain qu’il y a des disques qui atteignent des fortunes et d’autres dont on a de la peine à se débarrasser pour des sommes très modiques. Des artistes inconnus peuvent avoir des publications qui s’arrachent à prix d’or, tandis que des célébrités sont boudées par les collectionneurs. Nous allons nous promener régulièrement parmi certains de ces collectors internationaux dont vous ne soupçonnez peut-être pas l’existence, mais qui sont souvent des pièces qui se négocient à bon prix. Pour les albums je me contenterai d’un ou deux exemples et pour le reste l’intégralité des titres si disponibles sur Youtube. Vous ferez certainement des découvertes.

Bruce Springsteen Holland


En fouillant dans les puces à la recherche de collectors, voici le genre d’erreur que l’on peut faire, laisser passer une pépite. De manière générale, les grosses pointures musicales ont une discographie relativement courante, la plupart des publications valent quelques sous, pas de quoi pousser des gloussements de contentement si on en trouve une copie. Mais à coté de ce qui est courant, il y a ce qui l’est moins. Pour le savoir, il faut être un spécialiste ou très bien connaître le parcours d’un artiste précis. Les amateurs savent repérer, mais pas toujours, ce qui peut être un vrai collector. Le pire peut se cacher derrière ce qui peut sembler courant, mais qui ne l’est pas. Voici un exemple avec cette publication de Bruce Springsteen, elle a tout l’air d’un banal 45 tours en édition courante. Il n’est pas marqué tirage limité, promo, ou une indication quelconque qui pourrait mettre l’acheteur sur la piste de la bonne affaire. Il faut connaître la discographie du chanteur, et savoir que cette édition sous cette forme n’a été publiée qu’en Hollande en 1980, et elle existe qu’en quantités très limitées. Evidemment les fans du Boss sont très nombreux et les plus fous qui connaissent son existence, aimeraient bien en posséder une copie. Prix évidemment en rapport…

Holland 1980 – Bruce Springsteen- CBS – CBSA 1489. Meilleure enchère sur Ebay 4218 euros

Point Blank

Ramrod

Toujours la même chanson

Il est rare qu’une chanson ne soit jamais reprise si elle a eu un peu de succès. Quand on est lassé d’une version, il peut s’avérer plaisant d’en écouter une autre. Il arrivé même que l’on soit étonné par une reprise à laquelle on se s’attendait pas ou encore découvrir le créateur de la version originale. dont on ignore complètement l’existence. C’est un jeu où je me défends très bien. Alors selon ce principe, je vous propose en premier la version originale, en second une reprise française ou autre, et en troisième une autre version, que vous ne connaissez pas forcément.

Canon de Johann Pachelbel (vers 1680)

Interprétation London Symphony Orchestra

L’arrangement des Aphrodite’s Child – Rain And Tears (1968)

Dalida – Quelques Larmes De Pluie (1968)

2 réflexions sur “Bas nylons et vinyles en fusion (19)

  1. Hello M. Boss,
    Passionnante est le mot pour ce volume 2 de cette série de compilation !
    Dès lors qu’un disque ne sort que dans un pays, cela devient vite un collector recherché , ou alors voir même avec une pochette inédite ( ex pour les Beatles, la pochette sandwich, le 25 cm « Les Perruques » , le LP 14 plus grands succès….etc)
    Johann Pachelbel je pense aurait été loin de penser de son vivant, que son morceau allait être repris de la sorte ! ……une mélodie intemporelle !
    Bonne semaine
    cooldan

  2. Hello Cooldan,
    La discographie française des Beatles a plutôt un joli look au niveau des pochettes, comparé à celle des Rolling Stones plutôt répétitive. La série des Kinks n’est pas mal non plus, Je dirais que d’une manière générale EMI a fait du bon travail à ce niveau, et puis elles résistent assez bien à l’usure. Chez eux, il y a aussi de superbes pochettes pour le label Tamla Motown en EP’s.
    Pachelbel a du se retourner un tas de fois dans sa tombe, Il peut dire merci au Aphrodite’s Child, ils ont rappelé qu’il existait. Et puis c’est plutôt un bel arrangement.
    Bonne suite de semaine

Répondre à Le Boss Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.