En passant

Bas nylons et vinyles en fusion (22)

La présentation de cette série se trouve ici

Commentaires pour ce volume 4 – Plutôt un album tourné vers le beat On reconnaîtra au passage des titres qui viennent des Young Rascals, Dave Dee & Co, Moody Blues, Il y a pas mal d’originaux. Une note particulière, je l’ai signalé par un coeur, pour les Cactus, un titre très garage et aussi un chanson contestataire bien dans l’air des sixties pour ceux qui pifent l’italien.

V.A. – 60’s Italian Beat Resurrection! vol 3 – Destination X Records – DSX 33003 – Italie 90’s

Premiers – Yhè…..è è è è..!

Gli Angeli – Butta la corda

Gli Angeli – Dove Vuoi

Monelli – Chi Sei

I Ragazzi di Pietra – Stop

Gli Apostoli – Le Cose Che Tu Cercherai

Gli Asteroidi – Sesto Sincronismo

Nuraghs – Il Grab

The Bumpers – I Ballo Dello Yo Yo

Sofisti – E Troppo Bella Per Te

Sofisti – Non Verrà

I Cactus – Davanti A Noi

I Cactus – Davanti a Noi

The Sharks – Quel Che Voglio Da Te

Documents

Nous avons vu dans les chapitres précédents quelques artistes qui eurent du succès en Italie sans être des Italiens. La palme toutes catégories revient aux Rokes, qui furent un genre de Beatles italiens bien qu’ils soient nés en Angleterre. Ils connurent une longue série de succès entre 1965 et 1970, parfois des reprises en italien de succès anglophones, mais aussi des originaux et des titres chantés en anglais. Cependant le membre le plus emblématique du groupe, Shel Shapiro, chanteur et vocaliste, signera quelques titres dont un deviendra même un classique des sixties. Sous l’impulsion de leur label RCA Victor, on tenta de les propulser hors des frontières italiennes en publiant des enregistrements exclusivement en anglais. Leur discographie devient plus internationale, mais cela n’aura pas pour autant un impact vraiment significatif pour un débouche ailleurs. Dans cette discographie, on trouve la reprise anglaise d’un de leurs succès italien composé par Shapiro « Piangi Con Me », qui devient « Let’s Live For Today ». Si leur interprétation resta dans l’ombre, sa reprise par les Américains des Grass Roots, fut un hit aux USA et se vendit à plus de 2 millions d’exemplaires. A la séparation du groupe, Shel Shapiro continua en Italie une carrière prolifique de compositeur et chanteur. Il est encore actif aujourd’hui.

C’è Una Strana Espressione Nei Tuoi Occhi

Adaptation de « When You Walk In The Room » de Jackie De Shannon via les Searchers.

Che Colpa Abbiamo Noi

Adaptation de Cheryl’s Goin’ Home de Bob Lind

Let’s Live For Today à la télévision allemande

La France n’a pas le monopole du disque de collection. Il existe ailleurs et même dans des quantités qui peuvent laisser la France loin derrière. Il n’y a pas de formule magique pour qu’un disque devienne un collector. Un des critères pour qu’il le devienne, c’est la rareté multipliée par son attrait pour les collectionneurs. Parmi les artistes, il faut distinguer ceux qui arrivent à franchir la porte du collectionneur, certains ne le sont peu ou pas, d’autres s’installent volontiers dans les discothèques personnelles. Ces critères sont très subjectifs, mais il est certain qu’il y a des disques qui atteignent des fortunes et d’autres dont on a de la peine à se débarrasser pour des sommes très modiques. Des artistes inconnus peuvent avoir des publications qui s’arrachent à prix d’or, tandis que des célébrités sont boudées par les collectionneurs. Nous allons nous promener régulièrement parmi certains de ces collectors internationaux dont vous ne soupçonnez peut-être pas l’existence, mais qui sont souvent des pièces qui se négocient à bon prix. Pour les albums je me contenterai d’un ou deux exemples et pour le reste l’intégralité des titres si disponibles sur Youtube. Vous ferez certainement des découvertes.

The Searchers UK single


En 1968, les Searchers qui furent quand même de sérieux rivaux des Beatles cinq ans plus tôt, peuvent sembler musicalement complètement largués. Leurs derniers succès visibles remontent déjà à plus de deux ans. Ils ne surent pas ou ne voulurent pas appréhender le mouvement pop qui déferlait mondialement. Alors ils se contentent de trouver le truc, pas forcément mauvais, qui dans un style plus traditionnel fera un nouveau hit. Assez souvent les artistes à fin de contrat changent de label pour donner une impulsion à leur carrière, parfois ca marche, parfois pas. Les Searchers ont quitté Pye pour Liberty, on peut supposer qu’ils n’ont quand même pas eu un mal de chien à se faire signer, ils sont malgré tout encore bien dans les mémoires et un passé plutôt prestigieux. Des trois singles que Liberty publiera aucun n’aura vraiment d’impact. Qu’à cela ne tienne, ils sont depuis 50 ans, avec des hauts et des bas, dans les circuits nostalgiques avec quelques nouveaux enregistrements à la clé et une popularité qui leur permet encore de remplir des grandes salles. Il y a toujours des fans qui recherchent les pièces les moins visibles et ce sont en général celles qui font les plus jolis scores.

UK 1968 – The Searchers – Liberty – LBF 15159. Meilleure enchère sur Ebay 192 euros

Umbrella Man

Over The Weekend

C’était le bon temps en vrai live !

Toujours la même chanson

Il est toujours curieux d’entendre une chanson que l’on connaît bien dans une autre langue. Le phénomène de reprendre une chanson connue dans une autre langue est un phénomène planétaire. La mélodie reste, mais la consonnance d’une langue peut lui donner une ambiance différente.

Le grand classique des Yardbirds qui va nous mener dans des reprises très exotiques. Pour rappel, j’ai mis en tête la version originale.

Version Originale

Les Yardbirds – Heart Full Of Soul (1965)

Los Dracs – Un Cor Fet D’Amor (1965)

en espagnol

The Blizzards – Ohne Dich (1965)
en allemand

Lone Star – Sin Su Amor (1965)
en espagnol

Ng Ye Wong Hau – Alan Tam Wing Lun (1984)
en chinois

Anita Sarawak & Ismail Haron – Rahsia Di Air Jernih (1973)
en malais

Rock Ola & Charades – Sydän Paholaisen (1993)
en finlandais

2 réflexions sur “Bas nylons et vinyles en fusion (22)

  1. Bonjour M. Boss,
    Viva ITALIA !!!
    Toujours la même Chanson , je n’ai pas eu souvent la curiosité de partir d’un titre original et de voir ses reprises, hormis pour un groupe ..les Beatles ….bizarre vous avez dit bizarre !
    Bonne semaine
    cooldan

    • Hello Cooldan,
      J’imagine que vous avez de quoi faire rien qu’avec les Beatles, les reprises doivent se compter en milliers, et en plus cela n’arrête pas, l’intégrale des reprises des Beatles en 527 volumes !
      Bonne semaine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.