Bas nylons et dessous en chapitres (18)

UN SIECLE DE DESSOUS – Chapitre 18

Vidéo en grand format

110115 11

 

110115 12

 

110115 2

Sur cette pochette de disque de 1964, on peut noter que les Beatles sont presque en uniforme. Toutefois, c’est une création de l’époque dont on peut leur attribuer la paternité, la veste sans col.

110115 1

Les Who en 1965 sur la seconde édition française du hit « My Generation », on voit tout à fait l’évolution à travers le style des mods. Une veste taillée dans un drapeau anglais, une chemise d’obédience militaire et un pull avec une cible et le prénom Elvis au centre, adulation ou mépris pour le Presley du même nom. Les chaussures balancent entre mocassin et boots. C’est l’élégance made in 1965.

110115 3

Mary Quant, la fameuse créatrice de la minijupe. On peut remarquer sur cette photo qu’elle porte des collants

110115 4

L’influence de la mode anglaise se fait sentir partout. Ici, le célèbre duo américain Sony and Cher. Ils devinrent des icônes du couple moderne. Remarquez les gilets de fourrure, las pantalons rayés de Cher et la chemise très tapisserie de Sony. A noter également le revolver qu’il tient dans les mains, objet purement décoratif l’année où s’installe une sérieuse contestation de la guerre au Vietnam. C’est désormais un fait, la contestation s’installe de manière très présente dans la chanson.

110115 9 110115 10

110115 5

La plus populaires des chanteuses anglaises des années 60, Dusty Springfield. Si elle ne fut pas particulièrement une adepte de la minujupe, on peut la voir ici portant des bas fantaisie, une ultime pirouette des fabricants pour tenter de sauver l’essentiel.

110115 6

Entre 1965 et 67, Sandie Shaw connut son heure de gloire avec de nombreux succès. Elle fut une de celles qui s’affichaient  volontiers avec une minijupe.


110115 7

Marianne Faithfull entre deux minijupes et scandales, eut la bonne idée de poser en guêpière. Comme je le dis dans mon article, tout ne changea pas du jour au lendemain.

110115 8

Le collant, si détestable soit-il, apporta au moins une chose, la variété des couleurs.

110115 9

Le style de bas que l’on pouvait encore se procurer en 1965-66 avant qu’il disparaisse.

Dans un prochain chapitre, nous verrons ce qu’il en a été des autres dessous et surtout le bas, qui malgré un net déclin reviendra assez vite sous nos regards. Certes, d’une manière beaucoup plus modeste, mais aussi avec une toute signification dans l’esprit des gens. C’est sûrement à partir de là, qu’il deviendra un objet de culte, lui qui n’était en fin de compte qu’un pièce vestimentaire usuelle.

A suivre.

6 réflexions sur “Bas nylons et dessous en chapitres (18)

  1. hello M Boss,
    J’ai vécu tout ça également, toutefois sur mes copines à l’époque , j’aimais bien les collants couleurs , on arrivait toujours à distinguer la démarcation lorsqu’elle s’asseyait ou se penchait , ……….maigre consolation toutefois !!!
    Bon weekend qui arrive.
    cooldan

  2. La disparition des bas ne s’est pas faite effectivement du jour au « lendemain », même si, comme il est évoqué dans ce magnifique blog, la période a été assez rapide: disons de 1967 à 1970. Adolescent dans les années 1970, j’avais une camarade de classe qui portait des bas en voile (les « vrais ») ! D’autres aussi mais pas dans ma classe… Mais, en 1973/74, c’était devenu marginal et les filles qui portaient des jupes (le pantalon était déjà la règle) c’était les collants…
    Les années 1980 ont vues revenir les bas/jarretelles. Certes, loin d’être « hégémoniques » comme dans les années 1950 à 1966… Mais quand même. Depuis (et je ne m’étendrais pas car tout est polémique aujourd’hui), la « doxa » est la suivante: se « dégenrer »…

    • Bonsoir Gandanger,
      Merci pour votre commentaire. Oui c’est en gros entre 1967 et 1970 que tout s’est joué, avec quelques avances ou retards selon la géographie. La dernière fois que j’ai aperçu avec certitude une paire de bas chez une jeune personne date de 1972. C’est un peu le mouvement punk qui a ramené le bas en avant, mais là il s’affichait de manière visible par provocation. A côté, il y avait quelques dames qui se sont remises ou mis à porter des bas. J’ai quelques souvenirs de visions à partir de 1978-79, surtout à Paris. Le première fait suite à un concert du bluesman Clifton Chenier au Palace vers la fin 1977. Après le concert, je voulais qu’il me signe un disque. J’ai repéré un membre de l’orchestre et je lui ai demandé où il se trouvait. Il m’a emmené dans un hôtel tout près. Il était là entouré d’une ribambelle de filles dont une portait des bas à couture. Je leur ai pas trop demandé le métier qu’elles faisaient, mais c’était certainement pas là pour un autographe. Il m’a signé mon disque avec le sourire et je suis reparti. Après 1980, sans être courant, cela devenait un peu plus fréquent, et signe des temps, on on retrouvait des bas et des porte-jarretelles au rayon lingerie des magasins. Mais j’aborderai tout cela dans les vidéos suivantes.
      Bon week.end

      • Bonjour Le Boss,
        avec certitude, la dernière fois que j’ai vu une femme (plutôt jeune, disons 40 ans) porter des bas coutures remonte au… 2nd tour des élections présidentielles de… 2022 ! En sortant du bureau de vote ! Elle même sortait d’un autre Bureau attenant. La marque Cervin était une certitude (il suffit d’aller sur le sîte). J’avoue que j’ai failli flancher !
        Avec certitude aussi, mes rencontres « sublimes » sont encore assez récentes voir très récentes et concernent des femmes plutôt jeunes. Encore ce matin du 23 septembre 2022, (une couture « pas dans l’axe »).
        Quand aux bas non coutures, ici je peux vous assurer que j’en ai vraiment fréquemment vus, (et j’ai eu la chance de les connaître -pas pour un « service »-) Mais, il est vrai que, depuis 20 ans…
        Le Nouvel Observateur, (il ne s’appelait pas l’Obs à l’époque) avait titré dans les 90’s je crois, (je dois l’avoir encore chez moi): « le féminisme a tué l’érotisme »… Je souscris à ceci. Même s’il faut reconnaitre que la cause est très défendable, (elle ne se discute pas vraiment pour ce qui me concerne, une femme est très souvent bien meilleure qu’un homme mais des exceptions existent aussi – parité ? Françoise Giroud disait: « on aura atteind l’égalité hommes/femmes quand on dira qu’une femme est nulle dans son job ou autre… »); ce mouvement des « femmes en mouvement », (donc génées par les jarretelles) a sacrêment « banalisé » la gent féminine, (qui énonce dans le néo féminisme puritain d’aujourd’hui, que le sexe n’existe pas, c’est une construction sociale…)

        Je crois que les collants ont été commercialisés à partir de 1959 (et existant avant); il a fallu « attendre » 10 ans a peu près, pour qu’ils supplantent les bas. Cette période correspond à la montée féministe (MLF à l’époque) sur cette même période.
        Bon Week End.

    • Bonsoir Gandanger,
      Merci pour ces développement, Comme quoi il faut aller voter ! Je pense que vous habitez la ville ce qui offre plus de chances. Dans ma campagne c’est plutôt calme. La dernière « apparition » de bas que j’ai eue remonte à ce printemps dans une grande surface. C’était de vrais bas à couture, les diminutions étaient visibles, aussi une femme d’une quarantaine d’années. Et puis avec cet été très chaud, ils ont été un remisés au placard. Mais on revoit bas ou collants depuis quelques jours.
      Le féminisme est un vaste sujet, J’avoue que certains comportements me hérissent le poil quand ils vont vers l’extrémisme. Dans n’importe quel domaine elles peuvent faire aussi bien que les hommes. et je crois que si l’on est pas misogyne on est capable de le remarquer et même de le dire. Il faut juste le faire en étant sincère et sans passer pour un dragueur.
      Pour les collants, c’est possible que la date que vous mentionnez soit dans la fourchette. Ils existent depuis avant, mais c’était surtout pour la danse et pouvaient s’acheter dans les endroits dédiés. Je n’ai pas de souvenirs exacts sur leur apparition dans les grands magasins, j’étais encore bien jeune, Ils n’ont pas été créés spécialement pour la minijupe, mais apprivoisés par cette dernière.
      Bon week-end

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.