Bas nylons et dessous en chapitres (20)

UN SIECLE DE DESSOUS – Chapitre 20

Vidéo en grand format

 

Quelques traits de cette mode vu d’en dessous…

21 01.16.16- 7

 

21 01.16.16- 6

21 01.16.16- 9

Sans doute une des premières scènes de ce genre qui devint culte (Malizia 1973).

21 01.16.16- 10

Un des cinéastes italiens qui échappe à la ritournelle du cinéma érotique italien des années 70, Tinto Brass. Ici une scène de « Salon Kitty » (1975), avec Helmut Berger, basé sur une histoire réelle.

21 01.16.16- 5

Une des couvertures de « Sexy Humour »

 

21 01.16.16- 1

Dix ans après sa presque disparition, la presse parle à nouveau de la jarretelle et prédit son retour. Le vent tourne même s’il ne souffle pas encore en tempête.

21 01.16.16- 2

Le prototype de la punkette des années 70, eh oui elle porte des bas, ne s’en cache pas et ne les cache pas!

21 01.16.16- 3

Un des bienfaits insoupçonnés de la musique punk et son résultat: la société récupère le « no future » de ces derniers et offre au bas une espérance pour le futur.

A suivre

 

4 réflexions sur “Bas nylons et dessous en chapitres (20)

  1. Hello M. Boss,
    Triste constat des années 70 pour le bas nylon ! d’autres choses étaient intéressantes dans cette décennie….la musique notamment .
    Bonne fin de semaine
    cooldan

    • Hello Cooldan,
      La musique, pour qui voulait bien s’y intéresser, était passionnante. C’est aussi des années où l’on créa d’autres mouvements musicaux sans trop s’attarder sur le disco qui avait quand même le pouvoir de faire rêver certains. Sur un plan plus personnel, j’ai continué mes explorations dans ce qui était moins visible les premiers pas de la new wave et le punk notamment.
      Bon week-end

  2. Bonjour,
    sur cette décennie, la musique était effectivement géniale mais les dessous… Le post l’indique parfaitement: c’est la mode punk (ma « génération ») qui a réintroduit les bas et, comme il est dit, pour le caractère « trash/subversif ». A cet égard, il pourrait le redevenir aujourd’hui…

    • Hello Gandanger,

      Je vois que nous sommes d’accord, punk et bas nylon ont fait bon ménage. Le côté trash de cette musique ne m’a pas laissé laissé indifférent, il a eu des influences positives pour la suite de l’aventure. Revisiter le psychédélique avec une touche de punk, cela fait monter la mayonnaise.
      Il n’est pas impossible que tout cela revienne aujourd’hui ou bientôt. Cela ne me déplairait pas, avec un tas de bas nylon bien sûr !
      Bon week-end

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.