Bas nylons et mauvaises rencontres (1)

 

Histoires de mauvaises rencontres
Chapitre 1

Vidéo en grand format

En complément à la vidéo, j’ai retrouvé dans un vieux livre traitant d’affaires criminelles un récit qui peut apporter un certain éclairage sur le futur de Dumollard fils. La scène se passe à Padoue et traite de l’exécution de son père. Il donne une première précision, le père a été fusillé et non écartelé comme mentionné dans certaines sources. Ce récit est probablement construit d’après le récit qu’en fit Dumollard fils lors de son procès. Imaginons ce qu’un enfant de 4 ans pensera de la société quand il sera grand après avoir vécu cela.

Un jour, Martin Dumollard suivit des soldats qui passaient. Depuis quelques jours sa mère pleurait et se désolait, l’enfant s’ennuyait. Ces larmes continuelles le crispaient. il marcha derrière le peloton, et arriva hors de la ville, sur le glacis.
La porte d’une forteresse s’ouvrit; un homme en chemise, les bras liés derrière le dos, accompagné d’un prêtre, en sortit.
L’enfant reconnut son père et voulut se précipiter vers lui.
Les soldats le repoussèrent brutalement. L’homme s’agenouilla. On lui banda les yeux: puis une détonation retentit, un cri d’agonie traversa les airs. Un caporal s’approcha du criminel étendu à terre, râlant; et lui déchargea son pistolet dans l’oreille. Ce fut tout.
Le petit Martin avait assisté à pette scène avec une stupeur muette.
Lorsque tout eut disparu, soldats et cadavre, il reprit le chemin de la ville, l’œil fiévreux, hébété, stupide.

La liste des 12 victimes recensées avec la date des faits

  1. Marie Baday (assassinat), fin février 1855 ;
  2. Olympe Alubert, 4 mars 1855 ;
  3. Josephte Charletty, 22 septembre 1855 ;
  4. Jeanne-Marie Bourgeois, 31 octobre 1855 ;
  5. Victorine Perrin, novembre 1855 ;
  6. l’inconnue du bois de Montmain (assassinat), novembre ou décembre 1855 ;
  7. Julie Fargeat, 18 janvier 1859 ;
  8. l’inconnue du moulin de Sainte-Croix, 11 décembre 1859 ;
  9. la fille de l’auberge Laborde, février 1860 ;
  10. Louise Michel, 30 avril 1860 ;
  11. Marie-Eulalie Bussod (assassinat), 25 ou 26 février 1861 ;
  12. Marie Pichon (tentative d’assassinat), 26 mai 1861.

Lieux des agressions

Le portrait le plus connu de Dumollard

Sa femme

La maison où ils habitaient à Dagneux devenue carte postale

Dessin de Dumollard pendant le procès

Dessin imaginaire de la dernière agression de Dumollard qui conduit à son arrestation

A Montluel la place où fut exécuté Mollard

Source Gallica, BNF, Wiki Commons, Wikipédia, DP