Journal du blog et humeur

Quelques petites nouvelles sur votre serviteur et son humeur du jour servie à froid ou à chaud, c’est selon

19.04.2014 – Cela faisait un grand moment que je n’étais pas venu glisser quelques mots dans cette rubrique qui est pourtant lue par de nombreux visiteurs. J’y parle de tout et de rien, c’est un fil rouge pour le reste du blog, j’y mets ce que je ne mets pas ailleurs. Mes projets de livres tiennent toujours la route, ils sont simplement un peu retardés, c’est un somme de travail qui demande du temps, ce que je n’ai pas toujours à disposition. Et puis, j’aime bien m’accorder une vie calme, ce qui n’exclut pas la passion. Je reçois du courrier qui n’est pas toujours visible sur le blog. Ce que l’on m’écrit est toujours encourageant. On y emploie même le terme de référence absolue pour ce qui est du nylon. Même si cet avis peut être considéré comme personnel et n’engage que son auteur, les mots font toujours plaisir. Dans tous le cas, j’essaye de faire quelque chose d’un peu différent. La passion de la musique ou du nylon ne doit pas exclure d’autres traits de ma personne comme l’humour et l’observation du monde qui nous entoure. C’est un  peu la but de ma rubrique vrac du vendredi qui me permet de placer mon adoration pour la langue française, les jeux de mots qui ne sont pas étrangers à ma personne, un humour un peu décalé, des souvenirs personnels et mon désir de faire découvrir des musiques marginales, un peu oubliées, ou à découvrir.
Comme vous avez pu le voir, j’ai commencé une collaboration plus étroite avec Miss Nylon. Je suis très heureux de la compter parmi mes fidèles. C’est, dans le cercle des femmes en nylon que je connais, celle qui entretient la relation la plus fusionnelle avec le nylon. De plus, c’est une personne cultivée, une nécessité à mes yeux pour une collaboration en nylon.
Mon blog est lu par de nombreux visiteurs. J’ai toujours été assez souple au chapitre des liens, je les mets volontiers. Malheureusement, je dois constater que certains blogs partis sur de bonnes bases se détournent peu à peu de leur but initial, le nylon y devient rarissime. Statistiquement, mon blog renvoie beaucoup de visiteurs vers d’autres adresses. Si je suis pas payé en retour, au moins par une visite ou un lien,  je n’ai aucune raison de laisser les leurs. Ici, je défends la cause du nylon et de la musique, pas celle des blogueurs ou des sites à but commercial qui s’écartent du sujet. C’est pourquoi j’en ai supprimé quelques uns, ainsi que tous ceux dont le lien est mort. Je vais encore réfléchir pour certains autres.  Que ceux qui oeuvrent pour la cause du nylon, ceux que je connais personnellement pour les avoir rencontrés, ne se fassent aucun souci, les liens resteront. Merci de votre attention.

16.07.2013 – Avec l’été le calme s’installe un peu sur les blogs. Je pense que tous mes collègues constatent aussi une diminution des visites. La chaleur s’est tellement fait attendre que les rayons de soleil ont incité plus d’un à rattraper le retard. Pour moi, l’été est surtout la période des vacances et par certains côtés, je consacre encore plus de temps au blog. J’ai eu un départ d’année démentiel sur le plan professionnel, mais j’ai été toujours fidèle un à mes occupations envers les blog. Peut être, j’ai moins consacré de temps à la recherche de nouvelles idées ou de nouvelles rubriques. Cela va ainsi dans mon idée, un blog doit toujours évoluer et ne pas devenir trop routinier. J’ai sans doute une clientèle un peu particulière, celle qui regarde, mais aussi celle qui lit. J’ai toujours un part de rêverie dans mon conscient, le mots parlent parfois plus que les photos. Un photo on regarde ce que l’on veut, mais un texte on est obligé de suivre le narrateur dans ses idées. Un grand point positif est l’apparition de ma complice et ambassadrice Katz. Cette collaboration se manifestera surtout cet automne et un peu en dehors du blog, puisqu’elle participe à mon aventure pour le premier livre qui sera publié dans le courant de l’automne. Le sujet est encore secret mais il sera bien sûr question de nylon. Miss Nylon sera aussi de la partie pour un autre livre qui fera suite au premier et qui sera consacré à la mise en forme de l’histoire « Buick Et Bas Coutures », dont j’ai les droits de publication. Miss Nylon jouera la rôle de la mère de l’auteur sur les photographies qui illustreront le récit. Cela nécessitera ma présence à Paris cet automne, je pense au moins deux fois. Je verrai pour organiser une rencontre avec mes visiteurs lors de ces venues, ainsi ce sera l’occasion de faire connaissance avec ceux qui voudront bien voir à quoi ressemble le Boss, pour ceux qui ne le connaissent pas. Peut-être la publication du livre sera cette occasion. Enfin pour l’instant c’est de la musique d’avenir, pas spécialement rétro, mais pour une fois futuriste. Je vous tiendrai au courant des développements. Passez un excellent été.

21.11.2012 – Cette fois l’été est bien fini, nous autres les blogueurs nous avons nos points de repères, la visiteurs sont de retour. Le mois d’août a été mon plus « mauvais » mois en terme de fréquentation, ce qui fait quand même plus de 25000 visiteurs, un peu en dessous de 1000 quotidiens. Si je peux déjà résumer l’année, j’ai certainement frappé un bon coup avec ma petite encyclopédie sur l’art de porter des bas. Il a été lu 4000 fois les 6 premiers jours après sa mise en ligne  et c’est le plus commenté à ce jour. Autre point positif, j’ai quelques visiteurs qui me fournissent régulièrement en photos personnelles. Il faut bien que les amateurs de nylon en prennent note, ce n’est qu’à travers ce genre de collaboration que nous ferons progresser la cause du bas nylon. En dire du bien et nous le montrer, c’est efficace. Je me demande parfois pourquoi tant de discrétion de la part de certains, fournir quelques photos personnelles, sans visage, dans un coin discret, méconnaissable, ça mange pas de pain et on risque au pire d’avoir une certaine fierté de les voir en ligne. Il ne faut pas se leurrer, un jour il y aura une communauté pour les amateurs, on s’y emploie. Mais seuls ceux qui ont mis leur pierre à l’édifice en feront partie. Chaque blogueur a ses listes, c’est parmi elles que le choix des élus se fera, tant pis pour les autres. Ceci dit, on peut aussi simplement rêver en parcourant un blog et ne pas en vouloir plus, c’est la formule standard et la plus courante. J’ai parfois des questions de la part de gens qui me contactent en espérant que je les emmènerai un jour dans mes lieux secrets. Là faut quand même pas rêver, c’est justement cette chose qui se mérite en défendant de manière visible la cause du nylon. Chaque visiteur a son poids dans mes statistiques, je les remercie remercie autant de fois qu’ils sont venus, mais libre à chacun de se manifester pour monter d’un cran dans la hiérarchie. A bientôt d’une manière ou d’une autres.

16.04-2012 – Toujours dans le souci d’améliorer, de diversifier mon blog, je me suis mis à la vidéo. Oh elle existait déjà, mais c’était des clips en provenance des divers présentateurs de vidéos comme YouTube. La risque avec ce genre de partenariat, c’est qu’ils risquent de disparaître au bon vouloir de ceux qui les suppriment. Avec des clips personnels intégrés, ce n’est plus le cas. De plus, cela permet de faire des montages avec les séquences que l’on désire montrer et rien que cela. Evidemment, la vidéo prend plus de place en mémoire, une séquence vidéo de 1 minute prend la place de dizaines de photos. Mais statistiquement, mon espace libre est de 97%, malgré tout le b… que j’y ai mis. C’est dire que  j’ai encore de quoi faire. WordPress a l’habitude d’attribuer en cadeau des espaces supplémentaires pour les blogs qui marchent bien, il m’ont fait cadeau plusieurs fois d’espaces supplémentaires. Alors comme nous avons franchi allégrement le demi-million de visites, j’ai pensé qu’un petit investissement financier, car le blog basique ne le permet pas, méritait bien cela. Merci pour votre fidélité

27-03-2012 – Alors que les scores de mon audience s’envolent, le printemps s’annonce sur la calendrier. Il y a longtemps que j’en rêvais, que j’y pensais, je l’ai fait. Depuis le temps que je parle de bas nylons, que j’imagine chaque femme en portant, il fallait bien que j’aille à leur rencontre en leur prodiguant quelques conseils. A l’inverse des quelques bons tuyaux que l’on peut trouver ici et là d’une manière disparate, un article qui rassemble le conseils à suivre et les pièges à éviter méritait de voir le jour. Il fait suite à celui que j’avais fait avec ma complice Miss Nylon, la plus fidèle porteuse de bas que je connaisse, qui nous donnait ses bons trucs de spécialiste avec prodigalité. La petite encyclopédie sur l’art de porter des bas, se veut la plus complète possible. Des temps anciens aux visions modernes, l’histoire des bas, ses accessoires indispensables, un certain art de se trouver bien en portant des bas qui pas aussi difficile qu’il n’y parait, tout cela vous le trouverez  à l’intérieur. Si vous êtes un tant soit peu, amateur, amatrice, de bas nylon, recommandez-le auprès des personnes qui vous semblent réceptives. J’espère, et ce sera mon salaire, si celles qui hésitent, ne l’ont pas fait, se décident à franchir la frontière, ce sera autant que l’élégance aura à y gagner. Même celles qui sont déjà converties peuvent le parcourir, elles y trouveront bien un ou deux trucs qu’elles ignorent sans doute. Les conseils et visions d’un homme certes, mais en fin de compte mes observations ne sont-elles pas plus impartiales, moi qui n’en porte pas. Dans les récits de guerre, les observateurs connaissent souvent mieux le déroulement de la bataille que celui est dans les tranchées. Ici la guerre n’est qu’en dentelles, mais c’est une belle guerre et chaque bataille que nous gagnerons seront autant de défilés de la victoire, en bas nylons bien sûr.

01-11-2011 – Il y a bien un blog ou je viens jamais en spectateur, c’est le mien. Les articles s’entassent et comme le monde des liens est très mouvant, ils disparaissent parfois. Les belles illustrations musicales tombent dans le vide si on clique sur celui-ci- Alors j’ai commencé à faire un peu de ménage supprimant quelques articles qui n’ont plus de raison d’être par manque de son. Dans tout ce bordel, il manque vraiment une mondialisation. L’industrie phonographique est en train d’aller de tous les côtés. Parfois on arrive pas à lire tel ou tel morceau car il est indisponible dans notre pays pour raisons de droits d’auteur. Le plus marrant, c’est que juste en dessous il y a le même truc parfaitement lisible. A quand un site où tout le patrimoine mondial serait disponible en écoute intégrale? Je ne dis pas qu’il faudrait que ce soit gratuit, mais moyennant une contribution raisonnable, accessible de partout et rétribué aux ayant droits selon le nombre d’écoutes? La piraterie existera toujours tant que l’on aura pas trouvé un moyen efficace d’y faire face. Et ce n’est pas en discutant chacun dans son coin que ces braves arriveront à faire quelque chose de positif. Il y a un droit que peut-être je réclame plus qu’un autre, c’est que tous les documents disponibles le soient réellement, ou alors qu’on les mette dans le domaine public si personne ne veut faire l’effort de les rendre accessible. Moi qui suis amateur de trucs très obscurs, je remercie ceux qui font l’effort de les partager avec les autres et je regrette qu’on leur tombe parfois dessus par l’action d’un détenteur de droits qui les a laissé dormir dans un tiroir. La culture se partage et ce n’est pas uniquement une question d’argent. Merci à tous les visiteurs toujours plus nombreux qui viennent me rendre visite. Allez on continue…

21-07-2011 – Les blogs en été sont désertés. C’est un peu ce que je croyais. Les résultats me font dire le contraire. Il est vrai que je pourrais regarder l’audience et dire le temps qu’il fait dehors. Plus il fait vilain, plus il y a de visiteurs. De là à souhaiter un été épouvantable, il n’y a qu’un pas, que je ne franchirai pas. Ces derniers jours, j’ai franchi deux fois la barre des mille visites, chose assez rare, mais encourageante pour la suite. Je crois pouvoir dire que le blog, qui compte maintenant plus de 300 articles, bénéficie de la curiosité de certains. Pas mal d’articles anciens sont toujours vus et ne sont pas délaissés au seul profit des nouveaux. Ca c’est très bien. En tapant certaines recherches dans les moteurs, mon blog apparaît dans la première page ou tout de suite après, chose très appréciable pour amener de nouveaux visiteurs. Vous seriez étonné de savoir quels types de mots clés sont tapés et qui finalement conduisent un visiteur chez moi. Mais bon chacun ces petits secrets, hein! Je crois aussi que la réussite d’un blog tient beaucoup à son alimentation régulière en articles. Faire un blog c’est facile, mais plus ou moins réussir à le faire prospérer est un travail de longue haleine. Pour moi, le résultat auquel j’arrive me comble. D’autres font certainement mieux, mais parmi ceux-là il y en a qui ont certainement beaucoup de photos et peu de texte. Moi c’est plutôt le contraire et je remercie tous les fidèles qui trouvent cela intéressant malgré tout.  Qu’ils viennent pour la musique ou le nylon, j’espère qu’ils continueront leurs visites. Encore merci à tous.

30-03-2011 – Comme le temps passe, deux mois et demi que je n’ai pas mis un petit mot ici. Nous voici au printemps, la belle saison est devant nous. Après mon passage à Paris, j’ai pu noter avec plaisir que mon blog était bien apprécié. Au fil des jours le contenu s’étoffe et que les anciens articles étaient toujours autant visités. C’est l’avantage de proposer des rubriques un peu intemporelles. Je suis d’autant plus satisfait que j’ai eu quelques collaborations externes et spontanées. Comme on dit, mes colonnes sont ouvertes et si le coeur vous en dit, vous êtes les bienvenus. Un texte, une anecdote, des photos personnelles et vous pourrez faire partie de l’aventure d’une manière plus ciblée, apporter votre fil de nylon à l’édifice. Pourquoi rester dans le monde des contemplateurs éternels? Il a bien fallu que je me lance un jour dans le monde du blog et si vous avez quelque plaisir à venir ici, sachez que cela représente une somme de travail. Etre à l’affût d’une idée nouvelle, observer le monde à sa manière et le coucher en lettres pour le faire partager, fouiller sa mémoire, tout cela prends du temps.  Certains peuvent penser que c’est un peu trop littéraire, dans le sens qu’il y a beaucoup de texte. Eh bien, si je n’avais pas cette passion de l’écriture, ce blog n’existerait pas ou n’existerait plus. A bientôt et merci.

14-01-2011 – Eh bien l’année fête son départ en fanfare. Oh c’est un genre que je n’explore pas beaucoup musicalement, cela représente un peu tout ce que je peux détester en musique, il y en a quand même. Je me souviens de la fanfare locale, qui exécutait, et là je pèse mes mots, le fameux « Rock Around The Clock » de Bill Haley. Si ce morceau constituait un progrès sensible dans le répertoire, la gabegie n’était pas loin. Encore un truc à boire des verres pour les membres. J’ai quand même ajouté une rubrique au blog qui vous emmènera à la découverte de tendances musicales diverses et d’artistes plus obscurs. C’est une perche que je tends, la manière d’élargir votre champ musical pour ceux qui n’écoutent que le top 50. Pour sûr tout ne vous plaira pas, il faut trier, mais aussi partir avec l’idée de découvrir quelque chose, de remonter à la source des artistes qui interprètent ces musique.  Ceux qui suivront cette rubrique au fil des parutions auront certainement un bagage musical plus étendu. Pour les spécialistes, ce sera une piqûre de rappel salutaire, le mémoire a besoin d’aide parfois.
Tiens à propos de bagages, je serai probablement à Paris le weekend prochain dans un endroit où il y aura beaucoup de nylon et de belle manière. Alors, si par hasard, vous devinez l’endroit et si vous avez envie de voir le blogeur en chair et en notes, c’est l’occasion de se marrer un peu. N’ayez pas peur, je suis un mec très abordable, très paisible, et d’une humeur joyeuse. Alors peut-être à bientôt

15.11.2010 – Après avoir fêté (modestement) le 100 000 ème visiteur, me revoilà parti pour une nouvelle série de billets et pour la première fois, un feuilleton. Un visiteur du blog m’a envoyé un texte « Buick et bas nylon », le titre est explicite. Comme il s’agit plus d’un livre que d’un texte de quelques pages, je vais le publier sous forme de récit à épisodes, l’histoire comprenant plus d’une trentaine de chapitres. Les amateurs de vieilles bagnoles y trouveront leur compte et les amateurs de nylon aussi, bien qu’ils fassent leur première apparition un peu plus tard dans la chronologie. Mais patience, quand il apparaîtra, il ne lâchera plus le lecteur. En plus c’est un récit de qualité, l’auteur n’étant visiblement pas un sous-doué du bac. D’autre part, je verrais bien ce récit figurer comme plot pour un film érotique dans le style de « Malena », les émois d’un jeune garçon en prise avec ses premières visions aguichantes. Alors si un cinéaste ou producteur est intéressé, je peux toujours le mettre en contact avec l’auteur. Parfois les histoires les plus folles commencent ainsi. Je serais heureux de servir de détonateur à cette belle cause et s’il y a de la place dans la distribution, je me verrais bien dans un petit rôle, comme voyeur bien évidemment. Alors à bientôt et merci…

10.10.2010 – Depuis quelques temps les choses, on peut le dire, s’emballent. Un nombre, incroyable pour moi, de visiteurs passent faire une petite visite. Les plus mauvais jours, il y en a dix fois plus qu’à mes débuts. Bien sûr, je ne peux pas concurrencer certains blogs à tendance nettement plus pornographique, qui voient certainement défiler plus de « clients » que le mien. Je ne céderai jamais sur ce point là, on ne verra jamais quelques chose de tendancieux ici. Si je suis un grand partisan de l’érotisme, l’étalage pornographique sur la Toile ne m’intéresse que très peu, même pas du tout. C’est comme en cuisine, je préfère nettement déguster un plat que de la regarder cuisiner. Mais je ne blâme personne, chacun son truc, je dirais même que c’est nécessaire pour les timides et les laissés pour compte. Et puis il y a la musique, elle ne disparaîtra jamais de ce blog. J’essaye de faire partager mes goûts éclectiques en la matière. Je n’ai pas trop développé les années 70 et 80, mais je me suis pas arrêté aux années 60, il faudra aussi que je mette un accélérateur sur ces années là, il y a plein de trucs passionnants. Le développement des contacts avec d’autres blogeurs ou blogeuses est aussi important. Comme je n’ai pas trop m’imposer ou forcer la main, pas tellement par timidité, mais par respect. N’hésitez pas si vous avez quelque chose dans la même lignée que le mien, je suis toujours partant pour un échange de liens.
Merci encore à toutes et à tous de votre passage, de votre fidélité, de vos encoragements.

27.06.2010 – Il y a bien longtemps que je n’avais écrit quelques mots sur cette page. Les vacances approchent. Je vais consacrer une partie de mon temps à augmenter le contenu du blog tant musicalement que nylonement. Et puis nous fêterons courant juillet le premier anniversaire. Alors on fera une petite fête, je ne sais pas encore comment, mais on fera. Une année passé en votre compagnie, visiteurs d’un soir ou fidèles commentateurs, vous êtes la raison qui me donne envie de poursuivre. Parfois les résultats comptables sont époustouflants, je me demande d’où peuvent bien venir ces visiteurs. Oh, il faut de temps en temps mettre une bûche dans l’âtre pour entretenir la flamme. Je n’ai pas toujours le temps comme je le voudrais, j’ai d’autres choses à faire, par exemple un site, un vrai celui-là, à entretenir, à mettre à jour, à développer, répondre au courrier. Mais c’est une autre facette de ma personne, publique celle-là, avec des gens qui ne me connaissent que par ce côté là. Ce que je fais ici n’est pas un secret inavouable, mais une manière de partager ma grande passion pour la musique et mon adoration pour le nylon quand il prend la forme d’un bas. Le blog, c’est une aventure passionnante, un moyen de communiquer avec l’autre à travers ses goûts et dans ce domaine je ne visite pas que des blogs du genre du mien. J’admire le ou la petite jeune qui se lance dans cette aventure pour nous parler de sa collection de poupées en porcelaine ou des recettes culinaires de sa tante. Même si c’est bourré de fautes d’orthographe, la passion n’en est pas moins présente, je déguste et j’apprends, on ne connaît jamais assez de choses, c’est un peu ma devise. C’est aussi un peu la raison de mon travail, faire connaître aux autres la somme des mes découvertes, d’une manière sérieuse en parlant de musique, d’une manière plus légère en parlant de nylon. Merci à vous tous d’exister.

07.03.2010 – Pas de nouvelles, bonnes nouvelles, selon l’adage. En fait cela se vérifie très bien. Les « pauvres » scores de visite du début sont assez lointains. Je peux dire que ce dernier a littéralement explosé depuis ce début d’année. Ce qui était un record il y a six mois est le score des « mauvais » jours maintenant. Mon but n’est pas de faire des articles quotidiens, pour raconter tout et n’importe quoi sur le sujet, mais de temporiser en ajoutant à chaque fois quelque chose de nouveau ou de pas trop courant. Je suis un peu poète et tiens à le rester. Pour ma personne, le sujet nylon est avant tout un signe d’élégance et lié à un certain érotisme soft. Cela doit s’exprimer avec de beaux mots et aucune vulgarité. Je ne changerai jamais de cap.
Je tiens à remercier en passant quelques personnes, qui se reconnaîtront, pour m’avoir jugé digne de faire partie de leurs contacts amicaux. Notre but, je crois, est la défense d’une certaine manière de voir la femme dans ce qu’elle a de plus sensuel.
Pour terminer, je voudrais lancer un appel. Si certaines dames voulaient bien collaborer à la réalisation de ce blog, j’en serais charmé.
Je voudrais un peu en développer le côté imaginaire. Pour cela, j’aimerais qu’elles m’envoient quelques photos en rapport avec le sujet, photos, de préférences inédites, qui montrent leurs jambes gainées de bas dans différentes situations, très visible, à moitié cache, suggéré etc… A partir de cela, j’imaginerai des histoires softs où la dame se retrouvera dans les situations que suggèrent les photos à un moment ou à un autre. Ils n’est pas nécessaire de voir les visages, une vue de dos, de côté, dans les plans larges est suffisante. Des gros plans et autres sont les bienvenus. En résumé, liberté totale. Leur remerciement sera l’histoire que les photos m’ont suggérée et bien sûr le tout publié sur le blog avec leur accord préalable. Il est évident qu’une discrétion totale est garantie. Elles apparaîtront sous le nom qu’elles se choisiront. Oserez-vous vous lancer et découvrir ce que vos photos m’inspirent? Je n’ose trop y croire, mais si d’aventure c’est le cas, soyez-en remerciées d’avance et chaleureusement.
Pour toute prise de contact et renseignements, vous pouvez me joindre via le contact en page d’accueil du blog.

01.01.2010 – Eh bien, voilà une année qui commence. Quelle soit belle pour chacun, c’est ce que peux vous souhaiter de mieux. A ma grande satisfaction, ce blog reçoit un nombre de visiteurs grandissant. Ce qui constituait un nombre record de visiteurs au début, devient quasi quotidien. Certains m’ont fait savoir qu’ils aimaient le ton employé pour présenter le contenu, ce dont je les remercie. Parfois je m’attarde sur les mots, les longues descriptions. Je suis comme ça. Une image peut apporter le rêve, mais elle aura une moins longue vie dans nos souvenirs, quand elle n’est pas présente sur une photo. Si je vous montre une photo avec des bas nylon, vous serez obligés de prendre ce qu’elle vous offre, oh cela sera sans doute plaisant, je vous l’accorde. Tandis que si je prononce seulement ces mots, vous pourrez imaginer ce qu’il vous plaira, votre couleur, votre genre préféré, la femme de vos rêves qui les porte. Combien de citations sont entrées dans l’histoire, alors qu’on ne voit pas le visage de celui qui les a prononcées? Je suppose que si Baudelaire ou Rimbaud avaient fait de la bande dessinée, il ne seraient pas les icônes qu’ils sont aujourd’hui. Alors le poids des photos et la force des mots vont continuer de s’étaler sur ce blog, en bulles incandescentes. Avec quelques notes de musique, bien sûr. Je vous renouvelles mes meilleurs voeux pour 2010 et encore merci.
Vous avez maintenant la possibilité de me contacter directement par mail via la page contact

23-10-2009 – Ajout de nouvelles rubriques dont une qui inaugure les années 70 et l’autre qui va revisiter le folk de France et d’ailleurs. Il y a tant de choses à redécouvrir dans les traditions proches de nous, alors que la mode est plutôt ethnique et internationale, ce qui n’est pas un mal, mais qui parfois occulte l’ancien pour le moderne. Le folk, le vrai, n’est pas trop une musique à grand spectacle, mais il se joue plus au coin du feu et sans fioritures. Une guitare et l’on peut déjà faire du folk…

19-09-2009 – Il y a un moment que je n’avais pas écrit un petit mot dans cette rubrique. Le blog poursuit son petit bonhomme de chemin. Des visiteurs il y en a, certains jours cela monte assez haut dans le nombre de visites. Comme vous pouvez le voir, mes intérêts musicaux sont assez divers, ils l’ont toujours été. il faudra que je pense à créer une rubrique pour les décennies suivantes, 70’s, 80’s, c’est aussi de la musique qui entre dans le rétro, un peu moins pour moi car c’est plus proche dans le temps. Mais pour une personne de 20 ans, cela peut déjà sembler assez lointain. Et puis, n’hésitez pas à faire des commentaires, un petit mot fait toujours plaisir, pas besoin de pondre un roman, bien que j’apprécie les échanges d’idées…

04-09-2009 – Eh oui, c’est vendredi. Après une bonne petite bouffe, je trouve que dans la vie tout devrait commencer par une bonne bouffe. Pour des nourritures plus spirituelles, la musique est parfaite, entre autres choses. Ajout d’une nouvelle rubrique, coup de coeur. Une chanson qui mérite un petit détour, sans époque précise. Un artiste, pas forcément une star. Et puis, une fois par mois il y aura un article thématique sur un sujet bien précis, vous verrez ce qu’on peut faire dire aux chansons en les prenant à témoin.

22-08-2009 – Une nouvelle rubrique appelée exotisme est consacrée à des musiques qui ne font pas partie de ce que l’on a l’habitude d’entendre sur les ondes ou voir à la télé. Des interprètes dans des chansons inhabituelles, ou des chansons dans des versions très spéciales. Premier essai avec une troublante Dalida chantant en hébreu.

13-08-2009 – Encore une nouvelle rubrique, oui vous êtes gâtés. Cette fois, nous allons examiner des chansons très célèbres, des chansons cultes comme on dit maintenant. En racontant l’histoire de la chanson, les chansons ont aussi une histoire, vous aurez l’occasion de découvrir qui l’a crée, avec un vaste aperçu sonore de ceux qui l’ont interprétée. Il y aura de quoi en être saturé, si vous prenez la peine d’écouter ce qui est proposé. Mais c’est aussi l’occasion de faire des trouvailles quand on aime bien une chanson et d’ajouter un certain nombre de variations. Ne les comptez pas, car quand on aime, on ne compte pas.

10-08-2009 – Ajout d’une nouvelle rubrique intitulée X?, si vous pensez trouver un film x dedans, ben vous vous êtes gourés. De l’érotisme gentil oui, du porno non. Dans cette rubrique vous trouverez une fois par semaine, un album à découvrir. Souvent obscur, mais toujours intéressant, il vous aura sans doute échappé, si vous n’êtes pas un fouille tout dans la musique. Cette musique qui ne s’arrête heureusement pas qu’à des trucs flamboyants qui se vendent à des millions d’exemplaires. En lisant et en écoutant cette rubrique, vous risquez tout au plus d’être charmé et peut-être aussi ajouter un plus à vos connaissances. Pour briller en société dans les milieux spécialisés, apprenez par coeur le texte d’introduction, récitez-le, ils baveront des ronds de chapeaux.

8-08-2009 – Tiens celle-là je l’écris pour avoir le plaisir de consulter le calendrier. Sais plus très bien quelle date on est. Ah oui le 8-08, imaginons que le 09/09, il va y avoir un tas de mariages programmés. Si c’est votre cas, eh bien beaucoup de bonheur. Si vous me le demandez, je composerai un page spéciale avec des chanson de mariage sur mon blog. Vous ne me croyez pas? Eh bien essayez!

3-08-09 – Un après-midi consacré à mettre en forme un article sur les fameux Kinks, merveilleux groupe qui fit rêver un tas de monde.
En guise de récompense, une sauce de vol-au-vent est en train de mijoter. J’adore les vol-au-vent, pas vous?. C’est bon et c’est un si joli nom pour un plat. Si joli qu’on ne l’utilise pas péjorativement. Il n’en va pas de même pour l’andouille. C’est vrai qu’une bonne sauce vol-au-vent est presque autant difficile à préparer, que ce mot à orthographier juste, surtout au pluriel. Voilà, bon appétit!

1-08-09 – Une journée ou une très forte envie de travailler est légèrement surpassée par une envie de rien faire. Un article toutefois, consacré à une petite exploration des artistes qui connurent le succès le temps d’un disque. Ils sont la majorité des artistes qui encombrent la place des souvenirs.

31-07-09 – Après un bon repas qui sa suivi une journée plutôt casse-pompes, j’ai fait quelques réglages. J’ai rajouté un menu qui vous permet de naviguer dans toutes les pages à partir d’un menu principal. Ne me remerciez pas, c’est tout naturel. Pour revenir à la page du menu, faites le retour sur votre navigateur, c’est plus simple, surtout pour moi, ça m’évite de mettre des liens partout.

24-07-09 – Création du blog. Le ministre de la culture n’est pas présent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s