St James Infirmary – Du cafard pour l’éternité

st james infirmaryUne des plus grandes chansons de l’histoire de la musique, à la longévité exceptionnelle. Ses obscures origines remontent très probablement au 18ème siècle, en Angleterre. Elles connut bien des évolutions, notamment les paroles ne sont pas universelles, mais diffèrent un peu selon les interprétations. Ses compositeurs restent inconnus. A l’origine, c’est une histoire de marin qui fréquentes les prostituées et meurt d’une maladie vénérienne. Les paroles modernes parlent d’un homme qui est dans un bar et parle de la mort de sa copine à l’hôpital. Le ton fait penser à une époque ou l’on venait y crever plus que s’y faire soigner. Elle fut pour une grande partie rendue populaire par Louis Armstrong en 1929. Bien qu’il s’agisse d’une chanson de folklore, elle est traitée par lui dans le style de la Nouvelle-Orléans et elle subira les influences de ce style pendant longtemps. Selon les interprètes, elle sera plus tard traitée en blues ou en folk et même en pop. D’innombrables versions seront enregistrées par des vedettes ou des chanteurs plus obscurs. On en trouve des enregistrements par Cab Calloway, Artie Shaw, Duke Ellington, Coleman Hawkins, Django Reinhardt, pour n’en citer que quelques uns parmi les anciens. Mais les chanteurs plus modernes l’interprètent aussi, Janis Joplin, les Doors, , Joe Cocker, Stray Cats, White Stripes. En pleine Beatlemania, les anglais de Cops’n Robbers en font une très belle version au traitement dans l’ère de l’époque. En 1967, Eric Burdon et les New Animals en font une version pop et assez déjantée, qui échappe au style habituel. En France, on la retrouve par Colette Magny et Joe Dassin, dans des versions chantées en anglais. Eddy Mitchell en fit un succès avec son adaptation « J’avais Deux Amis », en hommage à Eddie Cochran et Buddy Holly. Une chanson immortelle!

La version de Cab Calloway dans les années 30

La version de Eddy Mitchell

La version psyché de Eric Burdon et les Animals

Version de Joe Cocker en 1972

Ecouter gratuitement et télécharger sur diverses interprétations de St James Infirmary MusicMe.

13 réflexions sur “St James Infirmary – Du cafard pour l’éternité

    • Ah celle-là, elle figure dans mes dix préférées, je dois en avoir une centaine dans ma collection. La version de Cocker est excellente.

      • Curieusement on ne trouve pas trace de cette version de Joe COCKER (excellente en effet !) sur aucun de ses CD, elle a également disparue de la version CD du vinyl en question. Curieux…

    • Bonjour,

      Je recherche justement un vieux Best of live de Joe Cocker qui a du sortir dans les années 90. Peut être est-ce celui dont vous parlez. Je serais le plus heureux des hommes si je remettais la main dessus.
      Je ne le retrouve pas sur le net.
      Auriez-vous toujours les références de cet album et peut être une image de la jaquette.

      Merci pour votre aide

  1. Il faudrait signaler à l’auteur de la vidéo supportant la chanson d’Eddy MITCHELL, que Mike JAGGER n’est pas mort (pas encore !) je suppose qu’il voulait mettre la photo de Brian JONES………..en effet Mike JAGGER n’a rien à faire avec les chanteurs (euses) décédé(e)s que sont, outre Buddy HOLLY et Eddie COCHRAN, Janis JOPLIN, et Jimmy HENDRYCX qui figurent donc à la fin de cette vidéo.

    • Merci de votre visite ami mélomane et bienvenue.

      En effet, c’est un bug, Jagger n’a rien avoir là-dedans, et même à la limite Janis Joplin ei Jimi Hendrix. A vrai dire, je n’ai pas regardé ce clip, je connais la chanson par coeur écoutée 17342 fois au moins. A l’origine, j’avais mis le clip tv où Eddy Mitchell interprétait en playback la chanson. Mais comme elle disparu, j’ai remplacé en vitesse par celle-là.
      Le version de Cocker a figuré sur un CD licencié à Cube records. Mais il est épuisé. pour l’instant, il n’y a guère que le vinyle pour l’écouter ou le clip que j’ai rajouté en bas de l’article en attendant mieux.
      Merci encore.

  2. Avis aux amateurs! J’ai une version chantee par Joe Cocker qui est introuvable sur le web. Meme la version qu’on voit circuler sur youtube est moins bien. Dans celle ci il y a de la flute traversiere, de l’orgue, et de la grate electrique. Un bijou qui me donne des frissons a chaque fois que je l’ecoute. Je vais la mettre sur youtube avec les paroles. vous m’en dirze des nouvelles

  3. Je cherche partout la version de Janis Joplin. Elle est citée partout sur le net, mais on ne la trouve nulle part, à part sur un flexi disc inclus dans un bouquin introuvable (commandé sur Amazon d’occasion et jamais livré) Help !!! alaingaschet@mac.com au cas où quelqu’un l’aurait

    • Bonsoir Alain et bienvenue,

      En effet c’est pas facile à trouver,c’est un peu comme les ovnis, on en entend beaucoup parler mais on en voit moins.
      Perso, je ne l’ai jamais entendue. Pour moi, c’est sans doute dans les années vintage qu’elle l’a chanté cela ou dans un concert. Qu’elle figure dans son répertoire ne m’étonne pas, c’est bien dans son style.

      Voilà, l’appel est lancé…

      Bien à vous

    • Merci Alain,

      Superbe de nous le faire partager. Je découvre cela. Pour moi c’est bien un truc des ses débuts, très blues folk. J’en ferai un petit article prochainement sur mon blog, je crois que cela en vaut la peine.

      Merci encore et bonne année

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s