Bienvenue

2 000 000 de visiteurs sont venus sur ce blog
+ de 44 millions de pages vues

livres boss

avec Miss Nylon et Miss Eva

LA PETITE ENCYCLOPEDIE SUR L’ART

DE PORTER LE BAS NYLON

Le bas nylon des nuls aux experts

COUV - final tif déplacé 390 large

avec Miss Eva

couv-encadree

editions-nylon

En vente sur
amazon

En passant

Inventaire musical à la Prévert (101)

Little Walter

USA – Little Walter- Best Of – Chess – LP-1428

Little Walter est le plus légendaire joueur d’harmonica venu du blues. Il jouait aussi de la guitare, mais c’est plus secondaire dans sa carrière. Il ne fut pas simplement un joueur d’harmonica, mais un créateur et encore plus un innovateur. Il est un pionner de la technique qui consiste à coller un harmonica au micro afin de le servir comme caisse de résonnance. Cette manière de faire a depuis été adoptée par des multitudes de joueurs. Sa discographie peut paraître assez mince, mais il ne faut pas oublier qu’il est mort à 37 ans et aussi qu’il servit de musicien de studio chez Chess pour de nombreux artistes maison. Cette manière de faire était assez courante chez Chess où tout le monde accompagnait un peu tout le monde. Sa chanson la plus connue « My Babe », composé par Willie Dixon, est dérivé d’un titre de gospel, depuis elle a passé dans d’autres styles comme le rock and roll ou le pub rock. De son vivant, Chess ne publia qu’un seul album à son nom en 1957, c’est un best of regroupant des titres parus en singles à partir de 1952. Un personnage absolument incontournable du blues électrique et un de ses plus grands influenceurs.

My Babe

Sad Hours

You’re So Fine

Last Night

Blues With A Feeling

Can’t Hold Out Much Longer

Juke

Mean Old World

Off The Wall

You Better Watch Yourself

Blue Light

Tell Me Mama

Documents

My Babe en vrai live

Wild About You Baby, avec Hound Dog Taylor, lors de tournées de l’American Folk Blues festival

Chez les collectionneurs de trucs sixties, il y a une certaine admiration pour ces chanteuses françaises un peu secondaires, les Américains en raffolent. Je pense qu’ils les ont découvertes à travers les compilations du genre qui existent. Katty Line fait partie de celles dont les publication originales sont recherchées. Celui dont je parle ici est un des plus en vue. Sans doute parce qu’il contient l’adaptation française du tube des Supremes « Back In My Arms Again » devenu « N’hésite Pas Quand L’amour T’appelle ». Le reste contient des originaux où l’on voit apparaître les noms de Mort Shuman, Noel Deschamps, Claude Righi, ou encore Jean-Claude (Berthon fondateur de Disco Revue), comme compositeurs ou paroliers. Elle connut une certaine mais brève notoriété en France. Mariée au producteur Ken Lean (les Aiglons, Larry Greco, les Volcans), elle connut un beau succès en Italie vers la fin des sixties et entama une carrière assez prometteuse. Malheureusement un accident de la route dans lequel fut tué Ken Lean survint en décembre 1971. Gravement blessée, elle dut séjourner plusieurs mois à l’hôpital. Elle retoune en France et fit une ultime apparition discographique en 1981.

Katty Line – Baeclay 70.880 publié en 1965, meilleure enchère sur Ebay 152 euros.

N’hésite Pas Quand L’amour T’appelle

Si Je Sors Avec Toi Le Samedi Soir

Tout Change En Grandissant

Avec Toi Je Veux Danser

Documents

Les Mots Croisés (1967)

Ne Fais Pas La Tête (1966) reprise de How Does That Grab You, Darlin’ de Nancy Sinatra

1969 Italie, Tu Vince Sempre, une reprise de Touch Me des Doors

LES DISQUES QUI N’EXISTENT PAS

Rêvons un peu. Les amateurs de vinyles sont par défaut des insatisfaits. Quand vous écoutez un album, je suis sûr qu’il vous paraît imparfait, il y a pratiquement toujours deux ou trois titres qui vous plaisent moins que les autres ou seulement deux qui vous plaisent. Le phénomène va se répéter si vous avez plusieurs albums d’une même artiste, vous adorez deux titres du premier, trois du second, un du troisième etc… cela peut aussi entrer en ligne de compte pour des 45 tours EP avec quatre titres. Quel est pour vous le disque parfait qu’il contienne quatre ou douze titres ? C’est ce que j’ai imaginé pour moi, je suis heureusement le personne qui connaît le mieux mes goûts. Alors voici des publications qui n’existent que dans mon imagination. Et comme j’aime le graphisme la pochette est également sortie d’un songe…

Ce sympathique groupe de Liverpool que je préfère plutôt dans les chansons calmes, avec une exception pour la première qui est aussi celle que j’ai le plus écouté. Mes parents doivent encore l’entendre dans leur tombe.

It’s Gonna Be Allright (version single)

Away From You

Ferry Cross The Mersey

She’s The Only Girl For Me

Documents

Gerry, à propos de Ferry Cross The Mersey

En passant

Bas nylons et vinyles en fusion (22)

La présentation de cette série se trouve ici

Commentaires pour ce volume 4 – Plutôt un album tourné vers le beat On reconnaîtra au passage des titres qui viennent des Young Rascals, Dave Dee & Co, Moody Blues, Il y a pas mal d’originaux. Une note particulière, je l’ai signalé par un coeur, pour les Cactus, un titre très garage et aussi un chanson contestataire bien dans l’air des sixties pour ceux qui pifent l’italien.

V.A. – 60’s Italian Beat Resurrection! vol 3 – Destination X Records – DSX 33003 – Italie 90’s

Premiers – Yhè…..è è è è..!

Gli Angeli – Butta la corda

Gli Angeli – Dove Vuoi

Monelli – Chi Sei

I Ragazzi di Pietra – Stop

Gli Apostoli – Le Cose Che Tu Cercherai

Gli Asteroidi – Sesto Sincronismo

Nuraghs – Il Grab

The Bumpers – I Ballo Dello Yo Yo

Sofisti – E Troppo Bella Per Te

Sofisti – Non Verrà

I Cactus – Davanti A Noi

I Cactus – Davanti a Noi

The Sharks – Quel Che Voglio Da Te

Documents

Nous avons vu dans les chapitres précédents quelques artistes qui eurent du succès en Italie sans être des Italiens. La palme toutes catégories revient aux Rokes, qui furent un genre de Beatles italiens bien qu’ils soient nés en Angleterre. Ils connurent une longue série de succès entre 1965 et 1970, parfois des reprises en italien de succès anglophones, mais aussi des originaux et des titres chantés en anglais. Cependant le membre le plus emblématique du groupe, Shel Shapiro, chanteur et vocaliste, signera quelques titres dont un deviendra même un classique des sixties. Sous l’impulsion de leur label RCA Victor, on tenta de les propulser hors des frontières italiennes en publiant des enregistrements exclusivement en anglais. Leur discographie devient plus internationale, mais cela n’aura pas pour autant un impact vraiment significatif pour un débouche ailleurs. Dans cette discographie, on trouve la reprise anglaise d’un de leurs succès italien composé par Shapiro « Piangi Con Me », qui devient « Let’s Live For Today ». Si leur interprétation resta dans l’ombre, sa reprise par les Américains des Grass Roots, fut un hit aux USA et se vendit à plus de 2 millions d’exemplaires. A la séparation du groupe, Shel Shapiro continua en Italie une carrière prolifique de compositeur et chanteur. Il est encore actif aujourd’hui.

C’è Una Strana Espressione Nei Tuoi Occhi

Adaptation de « When You Walk In The Room » de Jackie De Shannon via les Searchers.

Che Colpa Abbiamo Noi

Adaptation de Cheryl’s Goin’ Home de Bob Lind

Let’s Live For Today à la télévision allemande

La France n’a pas le monopole du disque de collection. Il existe ailleurs et même dans des quantités qui peuvent laisser la France loin derrière. Il n’y a pas de formule magique pour qu’un disque devienne un collector. Un des critères pour qu’il le devienne, c’est la rareté multipliée par son attrait pour les collectionneurs. Parmi les artistes, il faut distinguer ceux qui arrivent à franchir la porte du collectionneur, certains ne le sont peu ou pas, d’autres s’installent volontiers dans les discothèques personnelles. Ces critères sont très subjectifs, mais il est certain qu’il y a des disques qui atteignent des fortunes et d’autres dont on a de la peine à se débarrasser pour des sommes très modiques. Des artistes inconnus peuvent avoir des publications qui s’arrachent à prix d’or, tandis que des célébrités sont boudées par les collectionneurs. Nous allons nous promener régulièrement parmi certains de ces collectors internationaux dont vous ne soupçonnez peut-être pas l’existence, mais qui sont souvent des pièces qui se négocient à bon prix. Pour les albums je me contenterai d’un ou deux exemples et pour le reste l’intégralité des titres si disponibles sur Youtube. Vous ferez certainement des découvertes.

The Searchers UK single


En 1968, les Searchers qui furent quand même de sérieux rivaux des Beatles cinq ans plus tôt, peuvent sembler musicalement complètement largués. Leurs derniers succès visibles remontent déjà à plus de deux ans. Ils ne surent pas ou ne voulurent pas appréhender le mouvement pop qui déferlait mondialement. Alors ils se contentent de trouver le truc, pas forcément mauvais, qui dans un style plus traditionnel fera un nouveau hit. Assez souvent les artistes à fin de contrat changent de label pour donner une impulsion à leur carrière, parfois ca marche, parfois pas. Les Searchers ont quitté Pye pour Liberty, on peut supposer qu’ils n’ont quand même pas eu un mal de chien à se faire signer, ils sont malgré tout encore bien dans les mémoires et un passé plutôt prestigieux. Des trois singles que Liberty publiera aucun n’aura vraiment d’impact. Qu’à cela ne tienne, ils sont depuis 50 ans, avec des hauts et des bas, dans les circuits nostalgiques avec quelques nouveaux enregistrements à la clé et une popularité qui leur permet encore de remplir des grandes salles. Il y a toujours des fans qui recherchent les pièces les moins visibles et ce sont en général celles qui font les plus jolis scores.

UK 1968 – The Searchers – Liberty – LBF 15159. Meilleure enchère sur Ebay 192 euros

Umbrella Man

Over The Weekend

C’était le bon temps en vrai live !

Toujours la même chanson

Il est toujours curieux d’entendre une chanson que l’on connaît bien dans une autre langue. Le phénomène de reprendre une chanson connue dans une autre langue est un phénomène planétaire. La mélodie reste, mais la consonnance d’une langue peut lui donner une ambiance différente.

Le grand classique des Yardbirds qui va nous mener dans des reprises très exotiques. Pour rappel, j’ai mis en tête la version originale.

Version Originale

Les Yardbirds – Heart Full Of Soul (1965)

Los Dracs – Un Cor Fet D’Amor (1965)

en espagnol

The Blizzards – Ohne Dich (1965)
en allemand

Lone Star – Sin Su Amor (1965)
en espagnol

Ng Ye Wong Hau – Alan Tam Wing Lun (1984)
en chinois

Anita Sarawak & Ismail Haron – Rahsia Di Air Jernih (1973)
en malais

Rock Ola & Charades – Sydän Paholaisen (1993)
en finlandais

En passant

Dimanche en quelques manches d’été (8)

Deux musiques pour vous réveiller

The Merseybeats – Jumpin’ Jonah

Les Pirates – Comme Un Fou

CHANSONS
MONUMENTS

Chansons qui ont un brin d’éternité

Arthur Crudup – My Baby Left Me

Version originale (1951)

La reprise d’Elvis Presley (1956)

Rétroviseur

Il y a pile entre 47 et 43 ans ans ces chansons se pavanaient aux premières places du hit parade anglais ou américain. Certaines sont encore très connues, d’autres moins, et même un peu oubliées.
Ce furent des tubes de l’été pour leurs années respectives ….

1975 – Rod Stewart – Sailing

1976 – Abba – Dancing Queen

1977 – Donna Summer – I Feel Love

1978 – 10cc – Dreadlock Holiday

1979 – The Police – Can’t Stand Losing You

De l’autre côté

Au temps des 45 tours, les disques avaient deux faces, alors on retournait le disque et parfois, il y avait une bonne surprise. Des chansons aussi bien roulées, voire supérieures à la face principale. Dans certains cas, elle reflètent le vrai visage de l’artiste. En voici une sélection.

Cinq faces B yéyés et féminines

Dani – Les Vacances Commencent Aujourd’hui

Jacqueline Taieb – Ce Soir Je M’en Vais

Françoise Hardy – Va Pas Prendre Un Tambour

France Gall – Le Coeur Qui Jazze

Sylvie Vartan – Deux Enfants

Des trucs originaux

Des chansons que l’on connait éventuellement en version française, elles furent toutes diffusées sur les radios à une époque où à une autre, fréquemment ou plus rarement. Ce sont des reprises de chansons anglophones ou autres et plus ou moins obscures, dont certaines personnes ne connaissent même pas l’existence. Voici les versions originales qui vous rappelleront peut-être quelque chose. C’est une sorte de jeu, cherchez le titre de la version française. Dans certains cas c’est facile, dans d’autres plus difficile, mais c’est possible puisque je le fais mais à l’envers. Bravo si vous faites un 5/5. Je vous donne les solutions tout en bas de la page. Mais on peut aussi simplement les écouter.

1) Gene Pitney – If You Don’t Have A Dime

2) Teresa Brewer – He Understands Me

3) Bo Diddley – Hey Good Lookin’

4) The Brooks Brothers – Tell Her

5) The Fourmost – A Little Loving

Repêchages en vrac

Juice Newton – Tell Her No

Helen Shapiro – Tell Me What He Said

The Stylistics – Sixteen Bars

The Moody Blues – Bye Bye Bird

The Ribbons – Ain’t Gonna Kiss Ya

Séquence humour

Les Frères Jacques – Chanson Sans Calcium

Partis rejoindre les étoiles

Jim Sohns (1946 – 2022)

Chanteur des Shadows Of Knight


Solutions – 1) Akin & Sheila / Devant Le Julebox // 2) Sylvie Vartan / Dum Di La // 3) Les Lionceaux / Hey Bo Diddley // 4) Les Chats Sauvages – Dis-Lui // 5) Claude François / De Ville En Ville