En passant

Bas nylons et garage au point

*****

La semaine passée je vous ai présenté « Psychedelic Unknows » une des compilations originelles du garage punk. Quand plusieurs labels se mirent à explorer les trésors des sixties, souvent ils écrémèrent le meilleur, les plus connus parmi les moins inconnus. En 1985, une nouvelle série vient s’ajouter à la liste « Garage Punk Unknows » publication sur une lancée de départ en quatre volumes. Elle agit un peu différemment et va rechercher des enregistrements encore plus obscurs, la plupart sur des petits labels locaux comme on en trouvait quelquefois dans des villes de 1000 habitants un peu partout aux USA. Ce n’est pas d’une rigueur absolue, on va dans une moindre mesure chercher des titres chez la Canada voisin ou encore en Angleterre, éventuellement des obscurités restés dans les tiroirs des maisons de disques connues. Mais dans la majeure partie, on se  retrouve face à une nuée d’artistes, essentiellement des groupes, qui sont des amateurs éclairés ou d’excellent niveau. Ils reprennent parfois des titres connus ou ils composent un titre ou l’autre pour leur répertoire, le tout avec du matériel qui ne vient pas toujours des plus prestigieux magasins d’instruments de musique. Musicalement on est très proche de l’essence qui aboutira au punk une dizaine d’années plus tard. Voici au complet le premier volume de cette série.

King Beezz – Now.

The Ravens – Sleepless Nights.

Lost Generation – I^d Gladly Pay.

The End – Not Fade Away. Le titre de Buddy Holly, remis en évidence par les Rolling Stones.

The Primates – Don’t Press Your Luck.

The Big Beats – Beware.

The Chasers – Hey Little Girl. Ce sont des Anglais. Très R’N’B, reprise de Thurston Harris.

Fink Munoy Nine – Coffee, Tea, Or Me ?.

The Teddy Boys -_Jezebel. Au moins la 129ème version de ce titre.

The Blue Csystals – Be Bop A Lula. Clip limite qualité sonore.

Bobby Roberts & The Ravons – How Can I Make Her Mine.

The Temptations – Hey Bo Diddley. Aucun rapport avec le groupe Tamla Motown.

The Undecyded – Make Her Cry.

The Cirkyt – That’s The way Life Is.

The Avengers – I Told You So.

The Lincolns – We Got Some.

 

*****

En passant

Dimanche en quelques manches confinées (5)

Un peu de tout, toutes époques confondues.

John Leyton – Johnny Remember Me.

The Vietnam Veterans – Dry Your Eyes.

String Driven Thing – Circus.

The Go-Betweens – Sprin Rain.

Tannahil Weavers – Cam Ye O’er Frae France.

Stawberry Alarm Clock – Incense & Peppermints.

Stan Ridgway – The Big Heat.

Billy Strange – House Of The Rising Sun.

The Velvet Underground – Venus In Furs.

Randy & The Rainbows – Dry Your Eyes.

The Meteors – Power Of Steel.

Black Swan – Echoes And Rainbows.

The Gun – Race With The Devil..

The Shadows – The Frightened City.

Quelques vieux trucs recyclés en version plus modernes, en fait un peu des chansons éternelles.

Pink Martini – Amado Mio.

Hetty & Jazzato Band. Love In Portofino.

Ibrahim Ferrer – Perfidia.

The Hot Sardines – Bei Mir Bist Su Schoen.

Heidi Feek – Blue Moon.

Hiromi Iwasaki – Kojo No Tsuki.

Anna Netrebko, Dmitri Hvorostovsky – Moscow Nights.

*****

En passant

Bas nylons et des cases à lettres

Mots croisés

Une autre grille de mots croisés proposée par Peter Pan. Merci à lui. Vous pouvez agrandir l’image en cliquant dessus. Solutions tout en bas de la page, ainsi que des extraits de films concernant notre vedette mystérieuse.

 

Un gag de Betty Boop alias Betty Star pour la France qui débarque (1935)

 

L’armée des ombres, trailer.,1969.

Les Tontons flingeurs (1963).

Les Grandes Gueules (1965).

Petit documentaire.

Solutions du jeu.

*****