Des winners d’un express musical

Le New Musical Express est un hebdomadaire musical anglais qui existe depuis 1952. Il a une belle influence sur le marché et dans les années 1960, il faisait un peu la pluie et le beau temps. Avec la popularisation de la télévision, une grande cérémonie avait lieu chaque année pour récompenser les artistes les plus populaires dans un domaine ou l’autre. Chaque nominé venait sur scène et interprétait une ou deux chansons devant un public nombreux et en vrai live. Un des présentateurs de ces récompenses fut le très populaire Jimmy Saville, que l’on désigna à la vindicte populaire dans les années 2000 comme étant un prédateur sexuel de la pire espèce. Mais bon, ce n’est le but de mon article de parler de cela ici, mais plutôt de vous monter quelques extraits de cette fête populaire. Certaines des prestations sont assez inhabituelles, parfois drôles, parfois permettant de voir un artiste se défouler sur scène.

Ce genre de rencontres c’est comme un gare sans train, s’il n’y a pas les Beatles

Le second est d’une drôlerie qui frise la censure. Le groupe Freddie et les Dreamers était très populaire, ils cartonnèrent même aux USA où ils eurent un numéro 1. Le leader Freddie Garrity était un parfait entraîneur plein de bonne humeur. Si le groupe n’était pas le plus renommé musicalement, les prestations publiques se déroulaient dans la bonne humeur. Voici ce qu’ils firent sur la scène.

Twinkle qui un succès avec « Terry » que les fans de Claude François connaissent, contrairement à son répertoire habituel se lance ici dans le rock and roll

Manfred Mann, un groupe incontournable des cérémonies ne fait pas dans la dentelle. Une version survolté de « Sticks And Stones ».

Dusty Springfiels, la chanteuse no 1 en Angleterre pendant longtemps, était aussi très à l’aise, excellait même, dans la soul music, Dommage que l’on se rappelle plutôt du reste.

Cliff Richard est in rocker avec les Shadows bien sûr. A la fin du clip vous verrez les Beatles récompensés par un certain Roger Moore

A propos des Shadows, en voici un ancien, qui étale ses diamants

Billy J Kramer, un protégé des Beatles à qui ils filent des chansons

Les Searchers, d’habitude plutôt calmes, mais là…

Les Kinks, bien sûr

Incontournable Moody Blues, ils la chantent encore 53 ans après

Les Rolling Stones dans un truc que j’adore et pas compliqué

Les Hollies, le début de leur long parcours

Wayne Fontana au sommet de sa courte notoriété

Them et Van Morrison assurément un grand chanteur

3 réflexions sur “Des winners d’un express musical

  1. Bonjour M. Le Boss,
    Ce genre d’événement avec récompenses, même encore aujourd’hui est sujet à doutes, suspicions, arrangements, quant aux prédateurs sexuels, on est servit en ce moment, passe pas un jour sans un nouveau cas!
    Bon dimanche

    • Hello Cooldan,
      C’est évident, n’était pas invité qui voulait. Mais pour le spectateur, voir autant de vedettes en un coup, cela devait être plutôt plaisant, encore fallait-il y entrer.
      Les prédateurs sexuels, on en parle souvent, mais je ne crois pas qu’il y en a plus que hier. Tout un chacun peut lancer un buzz, vrai ou faux. Mais bon perso, j’ai d’autres moyens de me passer le temps.
      Bonne semaine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.