Exploration en terre musicale inconnue (3)

Au temps du vinyle, la production phonographique française est assez minimaliste par rapport à un pays comme les USA. Cela ne veut pas dire qu’elle n’existe pas. Malgré tout, une immense partie de cette production restera dans l’ombre, par manque de soutien par la presse spécialisée, par manque de diffusion radiophonique, par manque promotion. Je me souviens d’avoir vu chez les disquaires des représentants de maison de disques faire la promotion de nouveautés du catalogue. Ils n’avaient rien de différent des autres représentants, sauf qu’ils vendaient ou faisaient la promotion des disques au lieu de brosses ou d’assurances. Il y avait ce qui était en demande, les fameux succès du moment, et des trucs moins connus ou inconnus qu’il fallait essayer de refiler au disquaire en vantant la marchandise, charge à lui d’en souligner les mérites auprès d’une clientèle dont il connaissait les goûts.

Malgré cela une très grande partie de cette production est restée inconnue, ne s’est pas ou mal vendue, c’est en général ces disques qui font le bonheur des encyclopédistes, même certains sont devenus de très estimables pièces de collection. Allons faire un tour dans ces publications dont la plupart vous sont inconnues, autant les chansons que les artistes, à moins que vous n’ayez été un chasseur de disques averti pour quelques uns d’entre eux. Toutes les publication dont je parle ici ont bien été éditées en France et sont uniquement des 45 tours.

1966 – Caterino Caselli / La Verité Je La Vois Dans Tes Yeux. Caterina Caselli est une chanteuse italienne bien connue dans son pays. La voici dans une chanson qu’elle présenta au festival de San Remo en version italienne, également interprétée par Gene Pitney. Ici, elle l’interprète en version française. Cette chanson vous la connaissez, elle fut un tube pour Richard Anthony avec d’autres paroles, près d’une dizaine d’années plus tard « Amoureux De Ma Femme ».

1972 – Pacific Sound / Ballad To Jimi. Ce groupe suisse dont l’album est très prisé des collectionneurs a bénéficié d’un rare 45 tours édité en France par Philips. Ce titre est un de leurs plus légendaires, car il ne figurait pas sur l’album original.

1975 – Albatros / Africa. C’est l’exemple type d’un disque que l’on publie en France, car l’adaptation française a été un gros succès, en l’occurrence « L’Eté Indien » de Joe Dassin. Il s’agit ici de la version originale italienne.

1966 – The Montanas / Goodbye Little Girl. Une typique face B sur ce 45 tours EP publié en 1966, mais très recherché pour un autre titre complètement différent « That’s When Happiness Began », qui cartonne chez les amateurs de fuzz guitar. Groupe peu connu d’origine anglaise, ils connurent un bref moment de petit succès aux USA.

1969 – The Happenings / Where Do I Go /Be-in. Un groupe très connu aux USA, mais passablement ignoré en France malgré plusieurs publications. J’ai toujours eu une certaine affection pour leurs harmonies vocales. Ici, ils s’attaquent à une des nombreuses chansons qui figuraient dans la comédie musicale « Hair ».

1967 – Los Canarios /Three-Two-One-Ah! Une des nombreuses tentatives du producteur Alain Milhaud pour imposer en France des artistes espagnols. Ce titre parut sur un EP en France est plutôt rare, mais très intéressant musicalement. Le chanson que je vous propose ici est à jamais liée à un souvenir personnel. En 1971, j’ai passé par Barcelone. Cherchant les toilettes dans un restaurant, je suis arrivé dans une salle où un nain venait de sélectionner ce disque dans un jukebox.

1963 – Anette Funicello / Beach Party. Actrice et chanteuse rattachée aux studios Disney, et un temps petite amie de Paul Anka. Elle connut une véritable gloire aux USA qui n’arriva jamais vraiment en France. Profitant de la vague surf, elle enregistra « Beach Party ».

1967 – Grégory / LSD et Système D. Complètement passée inaperçue, cette allusion à une célèbre drogue se voulait provocatrice, mais en vérité elle est plus anti que pour. Le chanteur devient célèbre dans les années 80 en étant la moitié du duo Chagrin D’Amour et son incontournable chanson « Chacun Fait Ce Qui Lui Plait ».

1967 – Evariste / Ma Mie. Après avoir connu un tube « Connais-Tu L’Animal Qui Inventa Le Calcul Intégral. », il disparut assez vite de la circulation, malgré un ou deux titres intéressants, musicalement bien roulés sur des paroles plutôt farfelues. Devenu physicien, il a étudié l’incidence de la musique sur les plantes. Il passe pour illuminé, mais il semble que depuis quelques temps, le sujet intéresse de plus en plus de monde et que ce n’est pas l’air aussi idiot que ce que certains veulent en dire.

1962 – The Eagles / Bristol Express. Typique instrumental à la Shadows, groupe relativement connu en Angleterre, A part ça…

1969 – Octopus – Laugh At The Poor Man. Plaisante balade pop par ce groupe anglais dont peu de gens se rappellent qu’il a existé.

1958 – Teddi King / Baisez-moi. Succulente erreur de traduction en voulant mettre un titre français, pour faire bien, sur une chanson anglaise. A part ça, Teddi Wilson est une chanteuse de jazz, pas trop connue en France.

xxxxx

2 réflexions sur “Exploration en terre musicale inconnue (3)

  1. Bonjour M. Boss,
    La vie n’est toujours pas un long fleuve tranquille ….pour ces artistes qui auraient voulu connaître un meilleur sort en France !
    Hormis Evariste et Octopus que j’avais écouté à l’époque et la version originale italienne de l’été indien que m’avait fait connaître mes cousins italiens, le reste m’était inconnu …mais j’apprécie maintenant que vous nous les faites découvrir.
    Bonne semaine
    cooldan

    • Hello Cooldan,

      Je fois un peu un choix arbitraire, je fais surtout appel à mes souvenirs et à ma collection, mais on décide pas toujours du moment où les souvenirs reviennent. Dans ce que je propose, ce n’est pas forcément des trucs que j’aime à la folie, mais qui me paraissent avoir un minimum d’intérêt. Ma seule règle, c’est que le disque ait été publié en France sans avoir été très en vue.
      Bonne fin de semaine.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.