Slim Harpo – Le blues en bourdonnant

slim harpo
Slim Harpo est bien sûr né en Louisiane en 1924 comme la plupart des bluesmen qui se respectent. Il ne s’attarde pas trop sur les bancs de l’école et préfère passer son temps avec une guitare et surtout un harmonica. Contrairement à d’autres grands noms, il reste dans sa Louisiane et devient une sorte de professionnel de la musique vers la fin des années 40. Ce n’est toutefois qu’en 1957 qu’il a l’occasion d’enregistrer son premier disque « I’m A King Bee », couplé à « Got Love If You Want It » sur l’autre face. Cette première réussite aux paroles savoureuses, paraît sous le label Excello avec la bénédiction de JD Miller, un producteur qui deviendra une sorte de légende à son tour. Sa carrière est lancée et son blues avec harmonica, guitare et réverbération devient une forte image de marque. Il aligne les titres et de temps en temps un succès de bonne facture le voit monter dans les charts nationnaux. Ce sera le cas en 1961 avec « Rainin’ In My Heart » et en 1966 avec « Scratch My Back », son plus grands succès dans les classements. Ses titres font le bonheur des groupes anglais qui ne se privent pas de mettre Slim Harpo dans leur programme. C’est ainsi que « Got Love If You Want It » sera repris par non seulement les Yardbirds, mais aussi les Kinks et les Who (« I’m The Face »). Rainin’ In My Heart sera pour les Pretty Things et « Don’t Start Crying Now » pour les Them, sans oublier « I’m A King Bee » par les Rolling Stones, reprises parmi d’autres reprises. Jusque à sa mort prématurée en 1970, il se produira constamment devant un public blanc, enchanté de ses prestations.
La contribution de Slim Harpo à l’avènement du blues blanc n’est pas négligeable. Il préfigure assez bien l’exploitation qu’en feront les artistes de l’UK Blues Boom. La plupart de ses compositions sont presque livrées clef de sol en main, pas besoin de pratiquement les réécrire pour les interpréter dans la couleur locale. Le plus remarquable chez Harpo reste le son particulier à ses enregistrements. Si l’on peut reconnaître John Lee Hooker à son jeu de guitare, chez lui, c’est plus la sonorité de ses disques qui est son image de marque. Un artiste incontournable.

Les documents filmés de Slim Harpo étant très rares, voici l’excellente version de « Got Love If You Want It » par les Kinks

Ecouter Slim Harpo gratuitement et télécharger sur MusicMe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s