Jerfferson Airplane – Surrealistic Pillow

jefferson airplane
– 1967, le monde explose. Ce n’est pas la bombe atomique tant redoutée, ni la poudre qui parle. Si poudre il y a, elle ne s’allume pas avec une mèche, bien que le pétard ne soit pas loin. Non c’est musical, social, pacifiste. Depuis quelques mois, quelques albums voient le jour tout en proposant plus ou moins des nouveaux sons, une nouvelle vision de la musique teintée d’étrange et de concepts innovateurs. C’est ainsi que paraît l’Oreiller Surréaliste de Jefferson Airplane. Ce n’est pas leur premier album, mais le second. Certains prémices peuvent s’entendre dans la première livraison. Mais l’arrivée d’une nouvelle chanteuse, Grace Slick va bouleverser la donne. Elle va prendre une part majeure dans l’avènement du groupe, chose assez rare dans un groupe aux 4/5 masculin. 40 ans plus tard, c’est même le nom dont on se rappelle en premier. Les autres? Ah oui, il y a Paul Kantner, Marty Balin, Jack Casady, Jorma Kaukonen.
La belle Grace va charmer de sa voix des millions d’auditeurs. L’album contient un tube, « Somebody To Love » qui aidera la légende à s’installer sur son piédestal. Il restera dans les mémoires, mais pas autant que la composition de la chanteuse « White Rabbit », allusion au lapin de Lewis Carroll dans Alice, mais surtout cachant la pilule de LSD dans les paroles pour la vigilante censure qui n’y verra que des lapins en civet. Un album intégralement beau du début à la fin, planant ou moins calme, musique compliquée ou simple, c’est à découvrir la tête posée sur son oreiller (surréaliste) en regardant passer ces drôles de voitures.

Ecouter gratuitement et télécharger Jefferson Airplane – Surrealistic Pillow sur MusicMe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s