Des chansons qui se vendent par millions

Depuis que le 78 tours ou le vinyle existent, il y a des chansons qui ont atteint des records de ventes. Les statistiques existent depuis longtemps et les plus vieux classements que je connaisse et qui datent de plus de 50 ans, n’ont pas foncièrement changés avec le temps. Seuls quelques nouveaux titres sont venus se classer parmi eux. Les artistes et même les maisons de disques ont souvent tendance d’amplifier le phénomène sur la réalité des ventes. Depuis l’apparition du CD, je me méfie de la réalité de ces ventes et encore plus avec le phénomène des téléchargements. Pour moi, une chanson téléchargée, légalement ou pas, ne constitue pas une vente réelle, tout au plus une écoute. Par exemple, on donne « Candles In The Wind » d’Elton John comme une chanson record à la seconde place du classement. Pour autant que je me souvienne quand elle est sortie, je l’ai à peine entendue à la radio et je n’ai jamais vu dans les shops des montagnes de CDs où elle  figurait. Voilà, un indice qui me fait penser que cette chanson que je qualifierais même d’assez quelconque par son potentiel mélodique, est un fake de la vente record. Je dirais que vu les circonstances de sa naissance, c’est encore un coup des antiroyalistes. De même sur Youtube, il y a des chansons qui atteignent le milliard de vues, souvent des conneries d’ailleurs, je me demande quels sont les chiffres de ventes dans la réalité et combien l’artiste touche vraiment. L’apparition dans les festivals ou sur scène constitue maintenant une des principales sources de revenus des artistes. Je lisais l’autre jour une interview d’un organisateur de festivals qui disait qu’en une quinzaine d’années, le prix pour avoir une tête d’affiche avait fait X 10, ce qui constitue un indice assez probant.

Bien venons-en maintenant  à la réalité. Depuis le temps que je suis dans le truc, je peux trier entre ce que me semble réel ou non. C’est en grande partie mes observations sur le terrain, un disque que j’ai vu en grandes quantités, ou souvent s’il est plus ancien, dans les rayons de disques et aussi ceux que je retrouve dans les puces, ce qui est un excellent indicateur. Je pense que vous avez une petite idée sur ce qui pourrait figurer parmi les chansons qui sont des records de ventes, les noms d’artistes qui en font partie. Vous allez penser tout de suite, Beatles, Rolling Stones, Elvis Presley, Vous avez un peu raison, mais ils sont surtout connus pour des records de ventes sur l’ensemble de leur carrière, tous disques confondus. Ils apparaissent bien dans le classement qui nous intéresse, mais sont quelquefois distancés par des artistes plus oubliés aujourd’hui. Cela va sans doute vous étonner, mais le chanson record est un chant de Noël, le fameux « Noël Blanc » dans sa version anglaise interprétée par Bing Crosby et enregistrée en 1942. Bing Crosby figure deux fois dans les cinq premières places, l’autre titre étant encore un hymne à Noël « O Douce Nuit ». Le truc de la chanson de Noël est une vieille astuce qui permet de revenir régulièrement dans les ventes vers la fin de l’année. La plupart des grandes vedettes ont fait quelque chose qui allait dans ce sens. Evidemment, Bing Crosby est un peu oublié aujourd’hui, mais il fut dans les années 40 et 50 une immense star, d’autant plus inapprochable que les médias étaient bien moins présents qu’aujourd’hui. Le seul moyen pour avoir une sorte d’intimité avec l’artiste était ‘d’écouter un disque. Vous pouvez regarder à la fin de l’année au rayons disques, vous trouverez certainement une compilation de Bing Crosby avec musique de circonstance.

Dans le classement, il n’apparaît pratiquement que des chansons anglo-saxonnes. Le marché est à l’évidence bien plus vaste. Les quelques millions de francophones ne peuvent se battre contre la clientèle des USA, de l’Angleterre, ou de l’Australie réunies. Pourtant une ou deux chansons apparaissent dans cette liste. La mieux classés est indirectement française, il s’agit de l’adaptation du « Moribond » de Jacques Brel par Terry Jacks « Seasons In The Sun » (11 millions vendus). La mieux classée 100% France est le « Butterfly »(7 millions) de Danyel Gérard qui fut un immense succès international, presque plus ailleurs qu’ici. Et un peu plus loin, nous trouvons Lio avec « Amoureux Solitaires »(6 millions).

Etablir une liste des meilleures ventes françaises est assez difficile car on n’a pas vraiment de sources sûres. Toujours en me fiant à mes nombreuses observations dans le terrain, une très grosse vente reste « La Chanson De Lara » chantée par John William, j’ai vu ce 45 tours des centaines de fois aux puces. Les Brel, Brassens, Ferrat, Hallyday, sont de très gros vendeurs, on trouve leurs albums en très grandes quantités, mais il est plus difficile d’en tirer une chanson en particulier. Pour Brel, j’imagine que « Amsterdam » et « Ne Me Quitte Pas » doivent bien tirer leur épingle du jeu. Remarquez que pour lui, il est le plus adapté, nombre de ses chansons ont une version anglaise, dont certaines sont connues dans le monde entier. Pour Brassens « Les Copains D’Abord » et « Chanson Pour L’Auvergat » ne doivent pas faire pâle figure. Chez Ferrat, « Nuit Et Brouillard », « Que Serais-Je Sans Toi », sont parmi les immortelles. Hallyday doit au moins avoir une dizaine de titres que l’on peut classer parmi les grosses ventes, sans compter la totalité de sa carrière, mais il est aussi celui qui a une très grosse discographie qui s’étale sur plus de 50 ans en restant pratiquement au premier plan. Il y a encore quelques artistes qui ne doivent pas compter pour beurre, Gilbert Bécaud, Mireille Mathieu, Nana Mouskouri, ces deux dernières ayant une carrière très internationale. Bécaud est aussi connu internationalement, mais c’est un des chanteurs français qui a vu deux de ses chansons « Et Maintenant » et « Je T’appartiens » devenir des standards en langue anglaise. Les Everly Brothers et Elvis Presley s’y sont collés. Plus en arrière, Charles Trenet, Edith Piaf, Tino Rossi sont également à considérer dans le classement, les disques de Piaf sont assez nombreux dans les trouvailles aux puces.

Dans la liste que je vous présente, je m’en tiens à une liste qui va jusqu’à la fin des années 60, tout en ne tenant compte que des chansons que l’on peut classer rock and roll, variétés, ou pop dans l’ordre décroissant de leurs ventes. J’indique l’année de leur enregistrement.

Mungo Jerry – 30 millions (1970)

Bill Haley – 25 millions (1954)

Domenico Modugno – 22 millions (1958)

Elvis Presley – 20 millions (1960)

Beatles – 15 millions (1963)

Herman’s Hermits – 14 millions (1965)

Paul Anka – 10 millions (1957)

Monkees – 10 millions (1966)

The Penguins – 10 millions 1955

Elvis Presley – 10 millions (1956)

Elvis presley – 10 millions (1956)

Procol Harum – 10 millions (1967)

Animals – 8 millions (1964).  Dans cette liste, c’est de loin la plus écoutée sur Youtube, tous clips confondus on en est à plus de 300 millions de vues

The Beatles – 8 millions (1968)

Mary Hopkin – 8 millions (1968)

Shocking Blue – 8 millions (1969)

2 réflexions sur “Des chansons qui se vendent par millions

  1. Bonjour M. Boss
    C’est sûr que si on joue sur la fibre sentimentale comme la chanson d’ Elton John pour Lady Di (initialement faite pour Marilyn Monroe) ….on peut aller loin. Dès qu’il y a un drame ou un attentat, c’est souvent « Imagine » de John Lennon qui retentit .
    Votre classement est vraiment est très réaliste et reflète la valeur du marché.
    D’ailleurs Paul McCartney le sait bien, et pratiquement « Hey Jude » figure dans la tracks list de tous ses concerts et si il l’a chantait pas, on lui réclamerait .
    bonne semaine
    cooldan

  2. Hello Cooldan,
    Il est vrai que les artistes que j’ai cités sont ceux dont les disques se retrouvent assez facilement dans les puces. Même Mungo Jerry est un de ces cas ou j’ai vu je ne sais pas combien de fois son hit, même l’album du même cru est relativement courant. Idem pour les 3 ou 4 45 tours suivants assez courants. Comme vous citez Paul McCartney, c’est sûr que certaines vieilles chansons ne peuvent pas ne pas être chantées lors de concerts. Ce n’est pas son cas, mais nombres d’artistes âgés qui tournent encore aujourd’hui attirent un public sur la réputation d’un ou deux gros succès. On imagine pas trop un concert de Christophe sans « Aline » ou « Senorita ».
    Bonne soirée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.